undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

  • Sweven
  • Commentaires client

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Album vinyle|Modifier
Prix:21,77 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Morbus Chron, quatuor suédois fondé en 2007 par deux adolescents fans d’Autopsy, n’est pas l’énième groupe « revival of old swedeath » que l’on pourrait imaginer.

Depuis leur première démo, il y a eu beaucoup de chemin parcouru et ils se sont petit à petit éloignés de leurs modèles old school pour adopter sur ce dernier album, Sweven, un son qui leur est désormais propre à mon avis. Si leur musique a certainement perdu en violence pure, voire en extrémisme, elle y a sans aucun doute gagné en profondeur et en richesse mélodique. Il s’agit désormais d’un hybride heavy/death dominé par des sons clairs de guitare et des plans mélodiques joués dans les aigus, plutôt que les riffs ultra graves très usités dans le style suédois habituel.

Les compositions sont riches et subtiles, variées autant au niveau des plans de guitare que niveau rythmique. Une plus grande maîtrise se dégage immanquablement, autant dans l’exécution que dans la production (œuvre de Fred Estby, ex-Dismember) : un son incroyablement léger pour une musique à la base aussi extrême, d’une clarté exemplaire et qui gère parfaitement les effets et les passages atmosphériques qui atteignent une dimension onirique largement suggérée par les textes (exemple édifiant, Towards A Dark Sky). Morbus Chron garde néanmoins un pied dans son style initial, car il n’y a pas de voix claire, juste du chant hurlé, et l’ambiance demeure assez sombre et mystique avec des touches mélancoliques absolument ravissantes.

Je ne taris pas d’éloge sur ce disque parce qu’il le mérite largement. On a régulièrement le cas de groupes extrêmes qui se ramollissent en empruntant des voies plus rock, psyché ou prog avec plus ou moins de succès. Cette fameuse tendance rétro dans laquelle on a vraiment à boire et à manger.

Morbus Chron poursuit son propre chemin ; certes en revisitant quelques plans classiques du heavy, mais transformés à leur manière et surtout brillamment exécutés et arrangés. A vous de vous faire votre propre opinion sur ce petit bijou, qui nécessitera peut-être un certain approfondissement pour être correctement apprécié.

Gros coup de cœur pour ma part, pour un groupe que j’ai hâte de voir en concert.

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com"
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)