Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
The Black Album (Explicit)
 
Agrandissez cette image
 

The Black Album (Explicit)

11 février 2014 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 12,57 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
1:21
30
2
4:31
30
3
4:54
30
4
4:09
30
5
4:17
30
6
4:04
30
7
4:05
30
8
4:23
30
9
3:54
30
10
2:52
30
11
4:04
30
12
3:11
30
13
4:52
30
14
4:44
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 26 mars 2009
  • Date de sortie: 11 février 2014
  • Label: Universal Music Division Def Jam Recordings France
  • Copyright: (C) 2003 Roc-A-Fella Records, LLC
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 55:21
  • Genres:
  • ASIN: B0025AFQ20
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.513 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par "ruffryder666" le 25 novembre 2003
Format: CD
Les fans de Jay-Z seront pour certains surpris par cet album. En effet, celui-ci est fort différent des derniers opus offerts par le rappeur de Marcy. Tout d'abord, il n'y a aucun featuring sur cet album. Pour ce qui est annoncé comme son dernier album, Jay-Z a en effet décidé de se dévoiler auprès de ses fans avant ses adieux. L'album compte des productions des Neptunes ("Change Clothes" et "Allure"), Eminem ("Moment Of Clarity"), Just Blaze et Kanye West (producteurs habituels des artistes du Roc-A-Fella) ou encore Rick Rubin (fondateur de Def Jam et à l'origine du succès des Beastie Boys). Cet album est très introspectig et n'offre presque pas de chansons pour faire danser les foules. Certains morceaux sont des petits bijoux ("My 1st Song", "What More Can I Say" ou l'excellent "Lucifer"). Jay-Z ne s'est pas moqué de nous pour ce dernier album.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par AStrangerIsHere le 5 janvier 2004
Format: CD
Celui qui a rappé aux côtés de Biggie Small a fait un bout de chemin depuis... Et est en arrivé à faire son "autoproclamé" dernier album.
Voilà donc l'avis d'un profane du roi de New York : c'est le premier album que j'achète de Jay-Z, étant donné que je suis surtout un fana de Mos Def, ATCQ, Cannibal Ox, Company Flow, ou même DJ Shadow...
La première question qui m'est venu à l'esprit lors de ma première écoute fut : "Jay-Z est-il en manque d'inspiration?" En effet, après la sortie de "God's Son" de Nas, Jay-Z se devait de faire fort. Alors que l'on a acclamé Nas pour son retour aux sources avec un album vrai, sans fioriture, ni bounces inutiles, voilà que Jay-Z sort un opus de la même veine.
Ici, les morceaux dansants sont inexistants quoique... Toujours est-il que dans l'ensemble, l'album est introspectif ; il suffit d'écouter "December 4th" avec ce qui apparemment semble être la mère de mister Shawn Carter en feat.
L'album, en grande partie plonge dans une sonorité soul-funk ("December 4th" ; "What more Can I Say" ; "Encore", etc.), et légèrement old-school au niveau des beats, pour montrer au final une face pronfondèment afro-américaine, pronfondèment ancré dans l'héritage des Marvin, Curtis et cie. Les instrus parfois me rappellent Life After Death (écoutez-donc "Change Clothes"...)
Quant aux flow et aux rimes... Excellents. La versatilité de ce rappeur m'a toujours surpris et m'étonnera toujours.
Alors, si les précédents étaient plus bouncy, plus dancefloor, ce dernier album ne peut être que celui de la confession...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 26 janvier 2004
Format: CD
Un vrai Black Album (dans tous les sens du termes) pour un vrai artiste rap. Certains ont beau dire que Nas ou 50 sont meilleurs que lui, je dirai juste que ce n'est pas le même style. Voilà qui devrait en faire taire certains, et pis de tte façon, la guéguerre entre Nas et Jay-Z, c'est enterré depuis belle lurette. Revenons-en à l'album en lui même qui a d'abord aucun featuring mais un casting de producteurs alléchant: Just Blaze et Kanye West sont plus que jamais présents (Encore, Lucifer, PSA, What More Can I Say?). Les Neptunes et Timbaland aussi sont de la partie (respectivement Change Clothes et le très bounce Dirt Off Your Shoulders). D'autres collaborations sont plus intriguantes comme celle avec Eminem en tant que producteur (le superbe Moment of Clarity), DJ Quik sur la bombe Justify my Thug ou encore Rick Rubin (Red Hot, Beastie Boys) sur le très scratchy 99 Problems. Mention spéciale pour 9th Wonder (Threat). Voilà pour le casting. Jay-Z mène son flow comme jamais et place la barre très haut lyricalement. Même si ce n'est pas son meilleur album, c'est tout de même son dernier classique, un très bon disque.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par nasty le 6 janvier 2004
Format: CD
Un grand album pour achever 1 grande carrière! Le black album est à mon avis bien supérieur au précédent opus du jiggaman (blueprint 2), ses textes sont forts (cf. what more can i say), et les prod à la hauteurs (dirt off de mister timmy!! ou les 2 bijoux des neptunes!) et l'absence de réels featurings (devenus monnaie courante ds le monde de la black music, n'est-ce pas sean paul?) rend le cd + intimiste! Le seul hic vient du nombre réduit de titres (seulement 14) alors que l'on pouvait s'attendre à un double (voire un triple?) album, histoire que mister shawn carter reste défintivemnt dans les annales.... à moins que ce ne soit le cas pour un éventuel retour du roi...
Enfin bref, jayz s'en va, dmx aussi, dr.dre prépare son dernier album, eminem semble se consacrer à la prod, snoop sort son best of, busta se contente d'enchainer les feat. en restant sur les acquis (cf. les médiocres genesis et it aint safe no more).. c'est 1 page du monde du hip-hop qui se tourne et l'on voit mal comment les chingy, nelly et (décevants) g-unit prendront la relève...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par "hifi100" le 25 décembre 2004
Format: CD
ultime album studio de Jay-Z (ça va peut-être pas durer), The Black Album n'en demeure pas moins l'un de ses tout meilleurs. avant même sa sortie, beaucoup parlait d'un classique, critique confirmée à sa sortie.
du début à la fin, les diverses ambiances nous mettent dans tous les états. plus hétéroclite que The Blueprint (mais aussi un ton en dessous), ce disque ne contient aucune faute de gout, nottament grâce aux magnifiques instrues concoctées par des grands génies du sampleur (Just Blaze...) mais aussi et surtout grâce au flow fluide et devastateur du Jiggaman (cf P.S.A ou My 1st Song).
en bref The Black Album complète à merveille la brillante discographie de Jay-Z.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique