Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,49

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Tago Mago Import


Prix : EUR 22,20 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
2 d'occasion à partir de EUR 15,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Can

Discographie

Image de l'album de Can

Photos

Image de Can

Biographie

Tout commence en juin 1968 à Cologne où a lieu dans l'appartement d'Irmin Schmidt la rencontre de cinq musiciens. Trois d'entre eux ont fait des études classiques de musique : Irmin Schmidt (claviers) Holger Czukay (basse) et David Johnston (flûte). Jaki Liebezeit, le batteur ne goûte plus l'évolution du free jazz qui mène selon ... Plus de détails sur la Page Artiste Can

Visitez la Page Artiste Can
82 albums, 9 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Tago Mago + Ege Bamyasi + Future Days
Prix pour les trois: EUR 55,24

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (30 novembre 2007)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Wmi
  • ASIN : B000Y0UY6G
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 163.315 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Paperhouse
2. Mushroom
3. Oh Yeah
4. Halleluwah
5. Aumgn
6. Peking O
7. Bring Me Coffee Or Tea

Descriptions du produit

Critique

Pour son deuxième album studio (en excluant la compilation de musique de films Soundtracks) Can ose carrément le double album et qui plus est avec un titre qui sonne comme une formule magique (le nom d’un magicien soit dit en passant) : Tago Mago.

Les quatre premiers morceaux devaient constituer l’album en tant que tel mais comme d’habitude avec Can, la spontanéité sait dicter ses lois. Durant les pauses où l’on changeait la disposition du studio en vue de créer d’autres conditions d’enregistrement, les musiciens passaient le temps en jouant des morceaux plus improvisés. Ces long jams où les morceaux ont des durées dépassant allégrement les 10 minutes constituent la face 3 et 4 de Tago Mago. C’est à la femme du pianiste, Hildegard Schmidt, (et toute nouvelle manageuse du groupe) qui, totalement emballée par ces chansons plus expérimentales, convainquit les membres de Can de sortir un double. Sacré flair de Madame Schmidt puisque Tago Mago constitue encore 35 ans après un des meilleures ventes du catalogue Can.

Ce qui frappe immédiatement à la première écoute, c’est la disparition presque totale de l’influence rock. Le chanteur précédent Malcom Mooney était selon les dires de Holger Czukay « une machine à rythmes » et avait dès le début pousser le groupe vers un rock urbain et cru rejoignant  par instants les morceaux les plus extrêmes du Velvet Underground.

Avec le nouveau chanteur Damo Suzuki, la musique se fait plus mélodique et plus européenne. Damo Suzuki affectionne les sons plus doux qui appellent des paysages évocateurs : Michael Karoli, le guitariste, dialogue constamment avec son chant murmuré comme le montrent le délicieux « Bring me coffee or tea » ou le plus abrasif « Paperhouse ». Sur le tribal « Mushroom », Karoli développe de longues phrases déchirées et plaintives croisant musiques tziganes et « acid rock »californien. Il évite les clichés du guitariste démonstratif et c’est en cela que son style de jeu est totalement inédit pour l’époque. Dans une interview de 1998, il déclarait avoir toujours cherché à ne jamais faire de solo et vouloir toujours privilégier l’unité de la musique comme si c’était un organisme vivant.

La pièce « Augmn » est de loin la plage la plus déroutante et magique de l’album. Irmin Schmidt psalmodie des incantations saturées d’échos tandis que Karoli lance des sons tridents au violon associé aux murmures en cadence de Damo Suzuki. Pour l’anecdote, Karoli et Suzuki avait trouvé un son léger et flottant que Liebezeit accompagnait doucement quand tout à coup le pianiste Irmin Schmidt pénétra dans le studio en cassant les chaises alentour et en sortant les sons les plus démoniaques et les plus  violents. Un rituel de magie noire qui fait d’« Augmn » le morceau qui s’inspire le plus de Stockhausen dans le traitement des sons et du mixage tout en laissant l’improvisation amener ses propres couleurs… L’autre longue pièce « Peking O » sonne très moderne avec ses claviers en cascades rythmiques et ces cris de Damo Suzuki scandés dans une langue inconnue (ou les mélangeant toutes ?). On croirait entendre par instants une sorte d’électro barré à la Aphex Twin tellement ce morceau sonne strident et contrôlé à la foi. La modernité de Tago Mago est à chercher aussi dans son mode opératoire de mixage : Holger Czukay, bassiste ainsi qu’ingénieur du son, façonne les morceaux en découpant les bandes enregistrés et en recollant ensuite des parties de rythme. « Halleluwah » , au groove puissant et métronomique, a été construit de cette manière, prouvant ainsi que 20 ans avant l’arrivée des musiques électroniques, Can maîtrisait cette esthétique du collage qui allait devenir la norme à partir des années 90. En 2006 , Tago Mago reste une borne de la musique rock et continue à inspirer de nombreux musiciens sans œillères pour qui « groove » et « recherche » ne sont pas inconciliables.





François Bellion - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

33 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laurent Folliot sur 18 septembre 2006
Format: CD
Que dire pour décrire un disque aussi incroyable? C'est le chef-d'oeuvre d'un groupe qui ne ressemble à aucun autre. Can télescope rock (tendance dure et sombre à la Velvet, avec une pointe de blues-rock acide façon San Francisco parfois), jazz contemporain, musiques électroacoustiques et électroniques d'avant-garde, funk et musiques bientôt dites "du monde", avec un flair et un sens de l'anticipation inégalables. C'est du rock expérimental qui - souvent - fait danser; un groupe de rock expérimental cité en référence par quasiment tous les acteurs majeurs de la pop des 25 dernières années, de Sonic Youth à l'électro en passant par Radiohead ou Primal Scream ; un groupe "progressif" tellement cool et radical que Johnny Rotten, sortant des Sex Pistols, s'était proposé pour être leur chanteur!

Can est sans doute le meilleur de tous ces groupes allemands qui révolutionnèrent le rock au début des années 70 par une conception novatrice de la répétition et l'accent mis sur le travail des timbres, sur le son lui-même. Le groupe se distingue, au-delà de ça, par une section rythmique absolument hors normes (écoutez, et après vous serez obsédé par un type qui s'appelle Jaki Liebezeit), et plus généralement par sa capacité phénoménale à improviser collectivement - sans solos ostentatoires - comme un seul organisme d'une immense vitalité. "Tago Mago" est une sorte de work in progress de tous les instants, auquel chacun contribue de façon équilibrée - à ceci près que cet album, enregistré sur 2 pistes (!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zardoz sur 7 février 2007
Format: CD
Aumgn", "Peking O", "Mushroom" ("One eyed soul, mushroom head, I was born, and I was dead") et "Halleluwah", que des grands morceaux du répertoire canien. Un double album absolument vital, un des disques les plus beaux et les plus importants du rock, et du krautrock (rock allemand).

"Aumgn" et "Peking O" sont absolument déjantées, "Peking O", surtout, avec ces délires vocaux absolument incroyables et impossibles à expliquer...Le morceau qui marque le plus ? "Aumgn", très sobre et morne, 17,30 minutes glaçantes. Le plus réussi ? "Halleluwah", 18,30 minutes (situé juste avant "Aumgn" et les 11,30 minutes de "Peking O" !!) de rock expérimental absolument fantastique, et, pour le coup, plus chaleureux que le reste du skeud ("Paperhouse", le morceau d'ouverture, excepté).

Ce disque est un mètre-étalon de la musique moderne, les amateurs de 'Easy listening' risquent fort d'être abasourdis et rebutés (du moins, au début) pour finir par être sous le charme. Pour ma part, mon disque de chevet, carrément, un de ces (très très rares) albums qui ont toujours quelque chose à révèler, jamais totalement explorés...

Une splendeur.

Une véritable splendeur.

Que dire d'autre après avoir entendu ça ? 73,30 minutes de musique aussi hors normes et 'addictive' que le "Kind of blue" de Miles Davis et le "Hot rats" de Frank Zappa.

Seul reproche, qui n'a rien à voir avec la musique : on trouve difficilement ce disque, après de longues recherches. Et la réédition SACD de 2004 n'est pas lisible sur tous les lecteurs (exceptés les lecteurs d'ordinateurs, et ceux qui prennent le SACD).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 26 juillet 2007
Format: CD
Vous avez envie de vous rincer les oreilles pour oublier toute la bouillabaisse sonore actuelle ? « Tago Mago » est le Cd qu''il vous faut.
Quatre Allemands (re)venus de tous les horizons musicaux (rock, jazz, classique, musique expérimentale, ...') recrutent un jour au débotté un mendiant japonais en Suisse, le bombardent chanteur le soir-même sur scène, et vont ainsi entamer une aventure musicale hors norme.
Les quatre albums de la période 1971 - 1973 (de « Tago Mago » à « Soon over Babaluma » en passant par Ege Bamyasi » et « Future Days ») seront ainsi considérés comme les meilleurs de ceux qu''à produits le groupe. Ces disques se ressemblent tous, dans la mesure où ils ne ressemblent à rien (de connu).
« Tago Mago » est le disque-référence du groupe. Tous les climats, tous les genres (même ceux qui restent à inventer à l''époque), toutes les audaces sonores, sont abordés.
Can durant toute son existence est toujours resté un groupe à l''audience relativement confidentielle. Mais à l''instar du Velvet Underground, son influence sera considérable sur le monde musical et ne cessera d''être revendiquée par une multitude de musiciens les plus divers.
« Tago Mago » est à découvrir toutes affaires cessantes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Terrier sur 3 août 2006
Format: CD
Can, le groupe monument du Krautrock nous livre ici sa plus belle merveille.

Après le départ du chanteur Malcom Mooney, l'on pouvait à l'époque se demander si le groupe ne perdrait pas de sa superbe. Cet album est la preuve que le succès du groupe était dû à un collectif de musiciens compositeurs hors pairs (Karoli, Czukay, Liebezeit, Schmidt et le nouveau chanteur Suzuki) qui signe ensemble chaque morceaux de cette merveille à la structure parfaite.

Les trois premiers morceaux (Paperhouse, Mushroom, Oh Yeah) occupent les vingt premières minutes de l'album. Le rythme monte peu à peu en intensité avec la rythmique tribale caractéristique basse-batterie saupoudré de claviers et de guitares aux sons distordus et lancinants. Damo Suzuki laisse exprimer sa voix torturé entre complainte et éclat sauvage.

Ensuite vient le morceau "Halleluwah" (le plus long de l'album avec ses 18 minutes30)qui reprend les caractéristiques des premières plages de l'album. Cependant la rythmique monumentale, le chant et les envolées de la guitare et du claviers sont poussés à leur paroxysme. "Halleluwah" se transforme bien vite en véritable hymne incantatoire nous ouvrant les portes sur un monde auditif jusque là inconnu.

Pas de repos pour les sens, les 2 plages suivantes nous plonge encore plus loin dans ce monde qui vient de s'ouvrir. "Aumgn" (17min 20) se révèle également un morceau incantatoire entre Tibet et LSD; tandis que les effets psychédéliques de "Peking 0" (11 minutes 35) sonnent comme l'aboutissement des recheches musicales du groupe sur cet album.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?