Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 14,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Street Survivors [Deluxe Edition] [CD, Enregistrement original remasterisé, Import]

Lynyrd Skynyrd CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 14,99.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Lynyrd Skynyrd

Discographie

Image de l'album de Lynyrd Skynyrd

Photos

Image de Lynyrd Skynyrd

Biographie

Lent et patient, Lynyrd Skynyrd a mis presque six ans à trouver son nom de scène. Appelée tout d'abord The Noble Five, cette formation de pop et de rock voit le jour en Floride en 1964, menée par les personnalités charismatiques du chanteur Ronnie Van Zant et du guitariste Gary Rossington. Mêlant les influences de la pop britannique, du ... Plus de détails sur la Page Artiste Lynyrd Skynyrd

Visitez la Page Artiste Lynyrd Skynyrd
142 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (4 mars 2008)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : CD, Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Geffen Records
  • ASIN : B0012X6FW6
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 202.950 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         


Disque 1 :

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. What's Your Name (Album Version) 3:31EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. That Smell (Album Version) 5:48EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. One More Time (Album Version) 5:02EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. I Know A Little (Album Version) 3:26EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. You Got That Right (Album Version) 3:46EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. I Never Dreamed (Album Version) 5:21EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Honky Tonk Night Time Man (Album Version) 4:03EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Ain't No Good Life (Album Version) 4:39EUR 1,29  Acheter le titre 


Disque 2 :

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. What's Your Name 3:31EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. That Smell 5:26EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. You Got That Right 3:17EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. I Never Dreamed 5:21EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Georgia Peaches (Album Version) 3:13EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Sweet Little Missy 5:14EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Sweet Little Missy (Criteria Studios Demo Version) 5:08EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Ain't No Good Life 4:59EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. That Smell 7:26EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Jacksonville Kid (Street Survivors Outtake) 4:03EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. You Got That Right (Live at the Selland Arena) 4:41EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter12. That Smell (Live at the Selland Arena) 6:05EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter13. Ain't No Good Life (Live at the Selland Arena) 5:01EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter14. What's Your Name (Live at the Selland Arena) 3:28EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter15. Gimme Three Steps (Live at the Selland Arena) 5:09EUR 1,29  Acheter le titre 


Descriptions du produit

Critique

Dernier album de la formation originelle de Lynyrd Skynyrd avant le crash qui survient trois jours après sa sortie, Street Survivors est donc le dernier album « historique » du groupe tel qu’il était alors constitué. Ironiquement, la pochette de disque présentait les membres de la bande à Ronnie Van Zant entourés de flammes ardentes, sans imaginer à quel point cette vision était prophétique. Musicalement, Street Survivors se classe dans la lignée de Gimme Back My Bullets et n’atteint pas les fulgurances de Second Helping, beaucoup plus inspiré. Précocement tragique comme un mauvais rêve prémonitoire, il n’empêche que l’accident d’avion tragique fait énormément pour la médiatisation de l’album. Cynique, mais réaliste.



Benjamin D'Alguerre - Copyright 2014 Music Story

Descriptions du produit

2CD =Deluxe Editions=

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dramatique dernier tour de piste. 9 février 2011
Par JEAN-CLAUDE TOP 100 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
La sortie de Street Survivors est éclipsée par une nouvelle dramatique : le Convair 240 transportant les musiciens du Lynyrd Skynyrd (engagés dans une tournée, le Tour Of The Survivors) et affrété pour la tournée, s'est écrasé dans les marécages de Gilsburg (Mississippi). Ronnie Van Zant, Steve Gaines, sa saeur Cassie, une choriste et le road Manager Dean Kilpatrick meurent (26 personnes en fait); Rossington, Collins, Powell, Wilkeson et Hawkins, gravement blessés, peuvent aller brûler un cierge. Nous sommes le 20 octobre 1977 et Street Survivors et sa pochette de très mauvais goût sort dans les bacs, trois jours après la tragédie. MCA Records corrige le tir sans tarder. Steve Gaines venait tout juste de rejoindre la formation et son arrivée prometteuse semblait insuffler un nouvel élan à la bande à Van Zant (si tant est que Lynyrd Skynyrd ait réellement flanché à un moment de sa carrière... cela reste encore à démontrer). Placé dans le sillage de son excellent live One More From The Road, Street Survivors est un peu l'album posthume pour les fans. Il aurait pu être pitos, que rien ne les aurait détourné de ce disque. Les gars de Floride sont devenus si populaires que l'album fera disque de platine et 5 dans les charts américains. Le retour à trois guitares permet au LP de flamboyer comme à ses meilleures heures (comme sur la pochette où LS pose au milieu des flammes -d'où le mauvais goût, compte tenu de l'actualité tragique-), la voix de Van Zant renaît de ses cendres (sans jeu de mots...), le son est de nouveau dynamique, l'équilibre est retrouvé. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE PATRICK COUTIN MAGAZINE ROCK&FOLK 3 décembre 2010
Par VIRY 02
Format:CD
CHRONIQUE DE PATRICK COUTIN MAGAZINE ROCK§FOLK DECEMBRE 1977 N°131 Page 137/138 (extraits)
6° Album 1977 33T Réf : Barclay MCA 511 OO2 (8 Titres)
.....l'arrivée de Steve Gaines, compositeur, guitariste et chanteur, avait indéniablement contribué à rééquilibrer le groupe qui par la personnalité de Ronnie Van Zandt, son leader, et par sa diabolique composition (trois guitaristes, basse, claviers, batterie, et chant), semblait de toute manière destiné aux excés. "That Smell" où "I Know A Little", avec en ligne de fond la "walking-bass" presque de jazzy de Gary Rossington, sont bien des rocks dans la meilleure tradition (et on frémit à l'idée de ce que cela devait donner sur scène), mais les tempos restent trés posés et les musiciens se donnent le temps de jouer. Ce qui avait fait la force de Lynyrd, cependant, c'était cette profusion de soli, tous plus aiguisés les uns que les autres, et on retrouve ce goût pour les chevauchées fanstastiques sur "Street Survivors". Chaque parole de Ronnie est ponctuée d'un cri de guitare, chaque espace libre est impitoyablement rempli. Mais il serait trop facile de réduire Skynyrd à une bande de paysans déchainés à l'énergie douteuse. Car Lynyrd c'est, c'était aussi une brochette de grands musiciens de rock. Se démener à trois guitares sans se monter sur les pieds, assurer cette parfaite "propreté", cette mise en place implacable d'où découle l'impact du groupe demande bien autre chose qu'une énergie indomptable, même si c'est elle qui saute aux oreilles à la première écoute.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'ALBUM FINAL - L'ALBUM DE LA MALEDICTION 1 mars 2011
Par PETERSEN
Format:CD
la pochette est macabre tout comme le titre "les survivants des rues". Il n'y aura pas de survivants car le 20 octobre 1977, le Convair 240 qui transporte Lynyrd Skynyrd va s'écraser, tuant Ronnie Van Zant le chanteur-tôlier et Steve Gaines le jeune gratteux fraichement recruté. Ils sont 7 sur la pochette, le sort va être plus que cruel avec eux, de gauche à droite :
* Allen Collins, guitariste, survit miraculeusement au crash avec deux vertèbres cervicales fissurées, puis est victime d'un très grave accident de voiture en 1985 qui le laisse paraplégique à vie dans une chaise roulante et qui coutera la vie à sa petite amie. Allen Collins meut d'une pneumonie en janvier 1990.
* Gary Rossington, grièvement blessé dans le crash avec une double fracture des bras et une fracture de la jambe droite mais toujours vivant.
* Ronnie Van Zant, le chanteur, le chef, le tôlier, le petit qui fait fermer sa gueule aux plus grands à coups de poings. Mort dans le crash... les plus félés des fans de lynyrd prétendent qu'il est toujours vivant et qu'il se cache dans un palace de jacksonville, Floride...
* Steve Gaines, le jeune guitariste qui souriait toujours. Mort dans le crash avec Cassie sa soeur qui était choriste du groupe.
* Léon Wilkeson, le bassiste-comique qui aimait bien se déguiser et faire des blagues de potache. Il survivra au crash en évitant de peu l'amputation des deux bras mais sera retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel en juillet 2001. Il avait 49 ans seulement. Officiellement décédé de "causes naturelles" mais plus probablement d'un coma éthylique.
* Artymus Pyle, batteur.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?