ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Amazon Ajouter au panier
EUR 6,43
Eligible à (En savoir plus)
MMT-France Ajouter au panier
EUR 7,98
Quick Discount Sales Ajouter au panier
EUR 13,70
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,49
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Surrender

The Chemical Brothers CD
4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
Prix : EUR 6,39 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Mercury-music et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 3 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,49.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Chemical Brothers

Discographie

Image de l'album de The Chemical Brothers

Photos

Image de The Chemical Brothers

Biographie

Dans les années 1980, Manchester rayonne par son activité musicale, notamment grâce à des groupes comme New Order et aux premières raves rythmées par l'acid house. Une bonne raison pour Ed Simons (né le 9 juin 1970 près de Londres) et Tom Rowlands (né le 11 janvier 1971 dans le Surrey), qui fait alors parti du groupe Ariel ... Plus de détails sur la Page Artiste The Chemical Brothers

Visitez la Page Artiste The Chemical Brothers
92 albums, 13 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Surrender + Dig Your Own Hole + Exit Planet Dust
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Dig Your Own Hole EUR 12,35
  • Exit Planet Dust EUR 11,22

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (5 août 2013)
  • Date de sortie d'origine: 21 juin 1999
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Virgin Records UK
  • ASIN : B00000J8EK
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Mini-disque  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.754 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Music : Response 5:20EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. Under The Influence 4:16EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Out Of Control 7:19EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Orange Wedge 3:06EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Let Forever Be 3:56EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. The Sunshine Underground 8:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Asleep From Day 4:47EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Got Glint? 5:26EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Hey Boy Hey Girl 4:50EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Surrender 4:30EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. Dream On (Contains Hidden Track 'Dream On (Reprise)') 6:46EUR 0,99  Acheter le titre 


Descriptions du produit

Amazon.fr

Les oreilles malaxées par le rock de Bob Dylan et les synapses émoustillées par l'électro d'Andrew Weatherall, les enfants terribles de Manchester sonnent leur troisième alerte avec Surrender, un album sans faille qui convoque les voix de Noel Gallagher (Oasis), Jonathan Donahue (Mercury Rev), Bobby Gillespie (Primal Scream) et du voisin Bernard Sumner (New Order). Alors qu'on s'attendait au retour en force d'un Chemical Beat furibard, Surrender capitule devant la techno-pop inspirée des Frères chimiques. Des influences Beatles de "Dream On" et de "Let Forever Be" aux montées acid trance du tonitruant "Hey Boy Hey Girl" en passant par le timbre velouté de Hope Sandoval (qui joue les Nico sur "Asleep From Day"), Ed Simons et Tom Rowlands n'ont pas fini de mettre la dance music sens dessus dessous... Pourvu que ça dure ! --Stéphanie Lopez

Descriptions du produit

Nouveau CD marque - nous nous transportons dans le monde entier

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.7 étoiles sur 5
4.7 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 décadence techno et grandeur rock 30 mars 2004
Par Jidé COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR
Format:CD
1999 : ambiance fin de siècle, goût d'après-rave, le Big Beat commence à patiner dans la répétition (boum-boum).
Pourtant, insensibles à la fatigue, les Chemical Brothers continuent de produire leur electronica festive, mâtinée ici ou là de haltes salvatrices et douces : "chill out" pendant lesquels passe un ange (ou l'avion d'une pub célèbre), en la personne de la délicate Hope Sandoval ("Asleep from Day"), juste avant de vous ramener sur terre, dans le manège de foire insensée qu'est "Hey Boy, Hey Girl", chenille électronique à la démence monstrueuse. Cette ambiance forraine et acide colore tout l'album, plus particulièrement dans "Out of Control" (et ses montées d'hormones),la collaboration du maitre Bernard Sumner avec les frères chimiques donnant un hymne hybride qui semble revisiter vingt ans de pop synthétique et électronique. Enfin, "Let forever be" (emmené par Noel Gallagher)rappelle le classique "Setting Sun", tandis que "Dream On" (Jonathan Donahue de Mercury Rev se colle aux guitares) conclut le tout dans une ambiance kaleïdoscopique proche du standard "The Private Psychedelic Reel" : à cause de cet air de déjà-vu, certains fans ont préféré en rester au définitif "Dig your own hole" : il est vrai que la répétition ne peut pas être placée n'importe où dans la "technosphère", et que ce disque, sans être révolutionnaire d'un point de vue strictement électronique, n'en est pas moins une brillante synthèse de courrants contradictoires (Big Beat, ambient, synth-pop, etc.): à ce titre, il est indiscutablement un grand disque "rock" (au sens le plus large du terme), en même temps qu'une prodigieuse foire techno à l'attraction irrésistible !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Se rendre joyeusement 23 mars 2004
Format:CD
Pas grand chose à (re)dire tellement cet album est bon. Cependant la pièce maîtresse de l'album c'est sans conteste the sunshine underground. La construction et l'explosion du morceau est fabuleuse. L'album se clôt sur "Dream On" et s'arrête un moment sur "Got glint" un morceau minimaliste bizarre à la première écoute mais qui a totalement sa place. Et oui il marque une passerelle entre le soporifique "Asleep from day" (pub air france, voix de Hope Sandoval, dont je conseille l'album : bref une ballade magistrale) et le toniturant "hey boy hey girl"
Album INDISPENSABLE pour tout fan de musique électronique. Aussi varié que cohérent (techno bien lourde avec under the influence et pop avec "dream on")on ferme son clapet, on met le son, on s'allonge et ferme les yeux. 59 minutes de voyage qui installent définitivement les chemical brothers au temple des artistes électroniques majeurs. N"hésitez pas, vous connaitre une joyeuse et dansante capitulation.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 sur le toit... du monde 26 juillet 2009
Par prince saphir TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Virage à 180° pour les Chemical Brothers avec ce troisième album beaucoup plus diversifié et positif que les deux précédents et leur big-beat sombre, dépouillé et ravageur. Electro déglinguée ("music : response") , synth-pop à la Underworld ("out of control"), ambiant rêveuse à la Air ("dream on", "asleep from day", avec la voix troublante et éthérée de Hope Sandoval, un morceau dont j'avais du mal à croire qu'il était bien des frères chimiques quand j'ai écouté cet album pour la première fois), progressive techno ("the sunshine underground"); le duo Ed Simons/Tom Rowlands revient à ses fondamentaux pendant quelques plages rentre-dedans, surtout "under the influence", mais "hey boy hey girl" n'est pas mal non plus dans le genre; je me rappelle encore du mémorable vidéo-clip dans lequel on voit deux squelettes en train de faire l'amour avec frénésie (en réalité, un couple vu à travers l'écran d'une radiographie).
L'album relance sans cesse l'intérêt grâce à ses ambiances et sonorités hyper variées et à ses différents intervenants au micro sur environ une plage sur deux (Bernard Sumner de New Order, Bobby Gillespie des excellents Primal Scream, Noel Gallagher d'Oasis, et plus surprenant, Jonathan Donahue des rêveurs éveillés de Mercury Rev pour un "dream on" électro-psychédélique final).
Avec "Surrender" le duo de Manchester devenait vraiment célèbre et "hype", et les albums suivants n'ont pas démenti cette (pole) position.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Yeah ! bon coffret 27 février 2010
Par Jubal
Format:CD
Ce coffret est une excellente façon d'acquérir Les chemical brothers à moindre frais. Il manque push the button mais on a déjà 3 albums ici :)

Tout n'y est pas parfait, mais il y a pas mal de bonnes pistes, et beaucoup d'expérimentation (ce qu'il faut encourager, tant c'est rare). Par contre beaucoup de musique qui claquaient à la première écoute se révèlent un peu bancaleaux réécoutes. Néanmoins je recommande aux amateurs d'electro.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'album a tube 18 juillet 2009
Par Wolfs
Format:CD
Entre la Musique Reponse l'ectro hippy chip
Asleep from the day en elctro planant (Pub air France) et Hey Girls hey boys le tube des clubs. Vraiment "la" machine a tube
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?