Sulak et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sulak a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Sulak Poche – 21 août 2014


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,30
EUR 8,30 EUR 4,31
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 51,42 EUR 51,42

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sulak + Le chameau sauvage + Le cosmonaute
Prix pour les trois: EUR 22,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Flics ou voyous, nul n'a oublié Sulak, garçon charmant, généreux, intègre. Accessoirement l'homme le plus recherché des années 1980. Déserteur de la Légion (l'avenir tout tracé, non merci), il braque des supermarchés avant de dévaliser les grands bijoutiers, de Paris à Cannes. Le fric, il s'en fout, il hait la violence : il veut épater. Itinéraire d'un gentleman cambrioleur doublé d'un roi de l'évasion.

Biographie de l'auteur

Romancier français né en 1964, Philippe Jaenada est l'auteur du Chameau sauvage (prix de Flore 1997). Les Brutes, Plage de Manaccora, 16 h 30 et La Femme et l'Ours sont notamment disponibles en Points.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Sulak contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 504 pages
  • Editeur : Points (21 août 2014)
  • Collection : Points
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757843400
  • ISBN-13: 978-2757843406
  • Dimensions du produit: 10,6 x 3 x 17,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 67.417 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par BLC le 31 août 2013
Format: Broché
Philippe Jaenada reconstitue minutieusement la vie de Bruno Sulak. Ce jeune homme très beau, doué en tout et d'une grande loyauté, a été l'ennemi public numéro 1 dans les années 80. Puis il a été oublié. Il fallait toute la passion du monde pour déterrer l'histoire de ce beau légionnaire. La plume de Philippe Jaenada est précise, exigeante, singulière avec ses parenthèses et ses digressions « légendaires » . C'est un livre qui fascine, dont on peine à sortir le nez avant la fin.
Sulak faisait preuve d'un culot étonnant lors de ses braquages et de ses évasions. L'homme est insolent et brillant. Il énerve. Il braque et s'échappe mais jamais ne tue. Il est d'une grande prévenance avec ses victimes, et ce n'est pas antinomique. Il vole avec gentillesse. Mais la mort rôde, à chaque fois, toujours ; on assiste comme en direct à ces instants décisifs où tout bascule, pas toujours pour le pire... Mais parfois, tout dérape. Et on ne peut rien y faire.
La rencontre impossible de ces deux là est une réussite. L'écrivain et le voyou partagent tous les deux la même belle humanité. Au-delà du temps et de la mort, peut-être se sont-ils compris, entendus ? J'ai envie de penser que oui. D'ailleurs, c'est beau comme une lettre d'amour. Exaltant comme une passion sauvage. Précis comme un livre d'histoire. L'amour est hors la loi, lui aussi...
Bruno Sulak était bien plus pur et honnête que la plupart d'entre nous. Beau. Il a eu raison de ne pas nous ressembler.
Lisez-le !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alice TOP 500 COMMENTATEURS le 25 août 2013
Format: Broché
L'auteur nous raconte avec tendresse, la vie de Bruno Sulak, braqueur audacieux et fascinant des années 80.

Dès les premières lignes, j'ai adoré la plume de l'auteur: son humour surtout, la façon de s'impliquer dans le récit. Mais au bout d'une centaine de pages, l'écriture ne suffit plus, encore faut-il s'intéresser à la vie de Bruno Sulak. Comme Jaenada commence par nous raconter l'histoire de son grand-père puis de son père, j'avoue que j'ai le temps de me poser la question sur l'intérêt de ce livre pour moi et je commence même à être agacée par la tendance de l'auteur à tout pardonner à Bruno Sulak, à lui trouver des excuses, à dire que rien n'est de sa faute, le pauvre. Puis la rencontre a lieu entre ce bandit au grand coeur et moi et comme chaque personne qu'il a croisé sur sa route, il me séduit. A partir de là, il m'a été très difficile de lâcher le livre. A chaque pose, je m'empressais de raconter ses péripéties à tout mon entourage et chacun voulait en savoir plus. On me pressait même de finir pour connaître l'épilogue et je dois dire que je ne me suis pas fait prier.

Je ne dirai rien sur la fin car je ne veux pas gâcher le suspense. Je peux vous dire que ce livre m'a procuré plus d'émotions qu'aucun autre livre depuis au moins un an, m'a fait rire, pleurer et que je pense régulièrement à Bruno Sulak...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par PtitGars le 16 décembre 2013
Format: Broché
Si, comme moi, vous êtes né dans les années 90, le nom de Bruno Sulak ne vous évoque surement pas grand chose. Et pourtant, cet ancien légionnaire reconverti en braqueur a fait couler beaucoup d’encre au début des années 80, jusqu’à devenir l’ennemi public n°1. Un roman biographique sur ce personnage hors du commun a été publié à l’occasion de la rentrée littéraire par Philippe Jaenada.

Itinéraire d’un enfant paumé

Ce qui frappe dans la vie de Bruno Sulak, c’est son imprévisible basculement. Comment un enfant calme et intelligent, issue d’une famille stable et aimante, installé dans un petit village de Provence finit-il par faire l’ouverture du Journal de 20h pour avoir braqué une des plus grande bijouterie parisienne ? Philippe Jaenada s’empare de cette question et en fait le fil conducteur de son livre. Il brosse le portrait d’un Sulak immature, qui se rêve en aventurier mais dont la vie a contrecarré les plans, l’amenant à s’inscrire dans la longue tradition des gentlemen-cambrioleurs : il n’a, en effet, jamais eu de sang sur les mains. Ainsi, l’auteur recherche les moments décisifs dans la destinée de son héros pour les décortiquer, en trouver les causes, les acteurs, allant jusqu’à imaginer ce qu’il aurait pu devenir dans d’autres circonstances. Et il faut bien reconnaître que de tels instants n’ont pas été rares. On pourrait notamment citer sa tentative, à 17 ans, de s’extraire du milieu marseillais en s’engageant dans l’armée, à laquelle un juge pour enfants opposera son véto.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Brice le 30 mars 2014
Format: Broché
Je ne connaissais pas du tout le personnage ni l'histoire de Bruno Sulak, ce "gentleman braqueur". J'ai donc fait sa connaissance lorsque la plume originale de Philippe Jaenada lui a redonné vie le temps d'un bouquin. Jaenada, je ne connaissais pas, mais il s'est inscrit dans cette mode narrative que j'avais découvert chez Emmanuel Carrère, et que l'on retrouve également chez Laurent Binet, qui permet à l'auteur d'exister dans le récit, de partager ses impressions, ses émotions, alors qu'il est entrain de nous parler de quelqu'un d'autre. Quelque part, c'est un peu égocentrique de vouloir faire parler de soi quand on parle des autres, mais on s'habitue au style, même si les digressions n'apportent rien au fond de l'histoire.

Jaenada nous présente donc Sulak, une biographie sans en être une qui débute de manière un peu brouillonne, puisqu'elle suit en parallèle les débuts de plusieurs personnages qui auront ensuite leur importance dans le récit. Ce Sulak, il fascine : c'est un joli garçon, intelligent mais pas très sage, dont les idées dans le fond n'appellent pas vraiment à débattre ; le genre de gangster à morale qu'on essaie de nous vendre au cinéma a bien existé.

Sous la plume de l'auteur, on suit les faits d'armes de celui qui deviendra l'ennemi public numéro 1 peu après Mesrine, et qui pouvait se targuer de n'avoir jamais blessé quiconque lors de ses nombreux cambriolages ! De ses grands moments à sa chute tragique (au propre comme au figuré), Sulak fait rêver, rappelle la France des annes 70-80 avec juste ce qu'il faut de nostalgie pour nous donner envie de faire partie de la bande.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?