• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Tempête sous un cr&... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Tempête sous un crâne : L'Amérique en guerre (2003-2006) Broché – 10 janvier 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 15,00 EUR 0,99

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos :

L'Amérique en guerre ? Oui, mais vous ne trouverez pas ici un reportage sur les kamikazes de Bagdad ou les djihadistes de Falludjia.
Tempête sous un crâne ? Oui, mais il s'agit du crâne de ces surdoués américains que les universités et les fondations d'outre-Atlantique entretiennent sur un grand pied pour penser, pour fournir leurs idées aux deux grands partis rivaux, les démocrates et les républicains, et à leurs courants internes, et éventuellement pour leur gagner l'opinion par leurs livres, leurs articles, leurs conférences payantes. Tous ont reçu l'éducation que réservent aux meilleurs, de Harvard à Chicago, de Cornell à Princeton, les prestigieuses universités américaines de l'Ivy League. En retour, ils se sentent investis de la responsabilité de la conduite de l'Amérique impériale.
Il est indéniable que leur réflexion est consacrée à l'examen inquiet et sans cesse renouvelé d'une question difficile où l'erreur est humaine : celle du meilleur usage que l'Amérique doit faire de sa puissance. «Une grande politique, a écrit Kissinger dans sa thèse consacrée au congrès de Vienne, se nourrit de création continue, elle redéfinit constamment ses objectifs.» Depuis le début de la guerre d'Irak, et surtout depuis qu'elle tourne mal, cette élite engagée alimente aux États-Unis un débat contradictoire sur la politique de l'administration Bush. Ce sont les bruits et les fureurs de l'intelligence américaine en conflit avec elle-même que vous trouverez dans ce livre.

Revue de presse

Il y a beaucoup de surprises dans ce livre-enquête, qui n'a rien d'un reportage «impressionniste» sur le pays de George Bush mais analyse, ce qui paraît beaucoup plus instructif, les thèses des différents penseurs influents...
Pour tous ceux qui ne sont pas des spécialistes et qui sont restés sur leur faim par certains récits de voyage, la lecture de Fumaroli est à conseiller pour saisir les clés de cette Amérique qui ne cesse d'ailleurs d'évoluer, comme en témoignent les revirements récents et spectaculaires de certains «néocons». Ce livre n'est pas un essai classique mais plutôt une enquête intellectuelle. Un travail nécessaire dans un paysage français trop marqué par l'idéologie pro ou antiaméricaine. (Jacques de Saint Victor - Le Figaro du 18 janvier 2007)

On ne peut citer tous ceux qu'a intelligemment interviewés Sébastien Fumaroli, toujours avisé et pertinent dans ses questions, toujours précis dans ses commentaires. On ne peut non plus résumer les propos tenus, tant ils sont variés et profonds. On lira la lettre d'un Français devenu américain, Robert Dujarric, sur la passion des néo-conservateurs et les propos désabusés de Tony Judt, Anglais d'Amérique, sur l'Europe. Je ne connais pas de livre qui sous un format aussi restreint fasse réfléchir autant sur la politique mondiale. Cela tient sans doute à ce que l'auteur a su réunir un cénacle impressionnant et qu'il dirige la conversation avec la maîtrise d'un chef d'orchestre mettant chaque soliste en valeur en lui faisant exprimer l'essentiel. (Jean-Claude Casanova - Le Point du 8 février 2007)

Il n'y a pas si longtemps, aux Etats-Unis, l'Europe faisait rêver...
Et aujourd'hui ? Un jeune Français a eu la bonne idée d'aller regarder le Vieux Continent depuis l'Amérique. Sébastien Fumaroli est parti dialoguer avec des intellectuels vivant aux Etats-Unis, pas nécessairement américains, pour sonder leur opinion sur la relation transatlantique...
Ce n'est pas la fin de l'Union européenne. Mais, faute de moyens militaires et faute de volonté politique, c'est la fin de l'Europe comme sujet de l'histoire mondiale. Voilà, grossièrement résumée, l'impression que Sébastien Fumaroli a recueillie. Ses interlocuteurs sont de sensibilité néoconservatrice, les autres de l'école réaliste. Sur l'Europe, ils partagent ce constat d'échec. (Alain Frachon - Le Monde du 9 mars 2007)


Détails sur le produit

  • Broché: 310 pages
  • Editeur : Editions de Fallois; Édition : Editions De Fallois (10 janvier 2007)
  • Collection : LITTERATURE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2877066150
  • ISBN-13: 978-2877066150
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.292.933 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Juliet le 8 février 2007
Format: Broché
Un livre d'entretiens à la fois trés intéressant et agréable à lire. L'ouvrage n'est pas un reportage sur la guerre d'Irak elle-même, mais sur le paysage intellectuel américain et son rôle joué ces dernières années. On y retrouve des noms connus, comme ceux de René Girard, Stanley Hoffmann, Avis Bohlen ou Bill Kristol.

A recommander à ceux qui essaient de comprendre comment une classe intellectuelle brillante, formée dans les meilleures universités, a pu mener ou accompagner l'Amérique jusqu'au désastre actuel qu'est la guerre d'Irak.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?