undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Quantité :1
EUR 6,56 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par dodax-online-fr
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,19
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : nagiry
Ajouter au panier
EUR 7,38
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : Hot Cakes
Ajouter au panier
EUR 7,44
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : buy smart-24
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 13,49

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Superunknown
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Superunknown Import


Prix : EUR 6,56
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Import, 23 janvier 2009
EUR 6,56
EUR 4,97 EUR 1,21
En stock.
Expédié et vendu par dodax-online-fr.
21 neufs à partir de EUR 4,97 16 d'occasion à partir de EUR 1,21

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Soundgarden

Discographie

Image de l'album de Soundgarden

Photos

Image de Soundgarden

Biographie

Soundgarden se forme en 1984 à Seattle sous l'égide de Chris Cornell, un batteur natif de cette ville pluvieuse du nord-ouest des Etats-Unis. Tout débute avec sa rencontre avec deux musiciens originaires de l'Illinois, fraîchement débarqués à Olympia, non loin de Seattle. C'est d'abord avec le bassiste Hiro Yamamoto, qui devient ... Plus de détails sur la Page Artiste Soundgarden

Visitez la Page Artiste Soundgarden
37 albums, 13 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Superunknown + Bad Motor Finger + Down On The Upside
Prix pour les trois: EUR 23,14

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (23 janvier 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: A&M
  • ASIN : B000024C2Q
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 23.165 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Let me drown
2. My wave
3. Fell on black days
4. Mailman
5. Superunknown
6. Head down
7. Black hole sun
8. Spoonman
9. Limo wreck
10. The day I tried to live
11. Kickstand
12. Fresh tendrils
13. 4th of july
14. Half
15. Like suicide
16. She likes surprises

Descriptions du produit

Descriptions du produit

SOUNDGARDEN

Amazon.fr

Vétéran du grunge signé très tôt par une major, bien avant que l'appât du gain n'incite les multinationales à écumer les bars les plus mal famés à la recherche du moindre groupe de bûcherons en chemises à carreaux capables de plaquer un accord, Soundgarden eut l'intelligence de se mettre en retrait avant l'explosion du phénomène. Ce choix lui valut de rester provisoirement dans l'ombre des géants intronisés par les médias, mais lui permit de conserver l'estime d'une certaine frange du public avide de sincérité. Superunknown, dont le titre fleure bon le second degré ("Superinconnu"), dénote toutefois une rupture avec Ultramega OK, Louder Than Love et Badmotorfinger. Les mélodies y sont plus affinées ("Black Hole Sun", le hit zeppelinien décliné en vidéo qui fera décoller Soundgarden, ou le très sombre "Limo Wreck"), et les morceaux plus abordables ("Mailman", sur lequel ressurgit l'influence décidément tenace de Black Sabbath, ou le très groovy "Superunknown"), voire commerciaux ("Head Down" ou "Half", que d'aucuns trouveront soporifiques). Le résultat ne se fera d'ailleurs pas attendre et Soundgarden deviendra vite... superknown!. --Hervé SK Guégano

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Helicon#1 le 18 avril 2008
Format: CD
Quand j'avais 14 ans, il y'avait cette magnifique chanson qui passait sur les ondes :
"Black Hole Sun". Un air et un refrain qui était dans toutes les têtes à l'époques.
Pourquoi n'ai-je jamais acheté l'album à cette époque ? Je n'en sais foutre rien. J'étais sans doute plus intéressé par le Métal pur et dur.
Mais finalement ce n'est pas une mauvaise chose de l'avoir découvert dix ans plus tard, ça m'a permis de l'apprécier avec plus de recul. Je pense d'ailleurs qui si je l'avais découvert à l'époque, je ne l'aurais sans doute pas apprécier à ça juste valeur, je serais passé à côté des purs joyaux que sont des titres comme "Limo wreck" ou "Fell on black days" et n'aurais probablement retenu que les titres plus accrocheurs comme "Black hole sun", "Spoonman", "Kickstand" ou encore "My wave"... Et ç'aurait été une grossière erreur.
C'est album oeuvre dans plusieurs directions mais tout en gardant ce côté "dirty & sweet" caractéristique de l'époque (qu'on peut entendre sur le "In Utero" de Nirvana, le "Mellow Gold" de BECK, le "Vitalogy" de Pearl Jam, le "Experimental Jet set, trash & no star" de Sonic youth et pleins d'autres... ). C'est précisément pour ces raisons que je pense que cet album EST l'album rock de l'année 1994. Il est à la fois suffisamment riche, sincère et intéressant pour passer à la postérité tout en étant un témoin de son époque, un album au son si caractéristique de l'année 1994.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. F. Phan TOP 500 COMMENTATEURS le 12 octobre 2010
Format: CD
Un Monument avec un grand M ,
Sublime ..., Tel un fier bateau ,voguant sans espoir sur les flots tumultueux , au coeur de la tourmente... Comme dans une peinture de "Turner" ...

Un "Ovni" est passé par là et marque de son empreinte massive , l'histoire du Rock !!!

"Superunknown" : crache le son comme une oeuvre d'Art Majeure !!! ... Le Mythique "Superunknown", demeure bel et bien ,et plus que jamais , un fantastique remède contre toute forme de léthargie musicale ...
Sans la moindre ambiguïté, un disque d'une densité extraordinaire ... qui soulève de terre ...
Tout en force et puissamment émotionnel.

Super Harmonique ,
Super intélligent,
Super sonore ,
Super bon !
Magnifique comme le vent des océans soufflant sur les eaux sombres ,
Tempete savoureuse , sur mélodies sucrées-salées ...
Une voix hallucinante de beauté , nous vient du grand large , et c'est celle de "Chris Cornell", leader incontesté et charismatique du fabuleux "Soundgarden"

Superbes guitares ! superbe souffle !
Classe , vraiment classe ,.. et meme "SUPER CLASSE" !
Super Rock !!!!
Absolument incontournable : C'est .."SUPERUNKNOWN".. FOREVER..
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par gégé-blues TOP 500 COMMENTATEURS le 15 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
L’album Superunknown est le quatrième du groupe de Seattle Soundgarden, il sort en 1994, bien orienté Metal, des ambiances lourdes planent sur la majorité des titres. Catalogué dans le courant grunge, le groupe produit plutôt un rock intense et plombé mais mélodique. La voix de Chris Cornell porte, avec talent, toute l’intensité des textes, ses possibilités vocales sont exceptionnelles. La rythmique, sourdement soutenue par l’excellent batteur Matt Cameron et l’efficace bassiste ben Shepherd, est pénétrée par les riffs et solos incisifs du guitariste Kim Thayil. Puissante, compacte, la musique de Soundgarden se veut torturée et créée une ambiance dépressive comme dans « Fell On Black Days » remarquable morceau, un des meilleurs de l’album avec « Black Hole Sun » « The Day I Tried To Live » et « Spoonman ». Restant dans le registre rock grunge, on discerne de ci de là des tentatives diverses comme un passage psychédélique dans « Head Down » ou, avec son tempo très rapide, un moment punk-rock avec l’énergique « Kickstand ». Un album considéré, pour beaucoup, comme le chef d’œuvre de Soundgarden.
(16 titres / 73mn).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Magnan2 le 28 août 2010
Format: CD
D'abord c'est cette troublante pochette illustrant un visage feu follet,oreilles pointues de Satan et bouche monstrueuse figée en un cri qui interpelle à la manière de la célebre toile d'Edvard Münch "le Cri".
Le spectre survole l'image inversée d'une forêt clairesemée si ce n'est calcinée.(le livret est d'ailleurs composé d'images surréalistes aussi belles que poétiques.

"Let me drown" est la première des seize escales du voyage.Sorte de leitmotiv mi hard mi grunge, où le chant hurlé de Chris Cornell rappelant étrangement Robert Plant se bat contre l'assaut répété des guitares.Les solis éclairs de la Gibson de Kim Tayill lézardent la tempête, puis les échos de batterie semblables au fracas de mille tembours annoncent l'éxécution imminente d'une sentence ordonnée par le gourou d'une redoutable secte.
On enchaîne avec "My wave" où d'entrée le riff rageur de la seconde guitare est ébrèché par les dissonnances de la première.Kim Tayill construit puis semble vouloir détruire ce qu'il vient d'ériger.Ses interventions inopinées ça et là au cours du morceau font rebondir celui ci.Difficile de ne pas s'emballer au rythme de cet astucieux beat.Les phrasés sont subtils,soutenus par une basse et une batterie d'une remarquable éfficacité.Pour finir,la perspective emporte les sons où vocaux et instruments se confondent dans une sorte de brume psychédélique.

"Fell on black days":

On change de latitude et la musique se pare de couleurs orientales.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?