• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sur tes yeux a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par kizbi fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: STOCKAGE, EXPEDITION, SUIVI et SAV par AMAZON
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Sur tes yeux Broché – 3 janvier 2014

4.1 étoiles sur 5 47 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,50
EUR 11,50 EUR 2,99

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Sur tes yeux
  • +
  • Pour tes lèvres (La Trilogie italienne, tome 2)
  • +
  • Toute entière (La Trilogie italienne, tome 3)
Prix total: EUR 27,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Le jaune absorbe la lumière du soleil, vire à l'orange avant de se fondre dans un rouge vif. Une entaille, presque une blessure, laisse entrevoir de petites graines d'un violet brillant. Mes yeux fixent cette grenade depuis des heures. Ce n'est qu'un détail, bien sûr, mais c'est aussi la clé de la fresque.
Elle représente le rapt de Proserpine. C'est comme un instantané du moment où Pluton, l'impitoyable seigneur des Enfers, drapé dans un nuage pourpre, saisit violemment par la taille la déesse alors qu'elle cueille une énorme grenade au bord d'un lac.
Comme la fresque n'est pas signée, son auteur reste une énigme. Tout ce que je sais, c'est qu'il a vécu au début du XVIIIe siècle et que ce devait être un authentique génie, si l'on s'en tient au style du dessin, au grain de la couleur et au jeu délicat des ombres et des clairs-obscurs. Il a étudié chaque coup de pinceau. Deux cents ans plus tard, je dois interpréter son geste pour le reproduire à mon tour. À moi de ne pas trahir sa quête acharnée de perfection.
C'est la première restauration que je dois mener à bien toute seule. Du haut de mes vingt-neuf ans, c'est pour moi une grande responsabilité. Une fierté, aussi. J'attendais qu'une telle occasion se présente depuis la fin de mes études à l'École de restauration. Maintenant que c'est chose faite, je ferai tout pour aller jusqu'au bout.
Me voilà donc depuis des heures sur cet escabeau, dans ma tenue imperméable, à fixer le mur. Malgré mon bandana rouge censé retenir mes cheveux, deux ou trois mèches rebelles s'obstinent à me tomber sur les yeux. Heureusement qu'il n'y a pas de miroir dans les parages, j'imagine d'ici mes cernes et mes traits tirés de fatigue. Mais peu importe. Ce sont les marques de ma détermination.
Je me détache un instant de moi-même pour me regarder comme si j'étais quelqu'un d'autre : c'est bien moi, Elena Volpe, toute seule dans l'immense vestibule d'un ancien palais inhabité depuis des années, en plein coeur de Venise. Exactement là où je veux être.

Après une semaine entière à nettoyer le fond de la fresque, j'attaque pour la première fois les couleurs. C'est beaucoup, une semaine, peut-être trop même, mais je n'ai pas voulu prendre de risques. Il faut y aller en douceur : au moindre faux mouvement, le travail est fichu. Comme me disait un de mes professeurs : «Un bon nettoyage, c'est la moitié du travail de fait.»
Certaines parties de la fresque sont tellement abîmées que je devrai appliquer un nouveau revêtement en stuc. Pas moyen de faire autrement. La faute à l'humidité de Venise, qui s'infiltre partout - dans la pierre, dans le bois, dans la brique. Tout autour des zones endommagées, en revanche, les couleurs ont gardé leur éclat.
(...)

Présentation de l'éditeur

La Trilogie italienne

Si on pouvait capturer le plaisir, Elena le ferait avec les yeux. Âgée de vingt-neuf ans, d'une beauté innocente mais radieuse, elle ignore encore ce qu'est la passion. Son monde est fait d'art et de couleurs - celles de la fresque qu'elle restaure à Venise, la ville où elle a vu le jour - jusqu'à sa rencontre avec Leonardo, un chef cuisinier de renommée internationale. En entrant dans sa vie, celui-ci emporte tout sur son passage : son histoire d'amour naissante avec Filippo, l'idée qu elle s'est toujours faite d'elle-même et, surtout, sa façon de vivre les plaisirs de la chair.
Leonardo, qui vient de s'installer dans le palais où elle travaille, s'apprête à lui ouvrir les portes d'un paradis inexploré, dont lui seul possède les clés. Il sait que le plaisir doit conquérir tous les sens, qu'il a une forme, une odeur, une saveur, et va initier Elena à une condition : qu'elle ne tombe jamais amoureuse de lui. Mais comment résister au magnétisme de cet homme et au tourbillon des sens qu'il éveille en elle ?

Traduit de l'italien par Léa Tozzi

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
C'est avec un réel plaisir que je me suis retrouvée transportée au pays de l'amour , j'ai dévoré les 2 tome en 2 jours et j'attends avec beaucoup d'impatience la sortie du tome 3 !! l'histoire est captivante ! rien à voire avec les romans que j'ai lu dernièrement ! l'héroine est un personnage captivant et la lecture est fluide et nous fait voyager réellement !!
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Louna TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 mai 2014
Format: Format Kindle
J'ai un avis assez mitigé sur ce roman.
J'ai mis trois étoiles au lieu de deux à ce premier volume sans trop savoir pourquoi parce qu'il m'a vraiment manqué quelque chose pour que le roman réponde à mes attentes.
Tout d'abord, l'écriture est fluide et l'histoire est bien écrite.

L'auteure a apporté un soin particulier aux personnages féminins. Eléna a un petit je ne sais quoi qui la rend attachante. C'est un peu la fille d'à côté sans être niaise ou innocente. Le personnage secondaire de Gaia est flamboyant.
Par contre au niveau des personnages masculins, c'est vraiment light. Que ce soit au niveau de Leonardo ou de Philippo, ces messieurs sont tiédasses. Surtout Leonardo qui est censé être fabuleux et mystérieux et qui ne l'est pas.

Le gros problème, c'est que nous sommes censées lire une espèce d'initiation érotique et sulfureuse et que les scènes charnelles ne m'ont pas convaincues. Elles manquent de piment et sont plutôt basiques et semblables à celles de nombre de romans du genre.
Le traditionnel pacte charnel sans tomber amoureuse est devenu lassant et la promesse de Leonardo de ne pas être exclusif le fait passer pour le pire des c...!

Son but est de désinhiber Eléna en la rendant hédoniste mais franchement, c'est un peu marrant (rire jaune) de la voir se désinhiber en se soulant alors qu'elle ne buvait pas, en mangeant un steak tartare alors qu'elle est végétarienne, etc.
Il n'y a pas de progression entre l'Elena normale et inhibée et l'Elena s....
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par RAEL.ORG le 20 novembre 2014
Format: Format Kindle
L'histoire et les personnages sont d'une triste banalité : on a encore affaire à un héro bodybuildé et monosyllabique qui s'est donné pour mission d'apprendre aux femmes comment utiliser leur corps. Il est flanqué d'une héroïne qui malgré ses 29 ans incarne une presque pucelle pas fichue de trouver le chemin de son clitoris toute seule (d'ailleurs elle ne jouit que si papa...pardon, Monsieur lui ordonne de jouir).
Pour le reste, je sais bien que les traductions ne rendent pas toujours hommage aux auteurs, mais elles ont bon dos. Le livre est truffé d'erreurs, on confond le vagin et la vulve et on nomme d'ailleurs le vagin "puis d'amour". C'est purement personnel, mais la phrase "il s'enfonça dans son puis d'amour gonflé de désir" ne m'érotise pas du tout, elle me donne envie de rire ou de me frapper la tête avec le bouquin.
Lors de la première scène de sexe l'héroïne est en jogging (l'auteur aime bien les vêtements en ing, on a droit au legging, au jogging et même au jegging !!!) sauf que quand Monsieur la déshabille tout à coup il fait glisser la fermeture Eclair de son...jean !!!! Là je veux bien qu'on soit tolérant avec les auteurs auto-édités qui n'ont pas une armada de professionnels derrière eux, mais là, on se dit : y-a-t-il quelqu'un dans la boîte d'édition qui a relu (ou lu) le bouquin ?

Enfin le style est aussi plat que l'histoire, on a droit à tout un tas de clichés qui sentent bon le pléonasme "il était une énigme dont je n'avais pas la réponse" En même temps, si c'est une énigme...
Lire la suite ›
3 commentaires 8 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Premier tome d'une trilogie "prometteuse" - les héros sont attachants, on ne décroche pas, je viens de recevoir le tome 2 en attente sortie tome 3
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Aucun intérêt à ce livre sinon des pages osées.Tout est prévisible, dans ce type de livre.C'est du roman de commerce : l'auteur cite des grandes marques sans cesse (au moins 30 !). Le revenu de la publicité ainsi faite compensera la mauvaise qualité d'un tel livre. Qui est dupe ?
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Sur tes yeux, est le premier tome de la célèbre trilogie Italienne. Je vous avoue que ce qui m'a attirée au premier regard c'est les couvertures qui sont juste magnifiques, sobres et sublimes. A la découverte du résumé j'ai été conquise. Tout d'abord le fait que l'histoire se déroule à Venise cela apporte beaucoup de charme. Un cadre totalement différent des autres romans.

Elena, 29 ans, est totalement épanouie dans sa vie professionnelle, elle exerce un métier qui la passionne et elle y passe le plus clair de son temps. Au détriment de sa vie personnelle. Elle peut compter sur Gaia sa meilleur amie pour sortir mais ce n'est pas ce qu'Elena préfère. Elle se donne à 200% pour son métier et en oublie parfois un peu sa vie de femme.

Il y a Filippo son meilleur ami de longue date, qu'elle n'avait d'ailleurs pas vu depuis quelques années, mais lorsqu'ils se retrouvent tout est comme avant, ils sont si proches que cela en devient troublant pour la belle Elena. Aurait-elle des sentiments plus profonds pour cet homme qu'elle a longtemps considéré comme un frère ?

Vous avez compris que la vie d'Elena n'est pas un long fleuve tranquille, et lorsque Léonardo, un jeune Sicilien vient s'installer sur son lieu de travail, tout bascule...L'attraction qu'Elena va ressentir pour lui va la perturbée et lorsqu'il lui propose d'être le maître de tous ses désirs...Elena ne peut refuser cette offre. Une condition, ne pas tomber amoureuse...

Quand le désir prend le contrôle, difficile d'en ressortir indemne.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?