undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
EUR 13,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Survivance des lucioles a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Survivance des lucioles Broché – 8 octobre 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 8 octobre 2009
"Veuillez réessayer"
EUR 13,20
EUR 13,20 EUR 10,00

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Survivance des lucioles + Ce que nous voyons, ce qui nous regarde
Prix pour les deux : EUR 32,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

La luciole est une autre façon de désigner ce que Lacan appelait le «sujet» : c'est ce qui insiste, ce qui résiste, ce qui persiste. Même à deux doigts de n'être plus rien, sa nature est de survivre. Didi-Huberman cite Pascal : «Nul ne meurt si pauvre qu'il ne laisse quelque chose.» Les dispositifs de contrôle peuvent bien réglementer nos vies, dans la nuit clandestine, près de Sangatte, la vie palpite dans cette silhouette qui s'enfuit, sous la caméra de Laura Waddington. Silhouette fragile et obstinée comme une luciole, «infiniment précieuse, car porteuse de liberté, mais aussi angoissante, car toujours soumise à un péril palpable». «Image-luciole», donc,qui nous permet de «protester contre la gloire du règne et ses faisceaux de dure lumière». (Eric Aeschimann - Libération du 29 octobre 2009)

Il y a comme un accord tacite au sein de la philosophie critique. Pour nombre de contempteurs du temps présent, le monde contemporain aurait détruit l'expérience, annihilé les sens, réduit l'existence à la survie. Impossible voyage, dépolitisation de la politique, grégarité consumériste, conditionnement technologique... Le discours philosophique de la modernité serait en grande partie celui de la "merdonité", selon le mot de Michel Leiris. Pour l'historien d'art Georges Didi-Huberman, qui mène une passionnante enquête sur la vision apocalyptique à l'intérieur de la pensée critique, c'est Walter Benjamin (1892-1940) qui a le mieux théorisé ce naufrage de la modernité...
Face à ces requiems pour la fin des temps, Didi-Huberman relève les trouées lumineuses, exhume les "parcelles d'humanité" qui n'ont cessé d'exister. Car les lucioles ont survécu. L'auteur insiste même sur "la vitalité particulière des périodes dites de déclin"...
Georges Didi-Huberman convoque toute une cohorte d'oeuvres qui, plutôt que de "prendre parti" comme dans les manifestations les plus caricaturales de "l'art engagé", s'attachent à "prendre position", c'est-à-dire à déplacer le regard et à déjouer le pouvoir par de nouvelles formes esthétiques. (Nicolas Truong - Le Monde du 4 décembre 2009)


Offre du jour : -46% sur la Calculatrice Graphique multipoints tactile HP Prime équipée du mode examen.
A partir de la Seconde dès la rentrée 2015. Autorisée au Baccalauréat session 2018 et dans l’enseignement supérieur : classes préparatoires et écoles d’ingénieurs, BTS et DUT, universités et pour tous les examens et concours de l’enseignement français. Pour les professionnels en Ingénierie ou Recherche. Pour en savoir plus, cliquez ici (* Voir conditions sur la page de l'opération)

Détails sur le produit

  • Broché: 141 pages
  • Editeur : Les Editions de Minuit (8 octobre 2009)
  • Collection : Paradoxe
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2707320986
  • ISBN-13: 978-2707320988
  • Dimensions du produit: 18,5 x 1,2 x 13,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 91.164 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par steka TOP 500 COMMENTATEURS le 21 décembre 2012
Achat vérifié
Ce petit livre s’adresse en priorité à ceux que l’état présent de notre société écrasée sous la barbarie de la logique marchande et du spectacle, amène à désespérer d’un quelconque devenir humain et consécutivement, au renoncement et au repli individuel.
Illustrant son propos d’une image extraite de la Divine Comédie mise en relation avec les prises de position successives et contradictoires de Pasolini sur ce qu’il était possible d’attendre des formes de résistance conjointes, issues de la culture populaire et de « l’avant-garde », Didi-Huberman marque clairement ici sa divergence : « Mais une chose est de désigner la machine totalitaire, une autre de lui accorder si vite une victoire définitive et sans partage. Le monde est-il aussi totalement asservi que l'ont rêvé - que le projettent, le programment et veulent nous l'imposer - nos actuels "conseillers perfides" ?
Le postuler, c'est justement donner créance à ce que leur machine veut nous faire croire. (...). C'est donc ne pas voir l'espace, fût-il interstitiel, intermittent, nomade, improbablement situé, des ouvertures, des possibles, des lueurs, des malgré tout. »
S’appuyant, entre autres, sur les thèses développées par Walter Benjamin à l’époque de la domination nazi et en contradiction avec celles que Giorgio Agamben a postulé dans ses récents ouvrages, l’auteur ouvre ici quelques pistes encourageantes sur ce que pourrait être, sur ce qu’est déjà, la « résistance » en notre si déprimante époque.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par abbadis le 28 janvier 2013
Achat vérifié
excellente et excitante lecture. À ceux qui défendent une certaine conception de l'art, autant d'intelligence donnera une sérieuse pèche. Huberman ministre de la culture, ça nous changerait!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?