Votre bibliothèque
  Panier MP3
Tchaikovsky: Violin Concerto

Tchaikovsky: Violin Concerto

5 décembre 1988

EUR 5,99 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 6,99 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
0:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,49 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
19:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 3,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
7:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
10:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
1:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,69 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 5 décembre 1988
  • Date de sortie: 27 octobre 1988
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 1988 Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 38:25
  • Genres:
  • ASIN: B0025DEVPU
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.291 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

33 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile  Par Reader Accro baT-Man (RATM) sur 26 avril 2010
Format: CD
C'est vrai que cette version bénéficie de la beauté des couleurs de l'orchestre et de l'application d'A.S. MUTTER à extraire la quintescence des timbres de son violon, mais cela ne fait pas tout !

S'il y a un concerto ou le violon et l'orchestre se défient, c'est bien dans cet opus 35 ! Or cette interprétation c'est plutôt une belle viole qui tisse avec un bel orchestre en arrière plan. Quelle apathie notament dans le premier mouvement : il suffit d'écouter les interstices ou l'orchestre joue seul : c'est lent, léthargique, ennuyeux... le deuxième mouvement (lent) s'en tire un peu mieux mais toujours dans la même veine... il n'y a guère que le troisième mouvement pour relever un peu l'ensemble.

Concernant cette oeuvre, je pense qu'il faut plutôt se tourner vers d'autres interprétations comme celles magnifiques d'Isaac STERN (avec le Philadephie d'Eugen Ormandy ou le New York de Bernstein), plus précis, plus engagé, et si beau ou bien la version de J. HEFFETZ, ou encore celle de V. MULLOVA (avec le Boston de S. Ozawa).

Enfin si vous voulez mon avis, la version de référence est pour moi l'inatteignable version de Itzahk PERLMAN avec le BOSTON chauffé à blanc par Eirich LEINSDORF (1967), disponible dans le coffret ("les trésors du violon" de RCA).Il suffit d'écouter les premières mesures et la montée dans les tours de l'orchestre pour comprendre que l'on est à des années lumières de cette version de "gala".
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christophe H. sur 5 février 2011
Format: CD
Commençons par remettre le disque dans son contexte ! C'est un enregistrement live réalisé au Festival de Salzbourg 1988. Le live n'est jamais parfait. 1988, c'est le plein essor du CD ; Karajan qui est en fin de carrière (80 ans, il mourra l'année suivante), grand technophile et un peu mégalomane, s'est mis en tête de ré-enregistrer tout le grand répertoire avec les dernières technologies numériques pour livrer à la postérité une discographie techniquement irréprochable. Anne-Sophie Mutter a sans doute été choisie parce qu'elle est la jeune pouliche de l'écurie Karajan à l'époque, mais elle n'est pas dans son répertoire de prédilection. Son art du violon est trop maitrisé pour se laisser aller dans les débordements romantiques. Tout cela explique sans doute le manque d'inspiration de cet enregistrement.
Techniquement, l'enregistrement est irréprochable. On n'en attendait pas moins du couple Karajan-Deutsche Grammophon.
Artistiquement, on est loin, très loin, de la version de référence du trio magique Perlman-Leinsdorf-Boston Symphony en 1967, et loin également de la magnifique interprétation du trio Stern-Ormandy-Philadelphie en 1958. Le Philharmonique de Vienne déploie ses superbes sonorités inimitables, mais ses pupitres de cordes sont un cran en dessous de ceux du Boston Symphony de la grande époque. Et surtout, le dialogue entre la soliste et l'orchestre est bien trop policé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par J.P. sur 20 juillet 2014
Format: CD Achat vérifié
J'ai pu écouter en entier ce concerto après avoir vu le magnifique film le concert. Interprétation magistrale de l'ensemble de l'orchestre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sylvain SCAPA sur 30 janvier 2012
Format: CD Achat vérifié
Emouvant. Bonne gravure, la spatialisation est peut être un peu étriquée, mais globalement ça passe.
A noter : le CD est la totalité de concerto, alors que sur le DVD (le Concert) nous n'avons pas tout.
A acheter ! Et livré en 48 h dans ma boite à lettre, merci Amazon !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomane 78 sur 1 janvier 2010
Format: CD
Oui évidemment, "Le Concert" a fait de ce concerto un "tube" ! Quel dommage qu'il faille passer par l'image pour que le grand public découvre les grandes œuvres du répertoire classique ! N'a-t-il pas d'imagination ? Écouter la grande musique, c'est se laisser porter, se laisser aller à rêver .... Il n'y a pas que ce concerto au répertoire. La musique dite classique est inépuisable. Alors si vous avez aimé ce concerto parce que vous avez vu le film, allez voir ailleurs ... surfez sur Amazon, c'est une mine d'or ! Et souvenez-vous qu'on apprécie de plus en plus une œuvre quand on l'écoute souvent .... Je ne donne pas de leçon, je donne des conseils.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique