Survivor

Les clients ont également acheté des articles de

Europe
House of Lords
Tesla
Night Ranger
Jimi Jamison
Saxon
Accept
W.E.T.

Top albums (Voir les 36)


Voir les 36 albums de Survivor

Survivor : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 159
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Survivor

Biographie

Survivor se forme à Chicago (Illinois, Etats-Unis) à la fin de l'année 1977 sous l'impulsion du claviériste et guitariste Jim Peterik (qui quitte son groupe Ides of March), du guitariste Frankie Sullivan, du chanteur Dave Bickler, du bassiste Dennis Johnson et du batteur Gary Smith. Un peu à la manière du groupe de rock mélodique Foreigner, Survivor tente alors d'imposer un style de hard rock façonné pour les radios. Bref, un hard rock mainstream pouvant plaire à un large public. Le groupe signe en 1978 sur le label Scotti Brothers (distribution CBS), et sort son premier opus, homonyme, en ... Lire la suite

Survivor se forme à Chicago (Illinois, Etats-Unis) à la fin de l'année 1977 sous l'impulsion du claviériste et guitariste Jim Peterik (qui quitte son groupe Ides of March), du guitariste Frankie Sullivan, du chanteur Dave Bickler, du bassiste Dennis Johnson et du batteur Gary Smith. Un peu à la manière du groupe de rock mélodique Foreigner, Survivor tente alors d'imposer un style de hard rock façonné pour les radios. Bref, un hard rock mainstream pouvant plaire à un large public. Le groupe signe en 1978 sur le label Scotti Brothers (distribution CBS), et sort son premier opus, homonyme, en 1979. L'album reçoit un succès limité et des critiques mitigées, et il faudra attendre 1981 et le single « Poor Man's Son », issu de leur deuxième album intitulé Premonition, pour que Survivor éclate au grand jour.

L'œil du tigre... Merci Rocky !

Mais le gros tube de Survivor, celui qui fait que ce groupe sera encore connu près de trente ans plus tard, c'est le titre « Eye of the Tiger », éponyme du troisième album du groupe en 1982. A l'origine, ce titre fut « commandé » à Survivor par Sylvester Stallone lors des sessions d'enregistrement du groupe. Convaincu par l'efficacité du morceau, Stallone décida de le placer dans le film Rocky III. Excellente idée, puisque la chanson connaît instantanément un succès monumental. Primée lors de diverses récompenses officielles, « Eye of The Tiger » trône six semaines d'affilée en tête du Billboard américain, et tous les joggers ou boxeurs du monde écoutent le titre dans leur walkman durant l'entraînement.

Résultat : le troisième album de Survivor se vendra à plus d'un million d'exemplaires... Malgré tout, le chanteur David Bickler, victime de problèmes de voix, se retire du groupe en 1983, et cède sa place à Jimi Jamison. Le bassiste Dennis Johnson et le batteur Gary Smith sont également remplacés, respectivement par Stephen Ellis et Marc Doubray.

Rocky IV : Burning Heart...

C'est avec cette nouvelle formation que le groupe enregistre un nouvel opus fin 1983, baptisé Caught in The Game, suivi en 1985 par Vital Signs. Cette même année, Survivor connaît le succès avec deux titres, « High on You »  et « The Search is Over ». Mais le deuxième gros succès du groupe survient en 1986, avec « Burning Heart ». Le titre figure dans le film (et sur la bande originale) de Rocky IV, et le carton de « Eye of The Tiger » est presque égalé. « Burning Heart » se place en tête des charts américains durant trois semaines et Survivor devient, pour le meilleur et pour le pire, « le groupe de hard FM de Rocky ». Contre toute attente, Stephen Ellis et Marc Doubray quittent le groupe en 1988, entre la sortie de l'album When Seconds Count (1986) et celle de Too Hot to Sleep (1988). Survivor n'est plus alors qu'un trio composé de Jamison, Peterick et Sullivan. Le groupe se sépare en 1989.

Survivor survit, laborieusement

En 1992, Frankie Sullivan souhaite reformer le groupe, et enrôle Jimi Jamison et Dave Bickler, comme au bon vieux temps. Mais malgré des tournées américaines, un album « hommage » (Empires en 1999) et un greatest Hits en 2000, le groupe n'a plus la flamme... Après des années d'errance et de concerts de gala donnés ci-et-là, Survivor se recompose sous l'impulsion des trois vétérans du groupe, Jamison, Sullivan et Droubay... Le 25 avril 2006 sort Reach, le nouvel album du groupe.

Copyright 2014 Music Story Arnaud de Vaubicourt

Survivor se forme à Chicago (Illinois, Etats-Unis) à la fin de l'année 1977 sous l'impulsion du claviériste et guitariste Jim Peterik (qui quitte son groupe Ides of March), du guitariste Frankie Sullivan, du chanteur Dave Bickler, du bassiste Dennis Johnson et du batteur Gary Smith. Un peu à la manière du groupe de rock mélodique Foreigner, Survivor tente alors d'imposer un style de hard rock façonné pour les radios. Bref, un hard rock mainstream pouvant plaire à un large public. Le groupe signe en 1978 sur le label Scotti Brothers (distribution CBS), et sort son premier opus, homonyme, en 1979. L'album reçoit un succès limité et des critiques mitigées, et il faudra attendre 1981 et le single « Poor Man's Son », issu de leur deuxième album intitulé Premonition, pour que Survivor éclate au grand jour.

L'œil du tigre... Merci Rocky !

Mais le gros tube de Survivor, celui qui fait que ce groupe sera encore connu près de trente ans plus tard, c'est le titre « Eye of the Tiger », éponyme du troisième album du groupe en 1982. A l'origine, ce titre fut « commandé » à Survivor par Sylvester Stallone lors des sessions d'enregistrement du groupe. Convaincu par l'efficacité du morceau, Stallone décida de le placer dans le film Rocky III. Excellente idée, puisque la chanson connaît instantanément un succès monumental. Primée lors de diverses récompenses officielles, « Eye of The Tiger » trône six semaines d'affilée en tête du Billboard américain, et tous les joggers ou boxeurs du monde écoutent le titre dans leur walkman durant l'entraînement.

Résultat : le troisième album de Survivor se vendra à plus d'un million d'exemplaires... Malgré tout, le chanteur David Bickler, victime de problèmes de voix, se retire du groupe en 1983, et cède sa place à Jimi Jamison. Le bassiste Dennis Johnson et le batteur Gary Smith sont également remplacés, respectivement par Stephen Ellis et Marc Doubray.

Rocky IV : Burning Heart...

C'est avec cette nouvelle formation que le groupe enregistre un nouvel opus fin 1983, baptisé Caught in The Game, suivi en 1985 par Vital Signs. Cette même année, Survivor connaît le succès avec deux titres, « High on You »  et « The Search is Over ». Mais le deuxième gros succès du groupe survient en 1986, avec « Burning Heart ». Le titre figure dans le film (et sur la bande originale) de Rocky IV, et le carton de « Eye of The Tiger » est presque égalé. « Burning Heart » se place en tête des charts américains durant trois semaines et Survivor devient, pour le meilleur et pour le pire, « le groupe de hard FM de Rocky ». Contre toute attente, Stephen Ellis et Marc Doubray quittent le groupe en 1988, entre la sortie de l'album When Seconds Count (1986) et celle de Too Hot to Sleep (1988). Survivor n'est plus alors qu'un trio composé de Jamison, Peterick et Sullivan. Le groupe se sépare en 1989.

Survivor survit, laborieusement

En 1992, Frankie Sullivan souhaite reformer le groupe, et enrôle Jimi Jamison et Dave Bickler, comme au bon vieux temps. Mais malgré des tournées américaines, un album « hommage » (Empires en 1999) et un greatest Hits en 2000, le groupe n'a plus la flamme... Après des années d'errance et de concerts de gala donnés ci-et-là, Survivor se recompose sous l'impulsion des trois vétérans du groupe, Jamison, Sullivan et Droubay... Le 25 avril 2006 sort Reach, le nouvel album du groupe.

Copyright 2014 Music Story Arnaud de Vaubicourt

Survivor se forme à Chicago (Illinois, Etats-Unis) à la fin de l'année 1977 sous l'impulsion du claviériste et guitariste Jim Peterik (qui quitte son groupe Ides of March), du guitariste Frankie Sullivan, du chanteur Dave Bickler, du bassiste Dennis Johnson et du batteur Gary Smith. Un peu à la manière du groupe de rock mélodique Foreigner, Survivor tente alors d'imposer un style de hard rock façonné pour les radios. Bref, un hard rock mainstream pouvant plaire à un large public. Le groupe signe en 1978 sur le label Scotti Brothers (distribution CBS), et sort son premier opus, homonyme, en 1979. L'album reçoit un succès limité et des critiques mitigées, et il faudra attendre 1981 et le single « Poor Man's Son », issu de leur deuxième album intitulé Premonition, pour que Survivor éclate au grand jour.

L'œil du tigre... Merci Rocky !

Mais le gros tube de Survivor, celui qui fait que ce groupe sera encore connu près de trente ans plus tard, c'est le titre « Eye of the Tiger », éponyme du troisième album du groupe en 1982. A l'origine, ce titre fut « commandé » à Survivor par Sylvester Stallone lors des sessions d'enregistrement du groupe. Convaincu par l'efficacité du morceau, Stallone décida de le placer dans le film Rocky III. Excellente idée, puisque la chanson connaît instantanément un succès monumental. Primée lors de diverses récompenses officielles, « Eye of The Tiger » trône six semaines d'affilée en tête du Billboard américain, et tous les joggers ou boxeurs du monde écoutent le titre dans leur walkman durant l'entraînement.

Résultat : le troisième album de Survivor se vendra à plus d'un million d'exemplaires... Malgré tout, le chanteur David Bickler, victime de problèmes de voix, se retire du groupe en 1983, et cède sa place à Jimi Jamison. Le bassiste Dennis Johnson et le batteur Gary Smith sont également remplacés, respectivement par Stephen Ellis et Marc Doubray.

Rocky IV : Burning Heart...

C'est avec cette nouvelle formation que le groupe enregistre un nouvel opus fin 1983, baptisé Caught in The Game, suivi en 1985 par Vital Signs. Cette même année, Survivor connaît le succès avec deux titres, « High on You »  et « The Search is Over ». Mais le deuxième gros succès du groupe survient en 1986, avec « Burning Heart ». Le titre figure dans le film (et sur la bande originale) de Rocky IV, et le carton de « Eye of The Tiger » est presque égalé. « Burning Heart » se place en tête des charts américains durant trois semaines et Survivor devient, pour le meilleur et pour le pire, « le groupe de hard FM de Rocky ». Contre toute attente, Stephen Ellis et Marc Doubray quittent le groupe en 1988, entre la sortie de l'album When Seconds Count (1986) et celle de Too Hot to Sleep (1988). Survivor n'est plus alors qu'un trio composé de Jamison, Peterick et Sullivan. Le groupe se sépare en 1989.

Survivor survit, laborieusement

En 1992, Frankie Sullivan souhaite reformer le groupe, et enrôle Jimi Jamison et Dave Bickler, comme au bon vieux temps. Mais malgré des tournées américaines, un album « hommage » (Empires en 1999) et un greatest Hits en 2000, le groupe n'a plus la flamme... Après des années d'errance et de concerts de gala donnés ci-et-là, Survivor se recompose sous l'impulsion des trois vétérans du groupe, Jamison, Sullivan et Droubay... Le 25 avril 2006 sort Reach, le nouvel album du groupe.

Copyright 2014 Music Story Arnaud de Vaubicourt


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page