undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles57
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 février 2013
J'ai pleuré à un moment en voyant ce documentaire. C'était une découverte pour tous. Je n'ai pas arrêté d'en parler autours de moi pour inciter, mes amis et connaissances à aller le voir. Résultat, un de mes amis ira voir Sixto à Barcelonne car les concerts de Paris sont tous pleins. Ce Sixto RODRIGUEZ est un être exceptionnel et vraiment c'est heureux qu'il ait pu être retrouvé, après tant d'années de silence.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est une histoire assez démentielle pour mériter un fort beau documentaire : celle du succès très très tardif, par-delà les âges, les continents, les océans - et par-delà la vie elle-même ! - d'un chanteur oublié qui n'a jamais eu la gloire méritée. Malgré son génie musical et poétique qui n'a rien à envier à un Dylan, Rodriguez, avec sa modestie exceptionnelle, est resté à Détroit, dans une certaine misère, et oeuvrant dans les métiers du bâtiment sans s'indigner du destin. Très loin de là, en Afrique du sud, son répertoire mystique et contestataire est pourtant devenu l'étendard musical de l'anti-apartheid, et son nom plus populaire que celui d'Elvis... l'Afrique a vibré pour celui qui était sans doute trop atypique et trop humble pour l'Amérique, qui n'aime que les conquistadors.

Le documentaire se construit d'abord comme le récit de l'enquête de deux fans au Cap, chinant des détails sur le mystérieux artiste, persuadés que celui-ci est mort comme le raconte la légende urbaine, se tirant une balle ou s'immolant par le feu en plein concert. Ils apprendront par la suite que le chanteur est vivant et qu'il serait d'accord pour reprendre des tournée en Afrique du Sud... inutile de dire que ces anecdotes donnent lieu à quelques séquences mémorables, et à ce moment-là le documentaire devient vraiment magique, une aventure humaine incroyable, profonde, bouleversante.

Succès inattendu en salles, mais assez compréhensible lorsqu'on l'a vu, Sugar Man trace tranquillement son chemin sur la voie des objets ciné cultes à voir de toute urgence.
0Commentaire|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un cadeau offert à un musicien m'a donné le plaisir, en le partageant, de le découvrir. J'ai mis le temps. Peu importe.

Quelle belle histoire humaine. 6 disques vendus dont 1 à une Américaine qui se rendant en Afrique du Sud l'offre à son petit-ami.

Sixto Rodriguez avait sorti deux disques dans un échec total incompréhensible d'après les experts par la profondeur de la musique (Bob Dylan y est dit léger en comparaison), le style de jeu à la guitare, les accords sur une voix sortie des tripes. Le producteur de Motown, interrogé dans ce film documentaire, déclare que Rodriguez à fait parti des cinq plus grands musiciens qu'il a produits. La "blanche" Amérique n'a sans nul doute pas aimé le nom à consonance latino - mexicaine du musicien.

Et le miracle advint que la "blanche" Afrique du Sud de l'Apartheid se prit de passion pour les chants de Rodriguez qui appelaient à la révolte, l'affirmation du droit à la Liberté. Sa musique accompagna la société sud-africaine à lutter contre la dictature raciste. Plus de 500.000 disques copiés furent vendus en 40 années.

Qui était Rodriguez dont la rumeur disait qu'il s'etait suicidé sur scène ?

Deux Africains du Sud ont mené l'enquête qui tissé la trame du film, pour nous emmener d'heureuses surprises en bonheurs.

Superbe bande son.
Très sage et joyeuse conclusion sur le Bonheur.

Magique.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Grâce à ce bouleversant film documentaire "SUGAR MAN" du cinéaste suédois Malik BENDJELLOUL (Oscar du meilleur Doc.) qui a permis de faire passer Sixto Diaz RODRIGUEZ, alias "RODRIGUEZ", né en 1942, du statut de parfait inconnu, pendant plus de 30 ans, au statut d'une légende miraculée vivant à Détroit (Michigan), en relatant le récit assez invraisemblable de cet auteur, compositeur, interprète et poète à la fois, surprenant et remarquable.
Comme tant d'autres, je ne connaissais pas du tout ce "Rodriguez", ce chanteur à la voix suave qui, au début des années 70 enregistra deux 33 tours, sans obtenir le succès escompté aux USA : "Cold Fact" et "Coming From Reality". Certaines de ses chansons, pour la plupart assez tristes, accompagnent en partie l'illustration de ce beau documentaire.

Ce DVD narre ici un fait assez invraisemblable empreint de sincérité et d'humanité : le parcours attristant d'un personnage sans doute fragile mais authentique et intègre, dont le talent fut injustement ignoré dans son propre pays. Sa musique et ses textes semblent illustrer parfaitement toute la complexité du personnage. Ainsi donc, on assiste bien tardivement à une certaine résurrection du chanteur disparu mais, que visiblement, le poids des ans, des abus aussi et des durs travaux dans le bâtiment auxquels il a participé pendant toutes ces année d'errances, pour subvenir aux besoins de sa famille l'ont profondément marqué physiquement. Son histoire, relatée brièvement dans ce DVD, garde toutefois d'importantes zones d'ombres sur tous les aléas de sa vie et ce documentaire, pour intéressant qu'il soit, ne parvient pas totalement à apporter toutes les réponses attendues. Mais son cheminement, à la fois triste voire pathétique, reste profondément touchant et, bizarrement après avoir vu ce documentaire, naïvement ou pas, on a envie de croire à ce récit parce qu'il touche notre conscience.

Coup commercial ou pas, c'est fort possible mais nous n'en savons rien, laissons ça aux pisse-vinaigre car il y a au moins une chose que nous savons enfin de "Sixto RODRIGUEZ" c'est qu'à une époque, il a eu un vrai talent qui aurait mérité surtout plus de soutien pour réussir dans le métier (voir dans le doc. les propos dithyrambiques incompréhensibles). Lui apparemment ne s'est pas enrichi, lorsque l'on voit ses conditions de vie encore aujourd'hui à Détroit, on ne peut qu'être outré par tant d'injustice. D'autres en revanche ont su profiter financièrement de son succès en Afrique du sud et surtout, de son incompétence à savoir gérer lui-même convenablement sa propre carrière. Merci donc à Malik BENDJELLOUL de nous l'avoir fait découvrir et de lui avoir rendu par le biais de ce documentaire primé un peu de sa dignité et de reconnaissance, "mieux vaut tard que jamais". Un bonheur tardif qui nous réjouit! A découvrir.

P.S. : J'ai retiré une étoile à ce DVD pour la pauvreté de ses bonus de qualité assez médiocre.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2013
J'en sors à l'instant. Magnifique... L'histoire de Sixto Rodriguez est banale et extraordinaire. Ce n'est pas une renaissance mais une naissance. Boudé fin 60', il est adulé aujourd'hui. La poésie et l'engagement de ses morceaux n'ont résonné qu'en Afrique du sud pendant 30 ans sans qu'il ne soit lui même conscient du phénomène. Beaucoup de mystères et de légendes fantasmées sur sa mort durant tout ce temps. Cette histoire et la part de magie et d'humilité qui la colorent rendent sa musique encore plus belle... Intemporelle et habitée.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2014
Ce dvd n'est PAS le film ( qui lui est tellement génial! ) vu en salle : ici documentaire incomplet et son décevant...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2014
Un certaine similitude entre l'histore de Sugar Man et celle du Buena Vista Social Club, artistes tombés dans l'oubli, dans la déchéance pour certains, c'est avec un peu de chance et grâce à la perspicacité de quelques intervenant que ces excellents musiciens ont obtenu une reconnaissance mondiale largement méritée.
De plus la personnalité de Sixto Rodriguez est vraiment attachante, homme simple et désintéressé il semble n'avoir aucune rancoeur par rapport à toutes ces années et cet argent perdus, beaucoup considèrent que son talent était comparable à celui de Bob Dylan
Son 1er concert à Cape Town donne autant de frissons que celui du Buena Vista Social Club au Carnegie Hall de New York
Incontournable !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2014
cela paraît impossible au milieu du XX siècle de passer à côté de sa gloire. Sur une partie d'un continent on vénère Sugar Man sans jamais l'avoir apperçu, et dans une autre partie du monde, celle où il vit un quotidien dur et modeste, il n'est qu'un banal bon père de famille. Mais Sugar Man, avec beaucoup d'humilité et de sagesse rencontrera sa gloire oubliée.
cette histoire presque incroyable est chargée en émotion.
ne passez pas à côté de ce talent qui a été "volé" à l'histoire de la musique rock and folk.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2014
Un coût de maître pour un artiste inconnu des grands ''Majors''
Le film occulte une carrière entre le Canada et l'Australie entre 1978 et 1986
Si vous connaissez d'autres textes de SIxto, PARTAGEZ LES !!!
Mais tant mieux pour les émotions et l'humilité que suggère Sixto Rodriguez !!
L'auteur de cette merveille Malik Bendjelloul
est malheureusement décédé le 14 mai 2014
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2014
J'avais vu le film au cinéma en 2013
l'histoire et la musique de Sixto Rodriguez le Dilan Méconnu m'avaient touché
Paria de l'industrie musicale dans son propre pays et Super star en afrique du Sud
Icone d'une generation blanche qui ne se reconnaissait pas dans les valeurs pronées par l'Apartheid
Authentique et à voir !
et le prix du dvd bien moins cher qu'ailleurs
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,68 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)