undrgrnd NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Cliquez ici FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Ten - US Version a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 9,33
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Ten - US Version
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Ten - US Version Import


Prix : EUR 9,14 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Import, 27 août 1991
EUR 9,14
EUR 3,55 EUR 0,49
Cassette, Import, 27 août 1991
"Veuillez réessayer"
Mini-disque, Import, 24 novembre 1992
"Veuillez réessayer"
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Smart-FR et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
22 neufs à partir de EUR 3,55 26 d'occasion à partir de EUR 0,49

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pearl Jam

Discographie

Image de l'album de Pearl Jam

Photos

Image de Pearl Jam

Biographie

Au printemps 1984, le guitariste Stone Gossard (né le 20 juillet 1966 à Seattle), forme avec le bassiste Jeffrey Jeff Ament (né le 10 mars 1963 dans le Montana) le groupe Green River. L'aventure dure trois années. Les deux créent ensuite Mother Love Bone, groupe qui trouve son issue en 1990 avec la mort par overdose d'héroïne du chanteur, ... Plus de détails sur la Page Artiste Pearl Jam

Visitez la Page Artiste Pearl Jam
251 albums, 23 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Ten - US Version + Vs. + Yield - Digipack
Prix pour les trois: EUR 34,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (27 août 1991)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0000027RL
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Mini-disque  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (30 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 123.695 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Once
2. Evenflow
3. Alive
4. Why Go
5. Black
6. Jeremy
7. Oceans
8. Porch
9. Garden
10. Deep
11. Release

Descriptions du produit

Descriptions du produit

L-WORD

Critique

Ils ont été nombreux (à commencer par Kurt Cobain, jamais le persiflage dans la poche), à accuser Pearl Jam de prendre le train grunge en marche, afin d’en récolter les lauriers. Douze millions de disques vendus plus tard (sur le seul territoire américain), force est de constater que la musique proposée par le quintet de Seattle dépasse largement sur ce premier enregistrement les limites fixées par les canons soniques d’un mouvement, essentiel certes, mais absolument pas fédérateur.

On ne peut toutefois reprocher au groupe d’Eddie Vedder d’avancer masqué : deux guitaristes (Stone Gossard et Mike McCready) manifestement influencés par Jimi Hendrix, une couleur musicale qui doit davantage aux grands noms du hard rock britannique des années 70 (Led Zeppelin naturellement en tête de liste), un chant plaintif parfaitement identifiable et une emphase que ne renierait pas Bono : tous ces éléments éloignent un peu plus à chaque mesure ce premier album de Nirvana et le rapproche tout autant du triomphe planétaire.

Dans des chansons au titre elliptique (« Black », « Deep », « Porch »), Pearl Jam évoque un monde anxiogène, où règnent armes souveraines, ne survivent qu’à grand-peine enfants maltraités et hôpitaux psychiatriques bondés, et où sévissent avortements qui tournent mal. La plupart des compositions s’appuie sur une base instrumentale sur laquelle Eddie Vedder a plaqué après coup des textes (pour la plupart autobiographiques, comme il en a convenu, a posteriori, pour « Alive », évocation traumatique de son enfance déchirée), ce qui ne manque pas d’accroître la théâtralité de l’ensemble.

Tout ce qui précède fait assurément de Ten l’un des albums majeurs du rock alternatif américain. Et c’est le disque le plus vendu de Pearl Jam, co-produit par le groupe et Rick Parasher (Alice in Chains). Après une course lente, mais inexorable et, finalement, triomphale dans les classements de vente américains, l’album est entraîné par quatre singles : « Alive », « Even Flow », « Jeremy » et « Oceans ».



Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 19 avril 2010
Format: CD
« Ecris sur Ten » « écris sur Ten » « vas y, chronique Ten »... Ainsi me tannait un ami récemment. Mais p*** écrire sur Ten, t'es rigolo toi, s'attaquer à TEN, c'est toucher au saint des saints, c'est s'attaquer au Graal. Est-ce que je chronique moi Sergeant Peppers, Led Zep IV, Achtung Baby ou ... que sais je encore ? Ecrire sur Ten, tout le monde l'a fait, pour le meilleur comme pour le pire, des docs aux chemises à carreaux, le jeans troué et la plume fiévreuse. Ecrire sur Ten c'est parler forcément du grunge, or qu'y a-t-il à en dire qui n'en ait pas encore été dit ? Que le grunge fut un non mouvement, une non mode, tant vestimentaire que musicale, car oui, quoi de commun entre un Tad (tout en gras et lourdeur) et, par exemple, le dernier album des Screaming Trees, tout en pop mélancolique et mystique. Quoi de commun entre punk nirvanesque et metal Alicien ? Que faire de L7 ? de Hole ? Hater et Truly sont ils des avatars du genre ? Quelle descendance ? Que sont nos héros devenus ? entre reformation unaniment saluée (Alice in Chains), diversification honteuse (Chris Cornell), inlassable creusement de sillon adult rock (Pearl Jam) ou cheminement solitaire au grè des rencontres toujours bien choisies (Mark Lanegan (ex-Screaming Trees, actuel ( ?) QOTSA, Mark Lanegan & Isobel Campbell, etc...) ? Rien, rien de commun entre tous les acteurs de cette scène qui ne dura que quelques années et que, par facilité, on cantonna au nord ouest des USA. Qu'en reste t il ? pas grand-chose, qui s'en revendique aujourd'hui ?Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par "asmodai92" le 13 novembre 2002
Format: CD
Pearl Jam, groupe "découvert" sur la B.O de Singles et bâti sur les restes de Green River et du défunt Mother Love Bone signait avec Ten un album majestueux. La complémentarité des deux guitaristes, Stone Gossard et Mike Mc Cready, la justesse et l’ampleur du métronome Dave Krusen (qui quitta le groupe pendant le mixage de l’album), la puissance du jeu de Jeff Ament et la voix envoûtante d’Eddie Vedder posent ici les bases d’un nouveau genre musical alors encore peu exploré. De « Once » à « Garden », d’ « Alive » à « Even Flow », de « Black » à « Jeremy », les tubes s’enchaînent sans le moindre déchet. Seul Bémol, on ne trouve pas sur cet album l’excellent « Yellow Ledbetter » qui ne figure que sur la face B du single de « Jeremy ».
Pearl Jam, tout comme Soundgarden ou Alice in Chains eurent beaucoup de mal a percer chez nous à cette époque, car l’ombre du « Nevermind » de Nirvana planait sur le son de Seattle et sur la planête Grunge…
Aujourd’hui, alors que Pearl Jam a évolué vers un rock plus épuré (suite à leur rencontre avec Neil Young qui donna le jour à « Mirror Ball » ), le groupe continuent de jouer sur scène les morceaux de « Ten » et de « Vs », véritables hymnes d’une génération en mal de vivre.
« Ten » est un des albums indispensables à toute cd-thèque digne de ce nom, au même titre que « Vs » (leur 2ème album), que « Superunknown » de Soungdarden ou encore « Dirt » d’Alice in Chains…. des valeurs sures !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS le 10 février 2011
Format: CD
Le "grunge" est un grand fourre-tout musical dans lequel on a balancé à peu près tous les groupes issus de la scène de Seattle. Mais si on y regarde de plus près, à part ce point commun géographique, quel rapport entre la musique d'un Alice In Chains, un Nirvana, un Soundgarden ou un Pearl Jam ?

Pearl Jam, justement, dont ce premier album est une véritable bouffée d'oxygène.
Après la fin brutale de leur groupe précédent, Mother Love Bone, Stone Gossard (guitares) et Jeff Ament (basse) décident d'enregistrer Temple Of The Dog, un album hommage à leur ami et chanteur défunt en compagnie de Chris Cornell (Soundgarden), avec l'aide de Mike Mc Cready aux guitares et l'on découvre au passage, sur un titre, un certain Eddie Vedder au chant.
Ne souhaitant pas jeter l'éponge, ils décident de continuer sous le nom de Pearl Jam en compagnie de ces deux derniers musiciens et ils s'attellent à l'enregistrement de leur premier album avec un nouveau batteur, Dave Krusen. Album baptisé "Ten", qui est le numéro du maillot d'un célèbre joueur de basket (Ament étant un grand fan de ce sport).
L'album propose des titres plus ou moins dans la continuité des compos les plus tourmentées de Mother Love Bone mais avec une dimension mélancolique en plus, due en grande partie au chant de Vedder et à ses paroles qui ne sont pas toujours franchement guillerettes.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?