EUR 48,95 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par EliteDigital FR
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par EliteDigital FR
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: CD en EXCELLENTE condition. Pochette et jaquette de CD inclus. Envoyé par avion de New York. 7 à 15 jours ouvrés avant réception. Service après vente irréprochable.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Teaser
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Teaser Import


Prix : EUR 48,95
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par EliteDigital FR.
3 d'occasion à partir de EUR 33,78

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Détails sur le produit

  • CD (8 novembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Sba
  • ASIN : B000006ZFJ
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 4.466 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

La courte participation de Tommy Bolin à Deep Purple et sa fin tragique font oublier quel merveilleux musicien il était. La simple écoute de Teaser permet de réparer cet méprise.

Sur Teaser, Tommy Bolin montre l'étendue de son registre, il est capable de jouer du blues rock, du hard rock, du rock progressif, du jazz, des ballades et possède d'intéressantes influences de world music avant l'heure. Mais le plus surprenant, c'est que le fin guitariste qu'est Tommy Bolin joue tout cela avec le plus précieux des dons pour un musicien. Non pas la seule technique mais un feeling monstrueux et omniprésent.

La liste des participants à l'album établit vite la teneur des débats. Phil Collins, Jan Hammer, Glenn Hugues, Jeff Porcaro, David Sanborn, Narada Michael Walden soit pas précisément une fanfare du dimanche. Tommy Bolin lui même se charge des parties guitare, chant et piano. « People, People », « Lotus », la belle ballade « Dreamer », l'élégance de « Savannah Woman » et le morceau titre « Teaser », illustrent parfaitement la variété et la qualité de Teaser.

Si l'album n'a pas été une forte vente, les fans s'attendant plus à un album dans la veine Deep Purple, sa redécouverte avec le recul s'avère essentielle. Tommy Bolin rejoint la cohorte des Paul Kossoff et autres héroïnomanes que des saletés d'aiguilles ont empoisonnés bien trop tôt.



Francois Alvarez - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par PHILOU le 1 décembre 2009
Format: CD
Tommy Bolin, guitariste, chanteur et compositeur exceptionnel a vécu sa vie sur les chapeaux de roue avant de s'éteindre prématurément à l'age de 25 ans, le 4 décembre 1976 d'une overdose d'héroïne au Newport Hotel de Miami, Floride (USA).
Sa courte participation à Deep Purple pour le somptueux "Come Taste The Band" et sa fin tragique font presque zapper quel fantastique guitariste il était. Heureusement tout le monde ne l'a pas oublié, et je vous conseille d'écouter ou de ré-écouter cet album "Teaser" pour vous rendre compte de l'étendue de son immense talent. Bolin est capable de jouer tous les styles sur sa Fender Statocaster, du blues, du rock, du hard rock, du jazz, du rock progressif, avec un feeling monstrueux et omniprésent.
Sur cet album, la liste des musiciens est impressionnante : Jan Hammer, Phil Collins, Jeff Porcaro, David Sanborn, Stanley Sheldon, Prairie Prince et même Glenn Hughes, non crédité sur l'album, qui chante sur la fin du morceau "Dreamer".
Les titres comme "People People", "Lotus", l'élégant et jazzy "Savannah Woman", la sublime ballade "Dreamer" avec un énooooooorme solo de Tommy et le morceau titre "Teaser" illustrent parfaitement la variété et la qualité de son premier album solo.
L'album, ne rencontrera pas un grand succès, les fans attendaient un album plus dans le style du "Pourpre Profond", pourtant sa redécouverte s'avère essentielle pour se rendre compte de la richesse du jeu de Tommy Bolin.

"Bolin est le chaînon manquant entre Hendrix et Van Halen, (dira Greg Prato dans son livre "Touched By Magic" retraçant le parcours de l'étoile filante).
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par I like the rock le 22 janvier 2008
Format: CD
Guitariste hors pair, Tommy Bolin avait assuré un passage éclair au sein du groupe Deep Purple sur l'excellentissime album "Come taste the band". Difficile à gérer et malgré son addicition aux drogues dures, Bolin nous livre un album génial avec comme meilleur morceau, le titre générique "Teaser". Un artiste à découvrir et à regretter tant la production forcément limitée qu'il nous a laissée, permettait d'espérer de longues années au sommet du Rock. Dommage.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 le 17 janvier 2011
Format: CD
CHRONIQUE DU MAGAZINE ROCK&FOLK (IMPORTS GIVAUDAN) JANVIER 1976 N° 108 Page 114
1° Album 1975 33T Réf : (WEA 50208) ou (Nemperor 436us)
James Gang sera-t-il l'équivalent US des Yardbirds, son modèle de jadis ? Après Joe Walsh, il nous donne Tommy Bolin, et cet album dont on n'attendait pas grand chose est fort réussi, joliment construit et infiniment plus fin que prévu. Bolin sait varier ses thèmes et ses ambiances sonores, explorer des genres divers avec beaucoup de bonheur et pas mal de retenue, et il est un bon chanteur et un magnifique guitariste, clair, intelligent, efficace sans esbroufe. Deep Purple a bien choisi le remplaçant de Blackmore, et un boy plus mignon, aussi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stanislas Pietka le 30 juin 2015
Format: CD Achat vérifié
J'écoute souvent ce disque, reçu il y a quelques jours. Et ça ne m'arrive pas souvent. Avec l'âge, on se cantonne aux vieilleries ; le disque ne datant pas d'aujourd'hui, ceci explique cela...
Le bonhomme, guitariste éclectique, a sorti cet album en 1975, un an avant sa mort, causée par la mal nommée "poussière d'ange".
Je ne m'étendrai pas sur sa biographie ; on peut la trouver dans les autres comm. ; simplement un bref aperçu du contenu de ce super disque:
Un très net penchant pour le style "slide". J'en connais certains pour qui c'est une allergie (discutable); et là un seul remède: soigner le mal par le mal...
Sa voix, un peu limitée, fait parfois penser à R. Plant.
Certains titre, surtout les instrumentaux sont à classer dans la mouvance "jeffbeckienne" jazzy. Moi qui est peu d'acquaintance avec ce genre musical ; ben, là ça me "parle". Il fait montre de sa "vélocité" mais sans démonstration ostentatoire. Ce qui est la caractéristique des grands guitaristes.
Des intros cool, piano/chant (qui font penser un peu à Tonton Elton...) font place à une montée en intensité et puissance stupéfiante (De l'esbroufe pour certains mal entendant peut-être...) ; surtout le "Wild Dogs" avec un travail de rerecording millimétré et explosif.
Sans oublier un majestueux reggae "People, People", où se distingue Dave Sanborn, expert en soufflerie, capable de changer le cuivre en or.
Si vous ne connaissez pas ce disque, alors dépêchez vous de l'écouter. C'est un baume vivifiant pour oreilles fatiguées...
D'ailleurs, si on prête l'oreille, par une nuit sombre, froide, sans âme qui vive ; on peut encore entendre le hurlement des chiens sauvages...
23 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par "sandyetjeff" le 3 novembre 2004
Format: CD
Un disque tout en finesse et une émotion exceptionnelle. Des mélodies qui attirent l'oreille. Un grand artiste trop tôt disparut. A recommander pour les nostalgiques des années 70.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?