Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
The Best Of The Animals
 
Agrandissez cette image
 

The Best Of The Animals

3 mars 2003 | Format : MP3

EUR 8,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
1
4:29
2
2:26
3
3:13
4
2:47
5
2:19
6
2:19
7
3:17
8
2:27
9
2:50
10
2:45
11
7:03
12
4:13
13
3:23
14
2:27
15
2:41
16
3:04
17
2:53
18
3:33
19
3:15
20
3:43

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 25 juin 2000
  • Date de sortie: 26 juin 2000
  • Label: Parlophone UK
  • Copyright: 2000 Parlophone Records Ltd. This label copy information is the subject of copyright protection. All rights reserved. (C) 2000 Parlophone Records Ltd
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:05:07
  • Genres:
  • ASIN: B00253Y6MS
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.962 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par jj the boss blues TOP 1000 COMMENTATEURS on 30 mai 2009
Format: CD Achat vérifié
Une compilation de morceaux fétiches et légendaires ( THE HOUSE OF THE RISING SUN ) de ce combo , portée par la voie éraillée de bluesmann d ' ERIC avec ce groupe , aux nappes d ' orgue plaintif criard d ' Alan PRICE , cette basse pulsante , la batterie métronomique et ce fameux guitariste , aux riffs acérés trop peu cité par rapport aux autres de l ' époque .
1963, 1964 le son british secoue notre vieux continent . STONES , KINKS , YARDBIRDS , THEM reprennent ces vieux blues BOOMBOOM , TALKIN ABOUT YOU , BRING IT ON HOME TO ME , avec leur énergie propre et sincére , pour secouer l ' establishment et faire danser dans les pubs enfumés .
Cette compilation s ' imposait pour faire redécouvrir ces ANIMALS qui n ' ont pas eu la meme fortune musicale que leurs célébres outsiders du fait de la personnalité un peu excéssive de Monsieur BURDON ( alcool , fuméé etc.. ).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR on 20 février 2007
Format: CD
En deux ans (1964-1966), les Animals vont occuper le haut des charts et imposer Eric Burdon comme un des meilleurs chanteurs britanniques de rock et de blues. "House of the rising sun", "on't let me be misunderstood" "We gotta get out of this place" mais aussi "Boom Boom", "Dimples ", Bright light big city", "Club a Gogo" claquent comme autant de fusées dans le ciel de la planète Rock.

Là encore, de vrais musiciens (le groupe joue ensemble depuis 1958), une voix identifiable entre mille, et l'énergie impulsée par l'alcool, les clopes et les nuits blanches (le pire viendra ensuite).

Bref, une compli péchue et velue.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par coloneldax on 18 septembre 2012
Format: CD
Les Animals, c'est d'abord des mecs mal barrés sortis d'une province laborieuse, brumeuse et pas glamour (Newcastle). Quidams à l'élégance griffée Monoprix qui rêvaient de Chicago et de son blues façon casse du casino . En fait des porte-flingues tous justes armés pour le braquage du bal des pompiers : guitare-basse-batterie plus un orgue pour relever le pédigrée. Un attelage de série noire donné à cent contre un qui n'a rien laissé dans la technique pour faire s'extasier la critique : pas de feedback avant l'heure, pas d'orchestre symphonique. Un groupe rugueux à l'instrumentation nette précise et inspirée.

Un groupe frappé d'un manque de prétention tellement criant qu'il en fut presque visionnaire. Car les Animals carburaient au rock'n'roll du plus haut indice d'octane, et au blues ultra-bright . Et point barre. Comme dix ans plus tard Dr Feelgood. Avec en prime un chanteur pas baltringue qui pouvait reprendre n'importe quel standard blues ou rythm and blues sans se forcer. Et sans se faire siffler.

D'une discographie qui tient sur trois tickets de métro « The house of the rising sun » restera la timbale plaquée or. Suivront « I' m crying », « Don't let me be misunderstood », « We've gotta get out of this place » et « It's my life » qui cassera la baraque dans un dernier baroud. Et c'est à peu près tout à l'aune des charts, et autres classements plus ou moins bidons, aide mémoire et jambe de bois des thuriféraires à la petite semaine. Exit donc les Animals première manière.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique