• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Tais-toi et pardonne ! a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Tais-toi et pardonne ! Broché – 2 novembre 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,30
EUR 14,90 EUR 4,88

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Tais-toi et pardonne ! + Ne le dis pas à maman + La petite fille dans le placard
Prix pour les trois: EUR 32,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

« Aujourd’hui, je suis seul. Je n’ai plus rien, plus de frères, de sœurs, de père, ni de mère. La justice m’a donné tort mais je sais aussi que je ne dois pas me taire. » Laurent de Villiers

Deux millions de personnes en France déclarent avoir subi des abus dans le cadre familial. Moins de 30 % osent porter plainte, sans qu’il y ait le plus souvent de poursuites judiciaires*.

 Ce témoignage est emblématique du parcours d’obstacles se dressant devant ceux qui revendiquent leur statut de victime. Dans le cas de Laurent de Villiers, après avoir ordonné en mai 2010 le renvoi aux Assises de son agresseur présumé, la justice s’est ravisée et a prononcé un non-lieu en appel. Il a décidé de se pourvoir en cassation. *Sondage IPSOS pour AIVI 2009

 Les bénéfices de l’éditeur issus des ventes de ce livre seront reversés à une association de protection de l’enfance. 



Détails sur le produit

  • Broché: 320 pages
  • Editeur : FLAMMARION (2 novembre 2011)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 208126045X
  • ISBN-13: 978-2081260450
  • Dimensions du produit: 22 x 1,9 x 14,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (33 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 57.158 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

36 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile  Par Camille Le Buisson le 11 novembre 2011
Format: Broché
Ce témoignage de l'un des sept enfants de Philippe de Villiers est intéressant à différents titres. Bien sûr, ce jeune homme de 25 ans évoque à plusieurs reprise les viols dont il affirme avoir été victime, enfant, de la part de l'un de ses frères aînés. Ce livre est exemplaire, dans le sens où il démontre de façon implacable à quel point il est difficile de dévoiler un inceste: surtout lorsque les parents -et c'est le cas ici- ne veulent pas s'avouer la réalité et la gravité des faits. C'est une réalité en France, puisqu'à peine 10% des victimes osent porter plainte. Mais par delà ces accusations de viols lesquelles sont toujours évoquées avec pudeur, sans étalage, Laurent de Villiers raconte surtout le quotidien de sa famille. Une famille d'aristocrates rigides, bourrée de préjugés, et incapables d'affection. C'est surtout cet aspect du livre qui m'a intéressée: Comment au XXIème siècle, en dépit d'une éducation très poussée (Philippe de Villiers a fait des études brillantes et sa femme est visiblement loin d'être sotte) on peut être à ce point borné, sans psychologie aucune, confit dans un catholicisme béat intégriste. Seul compte l'honneur de la famille, les individus n'existent pas. Laurent doit "pardonner" à son frère, un point c'est tout, lui disent son père et sa mère lorsque l'affaire de viol est évoquée à mots couverts! Parce que, voyez-vous, il ne faut pas "salir le nom"!Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par victoria le 13 novembre 2011
Format: Broché
Un témoignage à la fois digne et mesuré concernant une famille qui ne veut pas voir que le pire se passe sous son toit .A travers ce témoignage c' est l' échec d' une éducation puritaine qui s' exprime .Quel courage a été nécessaire à cet homme jeune pour raconter ce qu' il a vécu , avec pudeur et mesure.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par André le 17 novembre 2011
Format: Broché Achat vérifié
Cet ouvrage devrait être lu par tout le monde, qu'on ait été victime, témoin ou non, de tels actes.

Le livre se présente de la façon suivante:

- un avertissement de l'éditeur et de l'auteur
- une préface et un avant-propos
- vient ensuite une série de 38 chapitres de quelques pages chacuns. Au total 292 pages écrits gros [pour ceux qui ont une mauvaise vu]. Donc, c'est facile à lire et c'est très bien écrit. De plus, les bénéfices de l'éditeur de ce livre vont à une association de protection de l'enfance (AIVI Association Internationale des Victimes de l'Inceste).

J'ai voulu lire ce livre parce que j'ai connu quelqu'un qui m'a raconté une histoire similaire dans laquelle lui et toute sa famille se sont lié contre la victime parce que cette dernière a été culpabilisée d'avoir fait mettre en prison son agresseur. Et j'ai eu beau plaider la cause de la victime; rien n'y a fait. J'ai été déçu de ne pas avoir trouvé les mots qui pouvaient faire comprendre à ce collègue son erreur. Même si je n'ai pas voulu le laisser paraître, j'ai été très choqué par son comportement et non par la victime qu'il critiquait vertement.

Je fais le rapprochement de cette histoire avec Atefeh Sahali (ou Rajabi), pendue en 2004 en Iran pour "crime contre la chasteté" suite à un viol dont elle a été la victime. Le fait de culpabiliser la victime peut conduire à des extrèmes. Pour éviter ce type d'excès, il faut balayer devant notre porte en culpabilisant bien l'agresseur.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par carron le 17 novembre 2011
Format: Broché
LE POUVOIR, les titres le regard des autres ,passent avant tout. Sans voir qu,un enfant se meutrie pendant des années en silence,pas d'amour,pas d'affection,pas d'ecoute,pas de tendresse par contre on prie à outrance et on va a la messe tout les dimanches . LIVRE TRES INTERESENT.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par coco le 8 décembre 2011
Format: Broché
Un témoignage bouleversant, une plongée dans l'intime d'un enfant blessé, heureusement je viens de le lire alors que le non-lieu a été levé par la Cours de cassation... espérons vraiment que les véritables bourreaux payent, la question d'ailleurs de la complicité des personnes de la famille qui savaient et n'ont rien dit est particulièrement grave et mériterait une attention particulière de la justice. Oui l'inceste est un crime ! Et le témoignage de Laurent de Villiers est criant de vérité. Quelle force a-t-il fallu à ce tout jeune homme pour rester en vie et accepter de ne pas porter le poids de la folie de cette famille ! Au prix de l'exclusion, car celui qui dit la vérité, il faut l'exécuter...
Je souhaite que ce témoignage donne la force aux victimes de suivre ce chemin, que la justice fasse son travail jusqu'au bout pour que ce crime ne puisse plus rester impuni. Merci Laurent pour ce témoignage !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?