Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
The Bends [Explicit]
 
Agrandissez cette image
 

The Bends [Explicit]

30 avril 2001 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
1
4:19
2
4:06
3
4:17
4
4:50
5
3:08
6
3:52
7
3:53
8
4:36
9
3:28
10
4:06
11
3:43
12
4:12

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 12 mars 1995
  • Date de sortie: 13 mars 1995
  • Label: EMI UK
  • Copyright: 1995 Parlophone Records Ltd. This label copy information is the subject of copyright protection. All rights reserved. (C) 1995 Parlophone Records Ltd
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 48:30
  • Genres:
  • Format: paroles explicites
  • ASIN: B0023AU39I
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 12.572 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par HmJ on 7 février 2003
Format: CD
Si les années '90 ont commencé avec Nirvana, la fin aura plutôt été inspirée par Radiohead et ce superbe The Bends. Une construction parfaitement maîtrisée fait de ce deuxième album un incontournable de toute discothèque. D'ailleurs, le groupe a par la suite pris une autre voie, preuve qu'il a atteint avec celui-ci un sommet. Pas un titre à jeter dans l'ensemble, l'homogénéité est vraiment parfaite. Au point que l'on aurait du mal à trouver un single représentatif. On notera particulièrement l'enchaînement final, avec Bullet Proof... I Wish I Was, Black Star et Sulk. Enfin, Street Spirit arrive en guise de conclusion, comme pour relâcher la pression après que l'on ait retenu son souffle si longtemps.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par elvisisalive TOP 500 COMMENTATEURS on 27 août 2009
Format: CD
Avec le Nevermind de Nirvana et le Definitely Maybe d'Oasis, The Bends complète sans doute le podium des trois meilleurs albums de rock indépendant des années 90 (les plus jeunes auront peut-être du mal à le croire mais, à ses débuts, Oasis était effectivement considéré comme un groupe de rock indé !). Et au risque de surprendre, The Bends rivalise sans grande difficulté avec le pourtant génial et multiplatiné Ok Computer.

Plus direct, plus rock, tout en restant subtil et raffiné, cet album reprend les choses là où le groupe les avait laissées avec Creep, single dévastateur qui connut un succès à retardement grâce à son utilisation pour la BO de Cyclo. The Bends profita donc de ce succès inespéré et transforma l'essai en proposant une collection de chansons « chefs d'oeuvre » que l'on ne se lasse toujours pas de réécouter 15 ans après sa sortie initiale.

On y trouve bien évidemment les singles High And Dry et Just, mais également les Bones, Planet Telex et autres The Bends, joués toutes guitares dehors, le genre de titre qui manque tant sur les albums de la période électro-chic de Radiohead, soit en gros de
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Raph on 25 juillet 2006
Format: CD
Michael Stipe d'REM dit de Radiohead qu'ils ont tellement de talent que c'en est effrayant. C'est plus que jamais le cas sur The bends qui reste leur chef d'oeuvre malgré OK Computer :

Planet Telex : Un cri d'entrée, un tourbillon majestueux et stellaire, sur le fil. La voix saturée de Thom Yorke déjà à pleine force, comme un don divin.

The Bends : Du rock comme aucun groupe au monde ne sait en faire. D'une générosité totale. Tendu, crachant, explosif, le suspense puis l'espoir éclatant.

High and dry : La ballade parfaite. Pour la voix de tête angélique de Thom Yorke en contrepoint des guitares de Jonny Greenwood et pour ce désormais célèbre break d'intro.

Fake plastic trees : Sublime. Préfigure des titres comme "Exit music" sur "OK Computer", une montée en puissance depuis la guitare la plus douce, jusqu'au cri et à la saturation, sans pathos ni manière mais qui prend littéralement aux tripes

Bones : Un morceau de rock qui pourrait être banal s'il n'était pas sublimé par le chant de Yorke

(Nice dream) : Des harmonies de guitares ensorcelantes, faussement douces, faussement accoustiques, diaboliques. Un pont épique, qui rappelle que l'armée Radiohead est en marche et qu'on ne l'arrêtera pas

Just : un des plus grands morceaux de l'histoire du rock. La rage de "Smells like teen spirit", le talent harmonique d'un Nick Drake, des cassures, des coupures, une construction hallucinante, Jonny Greenwood joue sa vie sur des solos rhytmiques urgents, saccadés, presque funkys. Une puissance bouleversante.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lambert on 20 juillet 2002
Format: CD
Pour moi cet album vaut le coup d'être acheté rien que pour le génialissime "Fake plastic trees" que je considère comme la plus belle chanson que j'ai jamais entendu. Le reste de l'album constitue quant à lui le premier volet d'une superbe élégie (Ok computer étant le deuxième) que nous offre Thom Yorke. Le mal de vivre de ce dernier nous apporte le bonheur d'écouter de la musique à l'état pur!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Beauchne on 30 novembre 2003
Format: CD
C'est en 1995 que Radiohead, alors encore jeune groupe de rock alternatif délivre cet album d'une beauté insoutenable. C'était avant "OK Computer" et les délices de l'électronique auxquels le groupe touche beaucoup maintenant. "The Bends" suit donc "Pablo Honey", joli premier album mais sans charme. Pour celui-ci, Thom Yorke et ses musiciens ont mit le paquet : des compositions aussi émouvantes que belles, comme la sublime 'Fake Plastic Trees' qui est sans doute le titre qui a fait lacher des larmes et qui restera encore longtemps dans la catégorie mythe. C'est aussi l'album qui lancera définitivement la petite troupe d'Oxford dans le rang des plus grands. 'My Iron Lung', 'High & Dry', 'Street Spirit', 'Fake Plastic Trees' ou encore 'Just' vont contribuer à ce succès immédiat.
"The Bends" est sans doute l'opus à écouter sans arrêter d'une seule lecture sans coupure pour comprendre à quoi on a affaire. Du plus violent 'The Bends', l'époustouflante 'Just' au plus soft et calme 'Nice Dream' et 'Bullet Proof...I wish I was'. Tous ces titres sont synonymes de beauté, de pronfonde imagination dans la musique et d'une voix, celle de Thom Yorke qui nous offre de bons envoles (Fake Plastic Trees, Bones ou la tendre High & Dry).
Pour terminer, je voudrais dire que avant "OK Computer", il y avait "The Bends" et son charme diabolique, sa justesse intense et son groupe qui allait devenir l'un des plus passionnant depuis la mort de Nirvana.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique