Votre bibliothèque
  Panier MP3
Street Survivors (Remastered with Bonus Tracks)

Street Survivors (Remastered with Bonus Tracks)

30 septembre 2003

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 10,16 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 10,16 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
3:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
5:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
5:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
3:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
3:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
5:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
4:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
8
30
4:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
9
30
3:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
10
30
5:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
11
30
3:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
12
30
4:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
13
30
4:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 2001
  • Date de sortie: 1 janvier 2001
  • Label: Universal Music Division Maison Barclay
  • Copyright: (C) 2001 Geffen Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 56:36
  • Genres:
  • ASIN: B004QV5DCY
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 590 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 9 février 2011
Format: CD
La sortie de Street Survivors est éclipsée par une nouvelle dramatique : le Convair 240 transportant les musiciens du Lynyrd Skynyrd (engagés dans une tournée, le Tour Of The Survivors) et affrété pour la tournée, s'est écrasé dans les marécages de Gilsburg (Mississippi). Ronnie Van Zant, Steve Gaines, sa saeur Cassie, une choriste et le road Manager Dean Kilpatrick meurent (26 personnes en fait); Rossington, Collins, Powell, Wilkeson et Hawkins, gravement blessés, peuvent aller brûler un cierge. Nous sommes le 20 octobre 1977 et Street Survivors et sa pochette de très mauvais goût sort dans les bacs, trois jours après la tragédie. MCA Records corrige le tir sans tarder. Steve Gaines venait tout juste de rejoindre la formation et son arrivée prometteuse semblait insuffler un nouvel élan à la bande à Van Zant (si tant est que Lynyrd Skynyrd ait réellement flanché à un moment de sa carrière... cela reste encore à démontrer). Placé dans le sillage de son excellent live One More From The Road, Street Survivors est un peu l'album posthume pour les fans. Il aurait pu être pitos, que rien ne les aurait détourné de ce disque. Les gars de Floride sont devenus si populaires que l'album fera disque de platine et 5 dans les charts américains. Le retour à trois guitares permet au LP de flamboyer comme à ses meilleures heures (comme sur la pochette où LS pose au milieu des flammes -d'où le mauvais goût, compte tenu de l'actualité tragique-), la voix de Van Zant renaît de ses cendres (sans jeu de mots...), le son est de nouveau dynamique, l'équilibre est retrouvé.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 sur 3 décembre 2010
Format: CD
CHRONIQUE DE PATRICK COUTIN MAGAZINE ROCK§FOLK DECEMBRE 1977 N°131 Page 137/138 (extraits)
6° Album 1977 33T Réf : Barclay MCA 511 OO2 (8 Titres)
.....l'arrivée de Steve Gaines, compositeur, guitariste et chanteur, avait indéniablement contribué à rééquilibrer le groupe qui par la personnalité de Ronnie Van Zandt, son leader, et par sa diabolique composition (trois guitaristes, basse, claviers, batterie, et chant), semblait de toute manière destiné aux excés. "That Smell" où "I Know A Little", avec en ligne de fond la "walking-bass" presque de jazzy de Gary Rossington, sont bien des rocks dans la meilleure tradition (et on frémit à l'idée de ce que cela devait donner sur scène), mais les tempos restent trés posés et les musiciens se donnent le temps de jouer. Ce qui avait fait la force de Lynyrd, cependant, c'était cette profusion de soli, tous plus aiguisés les uns que les autres, et on retrouve ce goût pour les chevauchées fanstastiques sur "Street Survivors". Chaque parole de Ronnie est ponctuée d'un cri de guitare, chaque espace libre est impitoyablement rempli. Mais il serait trop facile de réduire Skynyrd à une bande de paysans déchainés à l'énergie douteuse. Car Lynyrd c'est, c'était aussi une brochette de grands musiciens de rock. Se démener à trois guitares sans se monter sur les pieds, assurer cette parfaite "propreté", cette mise en place implacable d'où découle l'impact du groupe demande bien autre chose qu'une énergie indomptable, même si c'est elle qui saute aux oreilles à la première écoute.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par PETERSEN sur 1 mars 2011
Format: CD
la pochette est macabre tout comme le titre "les survivants des rues". Il n'y aura pas de survivants car le 20 octobre 1977, le Convair 240 qui transporte Lynyrd Skynyrd va s'écraser, tuant Ronnie Van Zant le chanteur-tôlier et Steve Gaines le jeune gratteux fraichement recruté. Ils sont 7 sur la pochette, le sort va être plus que cruel avec eux, de gauche à droite :
* Allen Collins, guitariste, survit miraculeusement au crash avec deux vertèbres cervicales fissurées, puis est victime d'un très grave accident de voiture en 1985 qui le laisse paraplégique à vie dans une chaise roulante et qui coutera la vie à sa petite amie. Allen Collins meut d'une pneumonie en janvier 1990.
* Gary Rossington, grièvement blessé dans le crash avec une double fracture des bras et une fracture de la jambe droite mais toujours vivant.
* Ronnie Van Zant, le chanteur, le chef, le tôlier, le petit qui fait fermer sa gueule aux plus grands à coups de poings. Mort dans le crash... les plus félés des fans de lynyrd prétendent qu'il est toujours vivant et qu'il se cache dans un palace de jacksonville, Floride...
* Steve Gaines, le jeune guitariste qui souriait toujours. Mort dans le crash avec Cassie sa soeur qui était choriste du groupe.
* Léon Wilkeson, le bassiste-comique qui aimait bien se déguiser et faire des blagues de potache. Il survivra au crash en évitant de peu l'amputation des deux bras mais sera retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel en juillet 2001. Il avait 49 ans seulement. Officiellement décédé de "causes naturelles" mais plus probablement d'un coma éthylique.
* Artymus Pyle, batteur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique