Appli Amazon


Plus d'options
Superunknown (20th Anniversary)
 
Agrandissez cette image
 

Superunknown (20th Anniversary)

2 juin 2014 | Format : MP3

EUR 6,19 (TVA incluse le cas échéant)

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:52
30
2
5:12
30
3
4:42
30
4
4:26
30
5
5:06
30
6
6:09
30
7
5:18
30
8
4:06
30
9
5:47
30
10
5:20
30
11
1:33
30
12
4:16
30
13
5:08
30
14
2:14
30
15
7:03
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 3 juin 2014
  • Date de sortie: 2 juin 2014
  • Label: Universal Music Division Polydor
  • Copyright: (C) 2014 A&M Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:10:12
  • Genres:
  • ASIN: B00KEKDJOK
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.772 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Helicon#1 le 18 avril 2008
Format: CD
Quand j'avais 14 ans, il y'avait cette magnifique chanson qui passait sur les ondes :
"Black Hole Sun". Un air et un refrain qui était dans toutes les têtes à l'époques.
Pourquoi n'ai-je jamais acheté l'album à cette époque ? Je n'en sais foutre rien. J'étais sans doute plus intéressé par le Métal pur et dur.
Mais finalement ce n'est pas une mauvaise chose de l'avoir découvert dix ans plus tard, ça m'a permis de l'apprécier avec plus de recul. Je pense d'ailleurs qui si je l'avais découvert à l'époque, je ne l'aurais sans doute pas apprécier à ça juste valeur, je serais passé à côté des purs joyaux que sont des titres comme "Limo wreck" ou "Fell on black days" et n'aurais probablement retenu que les titres plus accrocheurs comme "Black hole sun", "Spoonman", "Kickstand" ou encore "My wave"... Et ç'aurait été une grossière erreur.
C'est album oeuvre dans plusieurs directions mais tout en gardant ce côté "dirty & sweet" caractéristique de l'époque (qu'on peut entendre sur le "In Utero" de Nirvana, le "Mellow Gold" de BECK, le "Vitalogy" de Pearl Jam, le "Experimental Jet set, trash & no star" de Sonic youth et pleins d'autres... ). C'est précisément pour ces raisons que je pense que cet album EST l'album rock de l'année 1994. Il est à la fois suffisamment riche, sincère et intéressant pour passer à la postérité tout en étant un témoin de son époque, un album au son si caractéristique de l'année 1994.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. F. Phan TOP 500 COMMENTATEURS le 12 octobre 2010
Format: CD
Un Monument avec un grand M ,
Sublime ..., Tel un fier bateau ,voguant sans espoir sur les flots tumultueux , au coeur de la tourmente... Comme dans une peinture de "Turner" ...

Un "Ovni" est passé par là et marque de son empreinte massive , l'histoire du Rock !!!

"Superunknown" : crache le son comme une oeuvre d'Art Majeure !!! ... Le Mythique "Superunknown", demeure bel et bien ,et plus que jamais , un fantastique remède contre toute forme de léthargie musicale ...
Sans la moindre ambiguïté, un disque d'une densité extraordinaire ... qui soulève de terre ...
Tout en force et puissamment émotionnel.

Super Harmonique ,
Super intélligent,
Super sonore ,
Super bon !
Magnifique comme le vent des océans soufflant sur les eaux sombres ,
Tempete savoureuse , sur mélodies sucrées-salées ...
Une voix hallucinante de beauté , nous vient du grand large , et c'est celle de "Chris Cornell", leader incontesté et charismatique du fabuleux "Soundgarden"

Superbes guitares ! superbe souffle !
Classe , vraiment classe ,.. et meme "SUPER CLASSE" !
Super Rock !!!!
Absolument incontournable : C'est .."SUPERUNKNOWN".. FOREVER..
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par gégé-blues TOP 500 COMMENTATEURS le 15 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
L’album Superunknown est le quatrième du groupe de Seattle Soundgarden, il sort en 1994, bien orienté Metal, des ambiances lourdes planent sur la majorité des titres. Catalogué dans le courant grunge, le groupe produit plutôt un rock intense et plombé mais mélodique. La voix de Chris Cornell porte, avec talent, toute l’intensité des textes, ses possibilités vocales sont exceptionnelles. La rythmique, sourdement soutenue par l’excellent batteur Matt Cameron et l’efficace bassiste ben Shepherd, est pénétrée par les riffs et solos incisifs du guitariste Kim Thayil. Puissante, compacte, la musique de Soundgarden se veut torturée et créée une ambiance dépressive comme dans « Fell On Black Days » remarquable morceau, un des meilleurs de l’album avec « Black Hole Sun » « The Day I Tried To Live » et « Spoonman ». Restant dans le registre rock grunge, on discerne de ci de là des tentatives diverses comme un passage psychédélique dans « Head Down » ou, avec son tempo très rapide, un moment punk-rock avec l’énergique « Kickstand ». Un album considéré, pour beaucoup, comme le chef d’œuvre de Soundgarden.
(16 titres / 73mn).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Magnan2 le 28 août 2010
Format: CD
D'abord c'est cette troublante pochette illustrant un visage feu follet,oreilles pointues de Satan et bouche monstrueuse figée en un cri qui interpelle à la manière de la célebre toile d'Edvard Münch "le Cri".
Le spectre survole l'image inversée d'une forêt clairesemée si ce n'est calcinée.(le livret est d'ailleurs composé d'images surréalistes aussi belles que poétiques.

"Let me drown" est la première des seize escales du voyage.Sorte de leitmotiv mi hard mi grunge, où le chant hurlé de Chris Cornell rappelant étrangement Robert Plant se bat contre l'assaut répété des guitares.Les solis éclairs de la Gibson de Kim Tayill lézardent la tempête, puis les échos de batterie semblables au fracas de mille tembours annoncent l'éxécution imminente d'une sentence ordonnée par le gourou d'une redoutable secte.
On enchaîne avec "My wave" où d'entrée le riff rageur de la seconde guitare est ébrèché par les dissonnances de la première.Kim Tayill construit puis semble vouloir détruire ce qu'il vient d'ériger.Ses interventions inopinées ça et là au cours du morceau font rebondir celui ci.Difficile de ne pas s'emballer au rythme de cet astucieux beat.Les phrasés sont subtils,soutenus par une basse et une batterie d'une remarquable éfficacité.Pour finir,la perspective emporte les sons où vocaux et instruments se confondent dans une sorte de brume psychédélique.

"Fell on black days":

On change de latitude et la musique se pare de couleurs orientales.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique