undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles5
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 juin 2011
Les variations Rococo de Tchaikovski sont de mon point de vue le sujet d'achoppement de cette gravure, et il tient en un seul mot: trop d'emphase! Il faut savoir user (et non abuser) du vibrato! Pour une version magistrale de ces variations tournez vous plutôt vers la jeune Sol Gabetta (RCA), vous y trouverez la retenue qui convient, l'émotion, la musicalité, tout cela servi par une prise de son de toute beauté...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2010
Comment enthousiasmer encore le mélomane avec de la musique bien connue ? En la jouant ainsi (soliste, chef et orchestre) ! J'ai admiré Gergiev pour le "sentiment" de Tchaïkovsky (avez-vous écouté ses interprétations des symphonies que France-Musique vient de donner ?) et pour le "mordant" de Prokofiev...G. Capuçon pour la voix qu'il sait tirer de son violoncelle...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2014
Des œuvres pas si fréquemment enregistrées dans une interprétation enjouée et dynamique. La prise de son a du relief, de la présence et de la profondeur. A conseiller
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Réalisé avec un soin tout particulier à partir de concerts donnés au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg les 23, 24 et 25 décembre 2008, ce disque marquera certainement un tournant dans la carrière de Gautier Capuçon. Pensez donc, un frenchy qui s'impose dans deux des œuvres les plus intéressantes et atypiques du répertoire russe, dans l'un de ses plus beaux temples et, qui plus est, avec l'un de ses chefs les plus emblématiques, ça a de quoi vous forger une réputation ! Si l'on peut vanter sa grande capacité d'intégration orchestrale et son instinct combatif, ce sont avant tout le timbre de son violoncelle et l'élégance de ses phrasés qui expriment le mieux la pertinence de son talent. En cela, sa préoccupation concernant l'esthétique de ses sonorités est manifeste. Doté d'un solide appétit musical, il passe ainsi, sans faiblir, de la difficile épreuve du cycle ininterrompu formé par les Variations sur un thème rococo de Tchaïkovsky, à celle, encore plus redoutable, imposée par le style discordant de la Symphonie concertante d'un Prokofiev faussement romantique, mais sincèrement acrimonieux. En pleine possession de ses moyens, Gautier Capuçon développe un jeu concertant, agréable et équilibré qui semble tout à fait correspondre aux attentes du maestro Gergiev, lui-même au mieux de sa forme : il n'y a qu'à écouter son orchestre pour s'en convaincre. D'un bout à l'autre, cet album se révèle admirable, tant pour sa substance musicale que pour la clairvoyance des forces artistiques qui la représente. Mieux, il se bonifie avec le temps à la manière d'un grand vin. Un disque à consommer sans modération.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2010
Superbe interprêtation de cette magnifique symphonie concertante de Prokofiev avec deux artistes de premier ordre .Prise de son au top
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)