Quantité :1
Sugar Man a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par marvelio-france
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Sugar Man
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Sugar Man


Prix : EUR 8,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock.
Vendu par __The_Best_on_DVD__ et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 6,09 3 d'occasion à partir de EUR 6,00
EUR 8,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock. Vendu par __The_Best_on_DVD__ et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Produits fréquemment achetés ensemble

Sugar Man + Searching For Sugar Man + Cold Fact
Prix pour les trois: EUR 32,52

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Stephen 'Sugar' Segerman, Dennis Coffey, Mike Theodore, Dan DiMaggio, Jerome Ferretti
  • Réalisateurs : Malik Bendjelloul
  • Format : PAL, Dolby, Cinémascope, Import, Plein écran
  • Audio : Anglais
  • Sous-titres : Néerlandais, Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Nombre de disques : 1
  • Durée : 83 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (52 commentaires client)
  • ASIN: B00FW9HWLY
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 34.602 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Sugar Man (2012) avec audio Anglais et sous-titres Francais (VOSF).
Extras
- Making of (31')
- Trailer
- Live à Phoenix
Synopsis
Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown. C'est un échec, à tel point qu'on raconte qu'il se serait suicidé sur scène. Plus personne n'entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu'il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l'Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de "Sugar Man". Ce qu'ils découvrent est une histoire faite de surprises, d'émotions et d'inspiration.

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

20 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS le 3 mars 2013
Format: DVD
C'est une histoire assez démentielle pour mériter un fort beau documentaire : celle du succès très très tardif, par-delà les âges, les continents, les océans - et par-delà la vie elle-même ! - d'un chanteur oublié qui n'a jamais eu la gloire méritée. Malgré son génie musical et poétique qui n'a rien à envier à un Dylan, Rodriguez, avec sa modestie exceptionnelle, est resté à Détroit, dans une certaine misère, et oeuvrant dans les métiers du bâtiment sans s'indigner du destin. Très loin de là, en Afrique du sud, son répertoire mystique et contestataire est pourtant devenu l'étendard musical de l'anti-apartheid, et son nom plus populaire que celui d'Elvis... l'Afrique a vibré pour celui qui était sans doute trop atypique et trop humble pour l'Amérique, qui n'aime que les conquistadors.

Le documentaire se construit d'abord comme le récit de l'enquête de deux fans au Cap, chinant des détails sur le mystérieux artiste, persuadés que celui-ci est mort comme le raconte la légende urbaine, se tirant une balle ou s'immolant par le feu en plein concert. Ils apprendront par la suite que le chanteur est vivant et qu'il serait d'accord pour reprendre des tournée en Afrique du Sud... inutile de dire que ces anecdotes donnent lieu à quelques séquences mémorables, et à ce moment-là le documentaire devient vraiment magique, une aventure humaine incroyable, profonde, bouleversante.

Succès inattendu en salles, mais assez compréhensible lorsqu'on l'a vu, Sugar Man trace tranquillement son chemin sur la voie des objets ciné cultes à voir de toute urgence.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par HULOTTE le 26 février 2013
Format: DVD
J'ai pleuré à un moment en voyant ce documentaire. C'était une découverte pour tous. Je n'ai pas arrêté d'en parler autours de moi pour inciter, mes amis et connaissances à aller le voir. Résultat, un de mes amis ira voir Sixto à Barcelonne car les concerts de Paris sont tous pleins. Ce Sixto RODRIGUEZ est un être exceptionnel et vraiment c'est heureux qu'il ait pu être retrouvé, après tant d'années de silence.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par "Rubens" TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 2 mars 2014
Format: DVD
Grâce à ce bouleversant film documentaire "SUGAR MAN" du cinéaste suédois Malik BENDJELLOUL (Oscar du meilleur Doc.) qui a permis de faire passer Sixto Diaz RODRIGUEZ, alias "RODRIGUEZ", né en 1942, du statut de parfait inconnu, pendant plus de 30 ans, au statut d'une légende miraculée vivant à Détroit (Michigan), en relatant le récit assez invraisemblable de cet auteur, compositeur, interprète et poète à la fois, surprenant et remarquable.
Comme tant d'autres, je ne connaissais pas du tout ce "Rodriguez", ce chanteur à la voix suave qui, au début des années 70 enregistra deux 33 tours, sans obtenir le succès escompté aux USA : "Cold Fact" et "Coming From Reality". Certaines de ses chansons, pour la plupart assez tristes, accompagnent en partie l'illustration de ce beau documentaire.

Ce DVD narre ici un fait assez invraisemblable empreint de sincérité et d'humanité : le parcours attristant d'un personnage sans doute fragile mais authentique et intègre, dont le talent fut injustement ignoré dans son propre pays. Sa musique et ses textes semblent illustrer parfaitement toute la complexité du personnage. Ainsi donc, on assiste bien tardivement à une certaine résurrection du chanteur disparu mais, que visiblement, le poids des ans, des abus aussi et des durs travaux dans le bâtiment auxquels il a participé pendant toutes ces année d'errances, pour subvenir aux besoins de sa famille l'ont profondément marqué physiquement.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 1 mai 2014
Format: DVD
Un cadeau offert à un musicien m'a donné le plaisir, en le partageant, de le découvrir. J'ai mis le temps. Peu importe.

Quelle belle histoire humaine. 6 disques vendus dont 1 à une Américaine qui se rendant en Afrique du Sud l'offre à son petit-ami.

Sixto Rodriguez avait sorti deux disques dans un échec total incompréhensible d'après les experts par la profondeur de la musique (Bob Dylan y est dit léger en comparaison), le style de jeu à la guitare, les accords sur une voix sortie des tripes. Le producteur de Motown, interrogé dans ce film documentaire, déclare que Rodriguez à fait parti des cinq plus grands musiciens qu'il a produits. La "blanche" Amérique n'a sans nul doute pas aimé le nom à consonance latino - mexicaine du musicien.

Et le miracle advint que la "blanche" Afrique du Sud de l'Apartheid se prit de passion pour les chants de Rodriguez qui appelaient à la révolte, l'affirmation du droit à la Liberté. Sa musique accompagna la société sud-africaine à lutter contre la dictature raciste. Plus de 500.000 disques copiés furent vendus en 40 années.

Qui était Rodriguez dont la rumeur disait qu'il s'etait suicidé sur scène ?

Deux Africains du Sud ont mené l'enquête qui tissé la trame du film, pour nous emmener d'heureuses surprises en bonheurs.

Superbe bande son.
Très sage et joyeuse conclusion sur le Bonheur.

Magique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?