Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Sylvain et Sylvette, tome 26 : Fromages à emporter [Cartonné]

Jean-Louis Pesch


Voir les offres de ces vendeurs.


Il y a une édition plus récente de cet article:
Sylvain et Sylvette - tome 26 - Fromages à emporter Sylvain et Sylvette - tome 26 - Fromages à emporter
EUR 10,60
En stock.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Dès son plus jeune âge, Jean-Louis Pesch remplit des cahiers de bandes dessinées. A 14 ans, il réussit le concours d'entrée à l'école des Arts appliqués de Paris. Il travaille successivement dans un studio de dessins pour tissus, dans la publicité. Il publie ses premières planches en 1954 et dessine dès 1955 pour plusieurs groupes de presse enfantine. En 1956, à la mort de Cuvillier, il reprend les personnages de Sylvain et Sylvette, prolongeant le succès ininterrompu de ces histoires. Une nouvelle collection, Séribis, sera créée en 1973. En 1974, il obtient le prix du meilleur dessinateur animalier au salon de la B.D. de Toulouse. En 1991, il obtient le Grand Prix du Salon de là B.D. de Briguais et le prix jeunesse au Salon de la B.D. d'Illzach. Une autre collection existe sous forme de petits albums destinés aux enfants à partir de 3 ans. Jean-Louis Pesch a créé une autre série destinée aux adolescents et aux adultes: BEC-EN-FER, une série "satirico-historico-comique".

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Tourangeau d'origine (Pesch est la traduction en patois gascon de Poisson, son véritable nom), né à Paris le 29 juin 1928, il arrive à Anjou (à Juvardeil, dans le Maine-et-Loire) à l'âge de 9 jours, et y passe toute sa jeunesse. C'est là, sans doute, qu'il acquiert son amour immodéré pour la campagne et les animaux. A 14 ans, il réussit le concours d'entrée à l'Ecole des Arts Appliqués de Paris. Ensuite, il s'engage pour 3 ans dans la Marine Nationale (de 17 ans 1/2 à 20 ans 1/2) et y trouve également le temps de continuer à dessiner en rêvant toutefois à un grand dessin animé sur le Roman de Renart. Démobilisé en décembre 1948, il travaille dans un grand studio de dessins animés mais en comprend vite le manque de débouchés en France. Après avoir travaillé dans un atelier de dessins pour tissus, il se lance à son compte en 1951 dans la publicité, mais uniquement sous forme de bandes dessinées humoristiques. Il place ses premières pages début 1954 dans Capucine (journal aujourd'hui disparu), avec pour héros un garçonnet nommé Nouni et ensuite un lapin, héros de Pinpinville, une histoire nettement inspirée du Roman de Renart, avec un loup, un ours, un renard et d'autres animaux qu'il dessinait, pourtant sans les connaître, un peu comme ceux de Sylvain et Sylvette actuellement. En 1955, il dessine pour Fleurus, pour Del Duca, pour les Editions Françaises de Presse et pour la Bonne Presse. Pour Del Duca (Editions Mondiales) : Yo-Yo, Oscar, Totor, Couinou dans Mireille, Mouss'tik dans l'Intrépide et un western humoristique avec des animaux et une tortue cow-boy pour héros du nom de Panchito. Aux Editions Françaises de Presse, il dessine un autre western humoristique mais avec des personnages réels dont les héros sont Panchos et Filasse, puis Couic le caneton et Père Lipopette et Sacripan, héros de la 2e chaîne, dans le journal ainsi que des albums. A la Bonne Presse, il dessine des pages avec des animaux dans Bernadette et Le Complot de Bec-en-Fer dans Le Pelerin. 6 albums sont parus à ce jour, dont les 2 derniers aux Editions du Lombard. Dès 1954, chez Fleurus, il dessine dans Ames Vaillantes, Coeur Vaillant et Fripounet des pages avec des animaux et entre autres Scampifritti, le homard électronique sur scénario de Lucien Bornert. A la fin de 1956, à la mort de M. Cuvillier, créateur de Sylvain et Sylvette, environ 400 pages; Jean-Louis Pesch en est à plus de 4.000 et 15 millions d'albums ont été vendus à ce jour. Peu de choses ont changé dans les aventures de ces deux héros sauf qu'il n'y a plus de cruauté ni même de méchanceté de la part des fameux compères. J.-L. Pesch a aussi actualisé les histoires. De plus, un personnage nouveau, Cloé, la tortue qui zozote parmi les animaux familiers et certains autres de second plan comme Hurluberlu le hibou, Croa le corbeau et la chienne basset-artésien Tiffany qui est un des chiens de Jean-Louis Pesch. Jean-Louis Pesch a été consacré en 1974 meilleur dessinateur animalier au Salon de la Bande Dessinée de Toulouse.


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?