EUR 49,90 + EUR 2,79 Livraison
En stock. Vendu par cinéphil

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Le Temps d'aimer et le temps de mourir [Édition Collector]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Le Temps d'aimer et le temps de mourir [Édition Collector]


Prix : EUR 49,90
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par cinéphil.
2 neufs à partir de EUR 49,90 2 d'occasion à partir de EUR 39,99
EUR 49,90 Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock. Expédié et vendu par cinéphil.

Produits fréquemment achetés ensemble

Le Temps d'aimer et le temps de mourir [Édition Collector] + Quand passent les cigognes
Prix pour les deux : EUR 62,55

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : John Gavin, Liselotte Pulver, Jock Mahoney, Don DeFore, Keenan Wynn
  • Réalisateurs : John Gavin, Liselotte Pulver, Jock Mahoney, Don DeFore, Keenan Wynn
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Carlotta Films
  • Date de sortie du DVD : 7 novembre 2007
  • Durée : 126 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • ASIN: B000X1BGCM
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 37.147 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

DVD 1 :
Bande-annonce
DVD 2 :
"Des larmes et de la vitesse" : décryptage d'un texte phare de Jean-Luc Godard, véritable déclaration d'amour au film (12')
"Conversation avec Douglas Sirk" : témoignage de Sirk sur l'aspect autobiographique du film (15')
"Assis dans le noir" : entretien avec Wesley Strick, scénariste des Nerfs à vif de Martin Scorsese et auteur d'un roman relatif aux évènements peu connus de la vie de Douglas Sirk (19')
"Mirage de la vie : Portrait de Douglas Sirk" de Daniel Schmid, 4 ans avant sa disparition, un entretien rare et personnel avec le cinéaste Douglas Sirk sur l'ensemble de sa carrière (1984 - 47')

Descriptions du produit

Descriptions du produit

1944. De retour du front russe pour une permission de trois semaines à Berlin, le soldat Ernst Graeber trouve sa ville en ruine et sa maison détruite. À la recherche de ses parents disparus, il rencontre Elizabeth, son amie d'enfance et fille du médecin de famille. Ils tombent amoureux et se marient...

Synopsis

1944. De retour du front russe pour une permission de trois semaines à Berlin, le soldat Ernst Graeber trouve sa ville en ruine et sa maison détruite. À la recherche de ses parents disparus, il rencontre Elizabeth, son amie d'enfance et fille du médecin de famille. Ils tombent amoureux et se marient...

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS le 28 avril 2009
Format: DVD
Ou quand Douglas Sirk introduit son génie du mélo dans le cadre de la guerre, plus précisément la fin de la seconde guerre mondiale, avec l'enténébrement d'une nation - la sienne, cette Allemagne devenue folle et à bout de souffle.

Alors qu'il revient dans sa ville natale pour une permission de trois semaines, Ernst Graeber, jeune soldat allemand envoyé sur le front russe, rencontre Elisabeth Kruse, dont il tombe amoureux. Il faut se dépêcher de vivre, car trois semaines de perm, c'est "21 jours de vie avant le retour à la mort", et chaque jour est donc comme 1/21eme de toute une vie. La plus grande partie du film se passe pendant ces quelques jours, ce sera donc littéralement "le temps d'aimer" avant "le temps de mourir", ce qui confère une surintensité de chaque seconde.

Même quand il filme la guerre, Sirk est géant. Il décrit par petits détails cette Allemagne qui a perdu son âme, mais quelques lueurs d'espoir continuent d'étinceler dans la nuit comme des petites lucioles. S'y déploient aussi des réflexions diverses, sur l'autorité, la nation, l'obéissance, l'existence de Dieu, l'amour dans un monde qui s'écroule, l'absurdité de l'existence quant tout part dans les égouts.

On s'arrête, parfois, sur les petites idées géniales typiquement sirkiennes, comme le piano désaccordé comme symbole de la fin d'une idéologie mortifère. Pas de hasard : le chef de district nazi était le plus mauvais à l'école ; le IIIe Reich permet aux médiocres de prendre leur revanche sur la vie et donc sur les autres : la barbarie comme ascenseur social.
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 6 janvier 2015
Format: DVD
Douglas Sirk n'est pas parti de rien pour écrire son scénario. L'oeuvre est d'abord un remarquable roman de Erich Maria Remarque, traduit sous le titre "le temps d'aimer et le temps de mourir". Comme tous les commentateurs l'ont déjà dit il s'agit d'une belle histoire d'amour, en temps de guerre, d'où l'urgence pour les deux héros de vivre pleinement cet amour tout neuf je veux dire jusqu'à l'acte physique ce qui, en temps de paix à cette époque-là, ne se serait peut-être pas produit aussi vite. Et le soldat en permission doit hélas repartir. La mort va vite le rattraper. C'était sans espoir dès le début. Mais la jeune femme est enceinte donc, et c'est là la belle "morale" de cette histoire très triste la vie triomphe sur la guerre et le soldat survivra en son enfant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par TOMMY le 3 juin 2014
Format: DVD
... J'ai lu "l'Ile d'espérance" en 1960; puis j'ai vu le film de Douglas Sirk avec Liselotte Pulver et John Gavin : splendeur totale. A la sortie, la salle était en larmes. Quelques années auparavant, j'avais pu voir "Le Passage des Cigognes". Là aussi, que de larmes, que de mouchoirs séchant les yeux des spectateurs. On peut associer, faire un parallèle entre ces deux films. A moins d'avoir le cœur sec, je défie quiconque de refouler les larmes pendant ces deux immenses films.
Ogden
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Abenaki TOP 500 COMMENTATEURS le 27 mars 2015
Format: DVD
Le réalisateur s'est inspiré de son histoire personnel pour faire ce film. Bien que tiré d'un roman. En effet, en 1937, il doit quitter l'Allemagne car il est contre les idées du parti national-socialistes, contrairement à sa femme qui, demeurant en Allemagne, gardera aussi leur fils. Celui-ci décèdera sur le front russe en 1944. Après la guerre, Douglas Sirk tentera vainement de connaître les circonstances de sa mort et de trouver sa dépouille. Il ne pourra même pas revenir en Allemagne.

Il s'est donc inspiré de cette expérience douloureuse pour s'imaginer les dernières semaines de vie de son fils. Quels furent ses doutes, ses espoirs, instants de bonheurs ultimes, son dégoûts et son désespoirs. Il le présente comme un fils bon, un soldat loyal (il abat un autre soldat allemand pour épargner des civils désarmés), ayant perdu ses illusions sur la guerre mais par sur le futur (il tombe amoureux, garde espoir de revoir ses parents disparus, fait un enfant)...Ce soldat, splendidement interprété avec justesse et sobriété par John Gavin qui, à mes yeux, tient l'un de ses meilleurs rôles, j'ai même envi de dire SON meilleur rôle (son premier grand rôle en tout cas), est tout à fait humain, pas haineux, et probablement tel que le réalisateur a voulu s'imaginer son propre fils perdu et presque inconnu. Cela est bien transposé à l'écran : le soldat ne retrouve pas ses parents (Douglas ne retrouvera pas son fils), nous ne faisons finalement pas leur connaissance dans le film (Douglas connaîtra à peine son fils). L'histoire a dû bcp parlé au réalisateur, certainement.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michel Lesage le 21 novembre 2012
Format: DVD Achat vérifié
film des années 50 mélangeant guerre et amour.
très belle fresque
merveilleux acteurs...
a voir absolument si vous aimez cela
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Etat du DVD 0 il y a 15 jours
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?