undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles2
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

50 PREMIERS REVISEURSle 21 avril 2015
Les oeuvres pour clavier de Telemann ne sont pas très connues, mais les oeuvres présentées dans ce coffret de 5 CDs, jouées par Roberto Loreggian, le sont encore moins puisque les 3 douzaines de fantaisies, un peu plus souvent jouées et enregistrées, ont fait l'objet d'un coffret séparé de la part de Brilliant Classics.

Les deux premiers disques sont consacrées à des formes miniatures d'un ton léger, le premier disque, joué sur un clavecin "Mietke", étant principalement constitué de fugues légères et le second, joué sur un orgue de chambre, de petits chorals à usage domestique.

Les trois derniers disques, entièrement joués sur le même clavecin d'après Mietke, sont consacrés à des oeuvres plus longues et orchestrales s'appelant tour à tour "Ouvertures", "Suites" ou "Partia".

A ma grande surprise, j'ai adoré et plutôt préféré les deux premiers disques oú le ton ludique, véloce et inventif fait des merveilles et met très bien en valeur la truculence et la tendresse de ses pièces, certes conventionnelles au premier abord, mais pleines d'esprit.

Par comparaison, les suites, ouvertures et partitas, paraissent plus grossièrement tapageuses et la densité des éclairs de génie de Telemann semble se diluer dans la longueur de ces pièces qui frisent parfois l'ennui, sans jamais être vraiment désagréables à l'écoute. Aussi la prise de son réverbérée, accentuant l'effet orchestral, rend moins perceptible les finesses du jeu de Loreggian qui ne ménage pas sa peine.

Dans ses oeuvres extensives, c'est finalement le dernier CD qui tire très bien son épingle du jeu, car soudainement tout semble enfin fonctionner à merveille. En fait, il est bien possible que Brilliant ait concentré les meilleures suites de Telemann sur le dernier disque.

Globalement, pour son exhaustivité, la réussite indéniable de 3 des 5 disques, et son prix plus qu'abordable, c'est un album que je vous conseille vivement. A ranger aux cotés de l'intégrale des fantaisies par Joseph Payne en guise d'intégrale "idéale" des oeuvres pour clavier de Telemann.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2014
En fait, c'est un piège car les 4/5e du boitier est consacré à l'œuvre pour clavecin de Telemann. Si bien que, si vous avez déjà le boitier consacré à ce même type d'œuvre au même label, vous avez une belle collection de doublons.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)