Television

Top albums (Voir les 10)


Voir les 10 albums de Television

Television : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 142
Titre Album  

Image de Television

Biographie

Le bassiste Fred Smith, ancien de Blondie, assure le remplacement de celui qui deviendra l'une des grandes légendes du punk. Le line-up est maintenant définitif et le style Television peut s'imposer. Tom Verlaine, charismatique et renfermé, est le véritable pilier du groupe. De lui, Patti Smith dit qu'« il joue de la guitare comme un millier d'oiseaux crieraient ». Et ce son de guitare si particulier restera comme un des fantasmes de la grande histoire du rock. D'autant que Verlaine saura toujours transcender son jeu par le biais de l'improvisation, inspiré en cela par le free-jazz. ... Lire la suite

Le bassiste Fred Smith, ancien de Blondie, assure le remplacement de celui qui deviendra l'une des grandes légendes du punk. Le line-up est maintenant définitif et le style Television peut s'imposer. Tom Verlaine, charismatique et renfermé, est le véritable pilier du groupe. De lui, Patti Smith dit qu'« il joue de la guitare comme un millier d'oiseaux crieraient ». Et ce son de guitare si particulier restera comme un des fantasmes de la grande histoire du rock. D'autant que Verlaine saura toujours transcender son jeu par le biais de l'improvisation, inspiré en cela par le free-jazz. Television sera de la nouvelle vague musicale mais ne reniera jamais l'héritage des années 70, notamment stoniennes.

Le groupe fait ses premiers pas discographiques en 1975 avec le single « Little Johnny Jewell » qui devient un hit des bas-fonds new-yorkais. Le public s'élargit encore et les maisons de disque ne peuvent plus fermer les yeux. C'est ainsi qu'en 1976, Television signe un contrat avec Elektra Records, avant de se lancer dans la réalisation de leur premier album.

Marquee Moon sort en 1977 et c'est un choc musical. Les critiques sont unanimes, le son new-yorkais atteint son apogée. Le magazine Scene saisit l'historicité du propos : « Plus cohérent que Patti Smith, aussi mystique et puissant que les premiers Doors. Ils vont dans des directions où beaucoup d'anciens rockeurs n'oseraient même pas s'aventurer ». L'année du punk triomphant, Television donne un coup de pied dans la fourmilière et voit déjà plus loin. Leur son s'affranchit des habituelles frontières : le quatuor part d'une base punk qu'il transcende et distord pour atteindre une grandeur jusque là inconnue dans ce type de musique. Malgré le côté résolument expérimental, le public anglais suit le mouvement et Marquee Moon atteint la 28ème place des charts britanniques. Mais nul n'est prophète en son pays et Marquee Moon ne séduit pas le public américain. En tout cas, la postérité a récupéré le disque qui est considéré presque trente ans plus tard comme une balise de l'histoire du rock.

Le deuxième album Adventure sort en 1978 et trouve un public encore élargi. Le disque n'est pas aussi révolutionnaire que Marquee Moon et passe souvent à la trappe de l'histoire. Pour autant, Tom Verlaine et ses amis restent à un niveau de forme plus qu'honorable pour produire un album d'excellente facture. Un joli chant mais un chant du cygne : Television se sépare brutalement quelques mois plus tard. Les tensions entre les deux guitaristes, Verlaine et Lloyd seraient à l'origine de ce split. Fin de la grande aventure : Verlaine et Lloyd se lancent dans des carrières solo alors que Smith fait son retour au sein de Blondie.

Quatorze ans plus tard, en 1991, Television se reforme. Le quatuor retrouve la scène un an plus tard au festival de Glastonbury en Angleterre. L'album Television sort quelques mois plus tard. Mais malgré un bon accueil critique (honorable quand on connaît la difficulté de reformer un groupe), Television se sépare à nouveau en 1993. Eternel recommencement en 2001 quand l'on retrouve les 4 guerriers du rock ensemble pour une série de shows en Grande-Bretagne.

Bilan : peu d'albums mais un chef d'œuvre absolu et une place réservée au panthéon du rock. Des groupes comme Sonic Youth, U2 ou Interpol s'en souviennent encore.

Copyright 2014 Music Story Vincent Glad

Le bassiste Fred Smith, ancien de Blondie, assure le remplacement de celui qui deviendra l'une des grandes légendes du punk. Le line-up est maintenant définitif et le style Television peut s'imposer. Tom Verlaine, charismatique et renfermé, est le véritable pilier du groupe. De lui, Patti Smith dit qu'« il joue de la guitare comme un millier d'oiseaux crieraient ». Et ce son de guitare si particulier restera comme un des fantasmes de la grande histoire du rock. D'autant que Verlaine saura toujours transcender son jeu par le biais de l'improvisation, inspiré en cela par le free-jazz. Television sera de la nouvelle vague musicale mais ne reniera jamais l'héritage des années 70, notamment stoniennes.

Le groupe fait ses premiers pas discographiques en 1975 avec le single « Little Johnny Jewell » qui devient un hit des bas-fonds new-yorkais. Le public s'élargit encore et les maisons de disque ne peuvent plus fermer les yeux. C'est ainsi qu'en 1976, Television signe un contrat avec Elektra Records, avant de se lancer dans la réalisation de leur premier album.

Marquee Moon sort en 1977 et c'est un choc musical. Les critiques sont unanimes, le son new-yorkais atteint son apogée. Le magazine Scene saisit l'historicité du propos : « Plus cohérent que Patti Smith, aussi mystique et puissant que les premiers Doors. Ils vont dans des directions où beaucoup d'anciens rockeurs n'oseraient même pas s'aventurer ». L'année du punk triomphant, Television donne un coup de pied dans la fourmilière et voit déjà plus loin. Leur son s'affranchit des habituelles frontières : le quatuor part d'une base punk qu'il transcende et distord pour atteindre une grandeur jusque là inconnue dans ce type de musique. Malgré le côté résolument expérimental, le public anglais suit le mouvement et Marquee Moon atteint la 28ème place des charts britanniques. Mais nul n'est prophète en son pays et Marquee Moon ne séduit pas le public américain. En tout cas, la postérité a récupéré le disque qui est considéré presque trente ans plus tard comme une balise de l'histoire du rock.

Le deuxième album Adventure sort en 1978 et trouve un public encore élargi. Le disque n'est pas aussi révolutionnaire que Marquee Moon et passe souvent à la trappe de l'histoire. Pour autant, Tom Verlaine et ses amis restent à un niveau de forme plus qu'honorable pour produire un album d'excellente facture. Un joli chant mais un chant du cygne : Television se sépare brutalement quelques mois plus tard. Les tensions entre les deux guitaristes, Verlaine et Lloyd seraient à l'origine de ce split. Fin de la grande aventure : Verlaine et Lloyd se lancent dans des carrières solo alors que Smith fait son retour au sein de Blondie.

Quatorze ans plus tard, en 1991, Television se reforme. Le quatuor retrouve la scène un an plus tard au festival de Glastonbury en Angleterre. L'album Television sort quelques mois plus tard. Mais malgré un bon accueil critique (honorable quand on connaît la difficulté de reformer un groupe), Television se sépare à nouveau en 1993. Eternel recommencement en 2001 quand l'on retrouve les 4 guerriers du rock ensemble pour une série de shows en Grande-Bretagne.

Bilan : peu d'albums mais un chef d'œuvre absolu et une place réservée au panthéon du rock. Des groupes comme Sonic Youth, U2 ou Interpol s'en souviennent encore.

Copyright 2014 Music Story Vincent Glad

Le bassiste Fred Smith, ancien de Blondie, assure le remplacement de celui qui deviendra l'une des grandes légendes du punk. Le line-up est maintenant définitif et le style Television peut s'imposer. Tom Verlaine, charismatique et renfermé, est le véritable pilier du groupe. De lui, Patti Smith dit qu'« il joue de la guitare comme un millier d'oiseaux crieraient ». Et ce son de guitare si particulier restera comme un des fantasmes de la grande histoire du rock. D'autant que Verlaine saura toujours transcender son jeu par le biais de l'improvisation, inspiré en cela par le free-jazz. Television sera de la nouvelle vague musicale mais ne reniera jamais l'héritage des années 70, notamment stoniennes.

Le groupe fait ses premiers pas discographiques en 1975 avec le single « Little Johnny Jewell » qui devient un hit des bas-fonds new-yorkais. Le public s'élargit encore et les maisons de disque ne peuvent plus fermer les yeux. C'est ainsi qu'en 1976, Television signe un contrat avec Elektra Records, avant de se lancer dans la réalisation de leur premier album.

Marquee Moon sort en 1977 et c'est un choc musical. Les critiques sont unanimes, le son new-yorkais atteint son apogée. Le magazine Scene saisit l'historicité du propos : « Plus cohérent que Patti Smith, aussi mystique et puissant que les premiers Doors. Ils vont dans des directions où beaucoup d'anciens rockeurs n'oseraient même pas s'aventurer ». L'année du punk triomphant, Television donne un coup de pied dans la fourmilière et voit déjà plus loin. Leur son s'affranchit des habituelles frontières : le quatuor part d'une base punk qu'il transcende et distord pour atteindre une grandeur jusque là inconnue dans ce type de musique. Malgré le côté résolument expérimental, le public anglais suit le mouvement et Marquee Moon atteint la 28ème place des charts britanniques. Mais nul n'est prophète en son pays et Marquee Moon ne séduit pas le public américain. En tout cas, la postérité a récupéré le disque qui est considéré presque trente ans plus tard comme une balise de l'histoire du rock.

Le deuxième album Adventure sort en 1978 et trouve un public encore élargi. Le disque n'est pas aussi révolutionnaire que Marquee Moon et passe souvent à la trappe de l'histoire. Pour autant, Tom Verlaine et ses amis restent à un niveau de forme plus qu'honorable pour produire un album d'excellente facture. Un joli chant mais un chant du cygne : Television se sépare brutalement quelques mois plus tard. Les tensions entre les deux guitaristes, Verlaine et Lloyd seraient à l'origine de ce split. Fin de la grande aventure : Verlaine et Lloyd se lancent dans des carrières solo alors que Smith fait son retour au sein de Blondie.

Quatorze ans plus tard, en 1991, Television se reforme. Le quatuor retrouve la scène un an plus tard au festival de Glastonbury en Angleterre. L'album Television sort quelques mois plus tard. Mais malgré un bon accueil critique (honorable quand on connaît la difficulté de reformer un groupe), Television se sépare à nouveau en 1993. Eternel recommencement en 2001 quand l'on retrouve les 4 guerriers du rock ensemble pour une série de shows en Grande-Bretagne.

Bilan : peu d'albums mais un chef d'œuvre absolu et une place réservée au panthéon du rock. Des groupes comme Sonic Youth, U2 ou Interpol s'en souviennent encore.

Copyright 2014 Music Story Vincent Glad


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page