Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Surgical Steel
 
Agrandissez cette image
 

Surgical Steel

16 septembre 2013 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 11,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
1:15
30
2
1:50
30
3
4:02
30
4
4:13
30
5
4:00
30
6
6:06
30
7
4:10
30
8
4:24
30
9
5:20
30
10
3:16
30
11
8:25

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 16 septembre 2013
  • Label: Nuclear Blast
  • Copyright: 2013 Nuclear Blast GmbH
  • Durée totale: 47:01
  • Genres:
  • ASIN: B00F49DYD2
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.902 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS sur 16 septembre 2013
Format: CD
Carcass ! Le grand Carcass est de retour après dix-sept années d'absence. Le Carcass qui a inspiré la plupart des groupes de la mouvance mélodeath avec son incontournable "Heartwork". Le Carcass qui a contribué à développer le Grind Death avec ses premiers albums. Un Carcass qui tira sa révérence en 1996, après un "Swansong" qui voyait le groupe évoluer vers un Death aux influences seventies.

Aujourd'hui, Carcass, c'est Bill Steer et Jeff Walker. Ken Owen ne fait plus partie de l'aventure, le pauvre ayant été victime d'une hémorragie cérébrale. Il est remplacé par Daniel Wilding, batteur d'un groupe de Death Grind de Bristol. Michael Amott ne fait malheureusement pas partie non plus de cette reformation, étant déjà bien pris par les emplois du temps de Arch Enemy et Spiritual Beggars. C'est un certain Ben Ash qui officie à la seconde guitare.

"Surgical Steel" (avec son artwork qui rappelle fortement celui du EP "Tools Of The Trade", sorti pour promouvoir la fameuse tournée Gods Of Grind de 1992 en compagnie de Entombed, Cathedral et Confessor) semble revenir sur le terrain des thèmes gores, un peu délaissés sur les deux derniers albums en date. Il n'y a qu'à regarder les titres de l'album pour sentir ce léger parfum de salle d'opération, de chairs disséquées et de viande froide. Au niveau musical, comme Carcass a finalement connu plusieurs périodes et plusieurs styles, il était intéressant de voir sur quel terrain ce Carcass 2013 allait jouer.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stefan TOP 50 COMMENTATEURS sur 13 octobre 2013
Format: CD Achat vérifié
Pionniers du grindcore mais aussi du melodic death metal (un grand écart validé par une quête de nouveauté et d'expérimenta-tions pour certains, une inadmissible compromission marchande pour d'autres), Carcass annonce enfin son grand retour discographique 5 années après celui sur scène... On a failli attendre !

De l'ultime line-up avant le hiatus, le bien nommé Swansong en 1996, restent Jeff Walker et Bill Steer, indéboulonnables forces vives du trio/quatuor (ça varie...). Retiré des bidons suite à de gros pépins de santé, leur talentueux batteur, Ken Owen, n'a fait qu'une fugitive apparition pour poser quelques vocaux, et sans doute aussi adouber ce nouveau Carcass et son remplaçant, Daniel Wilding (Heaven Shall Burn, Aborted, etc.) et ainsi faire taire toute rumeur, la classe.

Musicalement, Surgical Steel est exactement ce que tous ceux qui apprécient Carcass attendaient sans même savoir qu'ils l'attendaient : un album somme où se déroulent tous les acquis d'une formation ô combien influente et respectée.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par B Martin sur 18 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Enfin !
17 ans que j'attendais ce retour.
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas de quoi être déçu. Même si ce n'est plus que la moitié du Carcass des 90ies (Walker et Steer), cette album respire la classe : du death mélodique avec des rythmiques en béton et des soli empruntés au bon heavy des 80ies.
Carcass a ici pris le meilleur de son grind des début pour le mélanger aux rythmique d'Heartwork et à la mélodicité de Swansong.

Un tout grand album de cette année 2013
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boitel sur 26 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
l'impatience d'il y a 20 ans quand j'attendais la sortie d'un album; c'est l'effet que m'a fait l'annonce de la sortie d'un nouveau carcass. Il est arrivé ce matin, a l'heure du pti dej. comme a l'epoque, avec le cafe, un cd dans la platine pour se mettre la patate pour la journée. bin quelle patate!!! on sait pourquoi carcass n'existait plus mais je l'ai toujours regretté. d'autant plus ce matin! la musique : une bonne boucherie comme à l'epoque, peu de mid tempo,trash-death et des blasts de cinglés.pleins de bonnes idees dans les compos, un son enorme. la voix a pas change, la guitare tronçonne,les solos cisaillent,la batterie fracasse.fan d'heartwork, achetez les yeux fermés.l'edition limitee en digipack est superbe.j'ai pris un coup de jeune ce matin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique