EUR 11,64
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par moviemars-amerique.
Quantité :1
EUR 11,64 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,34
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : dodax-online-fr
Ajouter au panier
EUR 12,54
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : marvelio-france
Ajouter au panier
EUR 12,93
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : zoreno-france
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Temple Ofrock

4 étoiles sur 5 8 commentaires client

27 neufs à partir de EUR 11,63 2 d'occasion à partir de EUR 20,81

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Michael Schenker Group


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Temple Ofrock
  • +
  • Bridge the Gap Deluxe Édition
  • +
  • Temple of Rock: Live in Europe
Prix total: EUR 39,68
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (27 octobre 2014)
  • Date de sortie d'origine: 1 février 2011
  • Nombre de disques: 1
  • Label: In-Akustik
  • ASIN : B005D6HEM8
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 89.643 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Intro
  2. How long
  3. Fallen angel
  4. Hanging on
  5. The end of an era
  6. Miss claustrophobia
  7. With you
  8. Before the devil knows you're dead
  9. Storming in
  10. Scene of crime
  11. Saturday night
  12. Lover's sinfony
  13. Speed
  14. How long [3 generations guitar battle version]

Descriptions du produit

Description du produit

Michael Schenker in großartiger Form - voller Kraft, Dynamik und Ideen. Der Grundgedanke des Albums war für Michael Schenker, seine Idee einer All Star Band des Rock zu verwirklichen eben einen Temple Of Rock. 14 brandneue Titel, mal heavy mal balladenhaft und voller Dynamik.

Michael Schenker sagt hierzu:
Der Temple of Rock ist in mir, wo ich kreiere, seitdem ich in die geniale Erfindung der verzerrten Gitarre eingeführt wurde. Dies ist für mich der schönste und beste Weg, mich auszudrücken. Der Rock-Gitarren Sound, in den ich mich verliebt habe, meistens als Lead Break betitelt, habe ich mein ganzes Leben gepflegt und gehütet. Durch die Kombinationen des unendlichen Brunnens in mir und den fantastischen Musikern um mich herum habe ich eine andauernde Entwicklung meines künstlerischen Seins.

Mit Temple Of Rock trete ich in eine neue Phase meines Lebens ein, eine neue Stufe des Daseins, in der ich das Leben mehr denn je genieße, in der ich die Freude meiner Entwicklungen der Vergangenheit ernte.

Auch scheint es mir, dass gemeinsam mit ausdrucksstarken Machern der Rock-Musik, wir in den letzten Jahren den externen Temple of Rock gebaut haben und jetzt an dem Punkt angekommen sind, das Dach zu decken und die annähernde Fertigstellung des Tempels zu feiern.

Die Generationen aus dieser Zeit treffen sich überall auf der Welt auf einer Bühne, um, wie es scheint, eine Epoche des Hand Made Rock zu feiern, welche so wegen der Erfindung neuer Technologien niemals wieder sein wird. Aber gewiss werden neue Tempel und neue Wunder entstehen, und auf neuen Wegen Freude ausdrücken.

Featuring:
Michael Schenker: Guitar
Michael Voss: Vocals
Herman Rarebell: Drums
Pete Way: Bass
Wayne Findlay: Keyboards


Additional:
Vocals: Robin Mcauley, Doogie White
Guitar: Rudolf Schenker
Guitars On Guitar Battle : Michael Amott, Leslie West
Keyboards: Don Airey, Paul Raymond
Bass: Chris Glen, Neil Murray, Elliott Dean Rubinson
Drums: Carmine Appice, Simon Phillips, Chris Slade, Brian Tichy

Critique

Michael Schenker ist weltweit anerkannter Gitarrengott (Slash und Kirk Hammett mutieren nur bei der namentlichen Erwähnung zu Fanboys). Früher sind aus dieser Gabe auch grandiosen Alben in Serie entstanden, doch in den letzten zwei Dekaden haben sich recht eigenwillige (partiell eigentümliche) Facetten eingeschlichen, die der qualität von Schenker-Veröffentlichungen doch arg zugesetzt haben. Umso erfreulicher (und ehrlich gesagt auch überraschender) ist es, TEMPLE OF ROCK zu lauschen. Ok, das Cover läuft in der "Bestenliste 2011" kurz nach der neuen Limp Bizkit ein, aber dafür ist das Material nach Jahren der umtriebigen Unschlüssigkeit endlich mal wieder stringent ausgefallen. Schenkers Brillianz ordnet sich dem Songwriting unter und erschafft schnittige Hard Rock-Hymnen (das härtere "The End Of An Era" erinnert gar an "Save Yourself", die vom neuen Sänger Voss (Casanova) imposant intoniert werden. Schenker hat wieder Kontakt zu seinen Wurzeln - das belegt auch die illustre Schar an Gastmusikern, die einen Teil seiner musikalischen Vergangenheit darstellt: neben Bruder Rudolf, Herman Rarebell (Ex-Scorpions) und Robin McAuley beteiligten sich auch ua. namhafte Größen wie Carmine Apice, Michael Amott oder Doggie White an der Prokutkion des stärksten Schenker-Albums seit gefühlten Äonen. Wobei: "gefühlt" kann man getrost steichen...

6 von 7 möglichen Punkten: Songwriting 6 / Sound 6 / Hörspaß 6 (Metal Hammer Dezember / Matthias Weckmann)


Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
et dire que l'on croyait Michael au bout du rouleau !! Nouvelles compositions, Michael nous éblouit à nouveau et le chanteur
Michael Voss atteint des sommets. ajoutez à cela une pléiade de musiciens en guest ( dont Mc Auley au chant sur un titre)
dont je vous laisse le soin de lire les noms dans le livret du cd, car comme cela vous êtes OBLIGES d'acheter ce disque !
Etonnament, alors que Scorpions s'essoufle au niveau des compos, voici le frangin de Rudolph qui fait un retour brillant.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je salue d'entrée le retour de Pete Way sur cd après son départ d'Ufo cause maladie, mais aussi celui d'Herman Rarebell loin désormais du succès commercial de Scorpions.
En ce qui concerne le nouveau chanteur, Michael Voss, que je ne connaissais pas, je dois dire qu'il insufle un renouveau qui fait plaisir à entendre. Sans être exceptionnel, il convient parfaitement aux nouvelles compositions de Michael Schenker.
D'autres pointures ayant fait partie ou non de Msg ne sont pas oubliées, puisque sur certains titres on y retrouve des noms tels que : Simon Phillips, Carmine Appice, Chris Slade, Brian Tichy, Paul Raymond, Robin Mac Auley, Doogie White, etc ....
Sur le papier, il est difficile de trouver mieux ... mais alors qu'en est-il du résultat ?
J'avoue franchement que ma note aurait été basse si je n'avais pas insisté afin de laisser une chance à ce "Temple of rock".
C'est en effet après une multitude d'écoutes que j'apprécie enfin ce disque à sa juste valeur.
Car s'il n'ajoute rien de plus à la discographie de Msg, il a le mérite au final d'être très bon.
Michael Schenker est toujours au top, n'en déplaise à certains, et pour l'avoir récemment plusieurs fois sur scène, c'était plutôt du côté de Gary Barden qu'il fallait trouver un point faible, bien qu'il reste excellent sur cd.
"Temple of rock" ne contient pas de titres faibles. Il y a toujours quelque chose qui vient relever le morceau si besoin est (le solo de Don Airey façon Deep Purple sur "The end of era" ou encore le solo final de "Hanging on").
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Dans une scène hilarante du documentaire sur Anvil, "The Story Of Anvil", le guitariste du groupe, "LIPS", retrouve Michaël Schenker lors d'un festival de hard rock, en 2005 ou 2006, soit 25 ans après l'apogée du genre et de ces groupes, et prévient : "Alors, lui, c'est le virtuose du Hard Rock, un Mozart de la six cordes", ou quelque chose comme ça . . . Le problème c'est que le Michaël en question ne le reconnait absolument pas, ouvre des yeux ronds, du genre "c'est qui cet hurluberlu qui dit me connaitre et que je n'ai jamais vu . . ?".

Et c'est vrai que le Michaël est un guitariste doué, sortant de sa légendaire Flying V un son toujours très particulier, mélodique et rentre-dedans en même temps, qui a fait les beaux jours de UFO, dans la 2e partie des années 70, puis du MSG dans les années 80.

Depuis un moment, le lunatique Michaël sort des disques, entre moyens et anecdotiques, essayant de suivre les modes, alors qu'il les devançaient dans les années 70-80.

Mais, ici, sans que d'innovation il ne soit question, notre ami réussit un bon disque de hard rock mélodique, avec qqs très bons moments ("Before The devil . . ., "Speed" et son riff en béton armé et la chouette ligne de chant : un futur classique pour concert), quelques solos très inspirés. . . Dommage qu'il y ait des passages plus moyens, parfois à la limite de la caricature du genre, trop typé années 80 (l'intro du morceau ouvrant l'album avec la voix très grave d'un narrateur et la musique grandiloquente de film de science fiction de série B).

Avec Pete Way (son ex-collègue d'UFO !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Surprise ! Alors que je m'apprêtais à rédiger un avis sur ce disque je suis tombé sur le commentaire de Laurent Jacquot "Tony Clarkin" et là j'ai compris. Je dois être un somnambule qui s'ignore. Mon ressenti apparaît à la virgule près dans ce texte (jusqu'au choix des morceaux essentiels), ce ne peut s'avérer un hasard. Allez, une petite écoute de "Temple of rock" puis je vais consulter un médecin du sommeil.
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?