Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire undrgrnd Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Plus d'options
Strauss: Vier letzte Lieder - Four Last Songs [Daphne - Closing Scene - 12 Lieder] (Daphne - Closing Scene - 12 Lieder)
 
Agrandissez cette image
 

Strauss: Vier letzte Lieder - Four Last Songs [Daphne - Closing Scene - 12 Lieder] (Daphne - Closing Scene - 12 Lieder)

28 mai 2012 | Format : MP3

EUR 5,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
3:51
30
2
5:16
30
3
6:20
30
4
8:24
30
5
10:21
30
6
1:24
30
7
5:11
30
8
1:13
30
9
1:30
30
10
2:20
30
11
3:15
30
12
1:52
30
13
2:44
30
14
2:22
30
15
2:26
30
16
2:31
30
17
2:21
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Performers: Various artists
  • Conductors: Various artists
  • Date de sortie d'origine : 24 avril 2012
  • Date de sortie: 28 mai 2012
  • Label: Warner Classics
  • Copyright: 2012 EMI Music Germany GmbH & Co. KGThis label copy information is the subject of copyright protection. All rights reserved. EMI Music Germany GmbH & Co. KG
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:03:21
  • Genres:
  • ASIN: B0081636YM
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 43.496 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

28 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par jacqueslefataliste COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURS le 12 mai 2012
Format: CD Achat vérifié
La voix de Lucia Popp est désarmante: ni affectée comme peut l'être celle de Schwarzkopf (ce que lui reprochent ses détracteurs, dont je ne suis pas), ni "double crème" comme celle de Fleming (l'expression n'est pas de moi, mais de Solti): lumineuse, vibrante, spontanée et émouvante. Du coup, ces Vier letzte Lieder sont magnifiques: d'une fraîcheur et d'un lyrisme poignants.
Je possède une dizaine de versions de ces 4 derniers Lieder et je reste personnellement très attaché aux splendides versions Schwarzkopf/Szell (d'un caractère automnal vraiment unique) et Fleming/Eschenbach (d'une opulence que certains jugent narcissique, mais que je trouve assez fascinante). J'aime aussi la version de Jessye Norman dont le Im Abendrot, qui s'étend sur 9'54, reste un pur moment de suspension du temps. Néanmoins, cet enregistrement les rejoint sur les sommets.
Viennent ensuite sur le CD la scène finale de Daphné (extraite de l'enregistrement réalisé avec Haitink) et un bouquet de 12 Lieder accompagnés au piano par Wolfgang Sawallisch. Popp et Sawallisch ont délibérément écarté les Lieder les plus connus: ici, pas de Zueignung, Allerseelen, Morgen ou encore Befreit. On peut le regretter... ou au contraire s'en réjouir!
Lire la suite ›
15 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paluel Marmont TOP 500 COMMENTATEURS le 22 mars 2013
Format: CD Achat vérifié
Deux parties distinctes dans ce CD, compilation des années 1980; d'un côté le "weltberühmtes" Strauss, avec les "Vier letzte Lieder" et la trop rare Schlußszene de "Daphne", où Lucia Popp se montre l'égale des meilleures; de l'autre le "unbekanntes" Strauss, avec une douzaine de lieder accompagnés au piano, qu'on peinerait à attribuer, tant y sont rares les "straussismes" qui font identifier le compositeur en deux mesures - et que Lucia Popp défend avec un grand art. On peut apprécier les deux versants.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Barbier TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 décembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Richard Strauss est, avec Mozart, le compositeur ou l'art de Lucia popp prends toute sa dimension.
Sa lecture de ces magnifiques pages musicales se place au sommet d'une discogrphie deja abondante de cette oeuvre, à coté de jessye Norman, Gundula Janovitz, renée fleming, Soile Isokowski, chaque interprete amenant une lumiere differente sur ces lieder que l'on ne se lasse pas d'ecouter," beim schlafengehen", le troisieme lied, est d'une beauté éblouissante.
La trés belle scene finale de "Daphnée", et 12 lieder accompagnés au piano, qui sont de veritables petits bijoux, completent ce recital.
Un grand moment de musique à un tout petit prix.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par JohnJohn le 21 septembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Suite à plusieurs commentaires élogieux sur cette version, je me suis décidé à en faire l'acquisition...une de plus ;-)
Ce qui ressort immédiatement de cette interprétation est le naturel de la voix de Lucia Pop, là où d'autres, dont les plus réputées, semblent l'être un peu moins...
Le "Frûhling" me parait le moins engagé, Tennsdedt et le London, se retiennent étrangement et Lucia Pop semble un peu perdue...
Sur September et Beim Schlafengehen, la magie opère totalement, tous semblent enfin s’engager dans le même sens. La finesse et la retenue de Lucia Pop répondent à merveille à la sensibilité de la baguette de Tennsdedt. Un peu comme avec la version de Masur et Norman, on tombe directement dans le flot poétique de la partition...peut être avec un peu plus de retenue tout de même. Il en ressort une très belle élégance qui ne laisse jamais de côté la chaleur de Strauss.
Enfin, Im Abendrot, semble parfois osciller entre la recherche du naturel et une lecture très analytique qui finalement s'opposent étrangement. Le résultat est très intéressant car la précision et les tempi du chef et son Orchestre s'accommodent finalement très bien de « l’innocence » de Lucia Pop.
Une version très intéressante et très recommandable, diamétralement opposée à un Sinopoli et une Studer qui s'engagent jusqu'à la limite (à l'image du fabuleux final de Salomé gravé au disque par les deux complices)!
Une version que je conserve donc avec plaisir mais qui ne délogera pas ma préférée: Lisa Della Casa, Böhm, Wiener 1953, DECCA
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique