undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
The Beginning Of Times
 
Agrandissez cette image
 

The Beginning Of Times

30 mai 2011 | Format : MP3

EUR 6,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 19,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:35
30
2
4:24
30
3
3:25
30
4
4:22
30
5
5:26
30
6
3:55
30
7
4:33
30
8
4:09
30
9
4:12
30
10
3:51
30
11
4:55
30
12
5:50
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 30 mai 2011
  • Date de sortie: 30 mai 2011
  • Label: NUCLEAR BLAST RECORDS
  • Copyright: 2011 Nuclear Blast GmbH
  • Durée totale: 54:37
  • Genres:
  • ASIN: B004YXAG94
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 28.267 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Wed le 3 juin 2011
Format: CD
Extrait de ma chronique à paraitre sur [...]

Le premier morceau « Battle For Light » est la représentation typique de ce que sera « The Beginning of Times ». Une magnifique mélodie au piano, portée par une guitare aux accents folkloriques et une alternance entre chant clair et chant caverneux (sans jamais qu'on puisse vraiment s'attendre à voir apparaître l'un ou l'autre), un pont folklorique bien sympa, des chœurs subtiles en fin de morceau, une montée en puissance qui finit en apothéose avec toujours cette grande force d'Amorphis : des refrains qui restent stockés dans votre tête à jamais.
Mais c'est sur « Mermaid », le second titre, que commence vraiment l'aventure avec l'apparition d'un chant féminin couplé au piano pour une séquence « émotion garantie ». Le chant féminin est d'ailleurs utilisé sur plusieurs pistes de l'album toujours avec délicatesse et parcimonie. Il est particulièrement bien utilisé sur « Soothsayer », « Crack In a Stone » et « The Beginning of times », morceaux absolument fantastiques au passage. Il n'est jamais au premier plan, il est toujours là pour rendre la musique d'Amorphis encore plus géniale (comme s'ils en avaient besoin !).
Tout comme « You I Need », on peut toutefois citer quelques pistes un peu en-deçà de la qualité générale de l'album (c'est plutôt subjectif cependant), d'ailleurs ce sont les plus courtes : « Three Words », « Reformation » et « Escape ». En fait, qu'on ne se méprenne pas, ce sont des morceaux superbes, mais tous les autres titres sont tellement géniaux qu'ils feraient presque passer les premiers pour du remplissage.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS le 1 juin 2011
Format: CD Achat vérifié
Que dire ?..
Les mots manquent devant une telle oeuvre et un tel parcours discographique.
C'est vrai, jamais un disque d'Amorphis ne m'a déçu et ce ne sera pas celui-ci le premier. Avec sa pochette Wolfmotherienne, "the beginning of times" est, une fois de plus, un album indispensable dans la discographie du groupe.

Dès les premières notes, on est en terrain connu : le touché mélodique inimitable et parfaitement reconnaissable de ces finlandais envahit nos enceintes. Mais Amorphis sait comment garder sa ligne de conduite sans se répéter. Ce groupe a la classe.
La section rythmique est sans faille. Comme d'habitude, les synthés de Santeri Kallio sont en parfaite harmonie avec les guitares de Tomi Koivusaari et Esa Holopainen. Kallio qui, pour la première fois avec cet album, est devenu le compositeur principal (avec 6 titres) devant Holopainen (5). La musique a toujours été l'une des forces de ce groupe, c'est clair. Mais depuis l'arrivée de Tomi Joutsen au chant (en 2006 avec Eclipse), Amorphis est en plein état de grâce.

On enchaîne les titres, tous plus géants les uns que les autres, du single facile à apprivoiser ("You I need") au titre plus sombre ("Soothsayer"). C'est bien simple, ce groupe sort à chaque album une palanquée de futurs classiques que l'on a envie de voir jouer sur scène.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par CAROSSI le 10 juin 2011
Format: CD Achat vérifié
Amorphis réussit encore a nous pondre (!) un album superbe, après le déjà excellentissime "Skyforger".
Produisant un métal mélodique avec des touches progressives, voir folk, tous les morceaux du cd sont superbes: en plus des guitares et des synthés, on a parfois du piano, de la guitare acoustique, de la flûte, une voix féminine sur certains titres (le chanteur alterne quand à lui le chant clair et le death avec une facilité peu commune). La musique de ces finlandais est d'une richesse incroyable: on peut d'ailleurs dans un même morceau passer de moments les plus calmes à un déluge de guitares.
En même temps complexe mais paradoxalement assez facile d'accès (les refrains restent bien gravés dans la tête), ce groupe reste pour moi une des références du métal (dommage qu'ils soient si peu connus dans notre pays). Si vous n'aimez que le métal pur et dur, passer votre chemin, par contre si vous appréciez (par exemple) Dream Theater, Nightwish, Rush, Before the Dawn ou Stratovarius, cet album est fait pour vous.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par renoumetal le 27 novembre 2011
Format: CD Achat vérifié
Amorphis...Pour moi, la discographie de ce groupe finlandais se résumait en 3 opus : Eclipse (2006), Silent Waters (2007) et Skyforger (2009). Avec une légère évolution après Eclipse, ces 3 disques sont sans contexte l'apogée de la musique de ces 6 musiciens. Et ce n'est pas un hasard si cette période coïncide avec le retour du batteur Rechberger en 2003, membre fondateur du groupe en 1990 avec le très grand guitariste Holopainen. Ils furent rapidement rejoints la même année par le deuxième guitariste, aussi d'un grand calibre, Koivusaari. Donc après l'éclipse (humour) de Rechberger pendant plusieurs années, le voilà de retour. Le trio des fondateurs se reformait. Mais ce n'est pas tout ! Après avoir peiné à trouver un chanteur de leur niveau, ils découvrent la perle rare en la personne de Tomi Joutsen en 2005. Si l'on ajoute le clavieriste Kallio présent depuis 1999 et le bassiste Etelävuori présent lui depuis 2000, on obtient tout simplement l'un des plus grands groupes de Métal mélodique du début du XXIème siècle, d'un Métal extrèmement riche et tellement propre à ces Finlandais, que c'est un genre en lui-même ; baptisons-le logiquement Amorphisien, tant ses créations lui sont spécifiques. Et c'est ainsi que les 3 CD Eclipse, Silent Waters et Skyforger prouvèrent à quel point le retour de Rechberger et l'avènement de Joutsen, alliés aux 4 autres musiciens déjà présents, aboutissaient à des compositions magistrales et absolument uniques.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique