The Casual Vacancy (English Edition) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 0,78
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

The Casual Vacancy (Anglais) Relié – 27 septembre 2012


Voir les 29 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié, 27 septembre 2012
EUR 22,00 EUR 0,78
Broché
"Veuillez réessayer"
Cassette, Livre audio, Version intégrale
"Veuillez réessayer"
CD-Rom
"Veuillez réessayer"

Descriptions du produit

Revue de presse

Praise for THE CASUAL VACANCY:

"I had come under the spell of a great novel....A big, ambitious, brilliant, profane, funny, deeply upsetting and magnificently eloquent novel of contemporary England, rich with literary intelligence....This is a deeply moving book by somebody who understands both human beings and novels very, very deeply."—Lev Grossman, Time

"A vivid read with great, memorable characters and a truly emotional payoff....Rowling captures the humanity in everyone, even if that humanity is not always a pretty sight."—People

"This book represents a truckload of shrewdness.... There were sentences I underlined for the sheer purpose of figuring out how English words could be combined so delightfully....genuinely moving."—Washington Post

"A positively propulsive read."—Wall Street Journal

"An insanely compelling page-turner....The Casual Vacancy is a comedy, but a comedy of the blackest sort, etched with acid and drawn with pitch....Rowling proves ever dexterous at launching multiple plot lines that roar along simultaneously, never entangling them except when she means to. She did not become the world's bestselling author by accident. She knows down in her bones how to make you keep turning the pages."—The Daily Beast

"There are plenty of pleasures to be had in The Casual Vacancy....Parts of the story would be tonally of a piece with any Richard Price or Dennis Lehane novel, or an episode of The Wire."—Parade

"Rowling knows how to write a twisty, involving plot....She is clearly a skilled writer."—The Huffington Post

"The Casual Vacancy is a complete joy to read....a stunning, brilliant, outrageously gripping and entertaining evocation of British society today."—The Mirror (UK)

"Rowling has written a grand novel...a very brave book."—The Bookseller (UK)

"A study of provincial life, with a large cast and multiple, interlocking plots, drawing inspiration from Elizabeth Gaskell and George Eliot...The Casual Vacancy immerses the reader in a richly peopled, densely imagined world...intelligent, workmanlike, and often funny."—The Guardian (UK)

"The Casual Vacancy, JK Rowling's first adult novel, is sometimes funny, often startlingly well observed....Jane Austen herself would admire the way [Rowling] shows the news of Barry's death spreading like a virus round Pagford."—Telegraph (UK)

Présentation de l'éditeur

A big novel about a small town...

When Barry Fairbrother dies in his early forties, the town of Pagford is left in shock.

Pagford is, seemingly, an English idyll, with a cobbled market square and an ancient abbey, but what lies behind the pretty façade is a town at war.

Rich at war with poor, teenagers at war with their parents, wives at war with their husbands, teachers at war with their pupils...Pagford is not what it first seems.

And the empty seat left by Barry on the parish council soon becomes the catalyst for the biggest war the town has yet seen. Who will triumph in an election fraught with passion, duplicity, and unexpected revelations?

A big novel about a small town, The Casual Vacancy is J.K. Rowling's first novel for adults. It is the work of a storyteller like no other.


Détails sur le produit

  • Relié: 512 pages
  • Editeur : Little, Brown and Company; Édition : 1 (27 septembre 2012)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0316228534
  • ISBN-13: 978-0316228534
  • ASIN: 0316228532
  • Dimensions du produit: 16,2 x 3,8 x 24,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (46 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 376.571 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Joanne Kathleen Rowling a grandi en Angleterre où elle est née en 1965. Elle commence à imaginer la saga Harry Potter dès la fin des années 90, après ses études de lettres. Si J.K. Rowling achève le premier tome de la série en 1993, Harry Potter à l'école des sorciers n'est publié qu'en 1997 par Bloomsburry en Angleterre, puis en 1999 par Gallimard en France. Les prix littéraires remis aux premiers tomes, et surtout le formidable bouche à oreille des cours de récréation font de Harry Potter un sorcier mondialement connu. Le septième et dernier volume de la série est paru en 2007. Auteur d'un phénomène éditorial inédit qui bouleverse tous les repères de la littérature jeunesse, JK Rowling a vu son œuvre récompensée par le Prix Andersen en 2010.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par mazetta le 20 octobre 2012
Format: Format Kindle
Pourquoi Rowling n'a pas commencé sa carrière avec ce genre de roman ? Les moeurs d'une petite ville anglaise et des personnages décrits avec justesse qui font penser aussi bien à des personnages de Dickens (Howard) qu'à quelques-uns de "Little
Britain" (Krystal et Maureen) fascinent.Il est intéressant de noter que les lecteurs anglain semblent apprécier un peu plus que nous autres. Bravo
J.KRowling ! Et à quand la suite?The Casual Vacancy
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par tiltitoile le 13 octobre 2012
Format: Relié
J'ai terminé le nouveau roman de J. K. Rowling ce matin, après près de 2 semaines de lecture (et je suis une bonne lectrice). En effet, à la différence de la saga Harry Potter, romans merveilleux destinés aux enfants (ou aux âmes d'enfant des grands ^^), ce roman assez long (une 500aine de pages, 7 parties) ne se lit pas d'une traite : sa densité et sa structure compliquée, ainsi que les thèmes durs qu'il aborde requièrent du temps hors-lecture pour penser aux personnages et aux événements, se laisser apprivoiser par cette petite ville britannique intrigante en son dedans, recevoir la sagesse mais aussi la tendresse de l'auteure. Les thèmes principaux concernent l'adolescence, les relations ados-parents/ados-adultes, les adultes, qui continuent à se chercher et à se construire. Il y a de la violence, de la souffrance, mais aussi de l'humour grinçant, de l'humour tendre.
J'ai l'immense chance d'être la génération qui était en 6e à la sortie d'Harry Potter 3, et qui a 25 ans environ maintenant, à la parution de ce tout autre type de roman. L'impression de grandir aux côtés des personnages et des histoires de J. K. Rowling ! :)
J'ai adoré, je me suis laissée apprivoiser, toucher, et emporter. C'était avec une très grande émotion que j'ai atteint les dernières pages ce matin, et je continuerai à penser à ces personnages longtemps, à leurs secrets, à leurs espoirs, à leurs regrets. Very beautiful !
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Celine Dupont le 23 octobre 2012
Format: Relié Achat vérifié
Just a short warning: people who expect a magical world evolve around them while reading this new novel, will be disappointed. JK Rowling's book is not about anything magical or fiction. The setting is grounded in a harsh reality: drug addiction, domestic violence, bullying, adultery, deceit and racism. But Rowling manages to create memorable and moving characters living in a superficially idyllic little village. The inhabitants are at war with the nearby council estate, where people use drugs and live of the state, the novel describes the struggle between "old" respectable England and the "new" underclass of the estate. The characters made me laugh, made me angry and moved me to tears. Writing anything after the Harry Potter series must be a risk and a tough act to follow. But it is a wonderful novel, no doubt.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nouka le 14 janvier 2013
Format: Relié
Quel incroyable défi cela a-t-il dû être pour la maman du célèbre magicien que de se lancer dans l'écriture d'un nouveau roman.Il faut bien reconnaître qu'elle a gagné son pari. The Casual Vacancy, avec sa galerie de personnages viles, lâches, égocentriques nous emmène indéniablement en voyage. Très vite on visualise mentalement les personnages, on a impression de les connaître, on les trouve pour certains pathétiques, pour d'autres détestables, on les aime ou on les déteste mais ils ne laissent en aucun cas indifférent.Toutes les catégories sociales se trouvent représentées, toutes dépeintes à la plume vitriolée et le divertissement est assurément au rendez-vous. Certains trouveront peut-être quelques longueurs au livre, d'autres reprocheront l'intrigue un peu fade.L'intérêt du livre réside principalement dans la qualité de l'écriture, dans la peinture peu reluisante des portraits humains. L'écueil dans lequel il faut éviter de tomber également est de chercher à retrouver du Harry Potter dans ce roman. The Casual Vacancy se retrouve aux antipodes de Harry Potter. C'est très différent mais c'est très plaisant à lire aussi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par sylexx le 23 octobre 2012
Format: Format Kindle Achat vérifié
Il faut d'abord mettre en garde tous ceux qui attendent trouver un univers de consolation dans la lecture de ce roman, présenté à raison à sa sortie comme le "premier roman pour adultes" de Joanne Rowling. Tout ce qui y est décrit tend d'autant plus désagréablement qu'inévitablement à nous rapprocher de la banalité cinglante et de la mesquinerie ordinaire qui composent le plus souvent nos vies quotidiennes.
Il faut ensuite entamer la lecture d'"Une place à prendre" sans vouloir rien y trouver a priori. C'est un préalable à l'émergence de toute émotion véritable, qui ne peut naître que de l'effort sincère d'une confrontation avec le texte brut. Cette lecture réclame du temps, beaucoup plus qu'elle ne le suggère, ne serait-ce que pour mûrir les propos et mesurer les passages de l'intrigue qui s'échafaude lentement, par constructions successives. Il faut s'intercaler entre ces tournants, faire pause entre les petits chapitres pour pouvoir réellement éprouver les plaisirs et les déplaisirs qui émaillent le récit. Si l'auteure ne nous épargne aucune violence ni aucune vulgarité, elle n'en réussit pas moins à nous faire rire et sourire au détour de remarquables inventivités verbales. L'écriture alterne le registre le plus soutenu au style direct le plus familier. Tout est finalement dit et exploité pour révéler l'essence de cette micro-humanité cantonnée dans le périmètre de Pagford, petite bourgade anglaise emblématique du territoire de proximité à l'heure de la mondialisation.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?