undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles
3
3,3 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:10,68 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 décembre 2010
"The Chronoliths" est un petit roman de science-fiction de Robert Charles Wilson qui relate en à peine plus de trois cents pages une histoire d'invasion. Mais une invasion pour le moins particulière, puisque elle ne surviendra que vingt ans plus tard, et qu'elle est annoncée par des obélisques commémoratifs envoyés dans le passé et destinés à impressioner les futures victimes. Le texte est porté par l'excellent talent de conteur de Wilson. Pas une seule seconde on ne doute du futur qu'il décrit ou des conséquences tragiques sur l'humanité qu'entraîne le simple fait de savoir que vingt ans plus tard, un seigneur de la guerre encore inconnu régnera sur la plus grande partie de la planète. Narré à la première personne du singulier par un personnage intimement mêlé aux événements sans qu'il sache réellement quel rôle il jouera dans le futur - et qui ressemble un peu au personnage de Roy Neary dans Rencontres du 3ème type, le récit reste captivant du début à la fin.

La problématique du paradoxe temporel est abordée sous un angle original, aussi bien par la présence des chronolithes envoyés dans le passé pour asseoir la victoire de Kuin avant même qu'elle n'ait lieu, que par le dénouement inattendu. Les explications scientifiques à l'existence-même des monuments et à leur façon de se matérialiser ont l'apparence de la crédibilité et n'entament pas le réalisme du futur ainsi décrit.

Un synopsis qui ne peut qu'éveiller l'intérêt d'un lecteur de science-fiction, des personnages très attachants portés par un style agréable, un univers qui suscite l'intérêt par sa ressemblance avec le nôtre... Voilà bien un roman enthousiasmant - d'autant plus qu'il se lit vite - qui donne envie d'être relu rapidement - ne serait-ce que parce que comme toutes les histoires mêlant passé et futur, des références parsèment le récit qui restent invisibles à la première lecture. Et qui donne aussi envie de lire et relire Robert Charles Wilson...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2013
Having thoroughly enjoyed ‘Spin’, I was keen to read more of Wilson’s work. However, perhaps my expectations were too high. Like ‘Spin’, the narrative is primarily character based with the science fiction providing the plot lines; this is a good thing and made for a readable tale. The apocalyptic, gloomy atmosphere is superbly handled, but the tau-thingy science lost me, I couldn’t really see the purpose of the Chronoliths in the first place (why would a future warlord bother to send monuments back in time?) and the ending was a rushed & baffling damp squib (reading the last couple of chapters twice didn’t help at all). Perhaps I am being a little harsh and maybe I missed the point as, on reflection, the post-non-war recovery and the application of the tau-thingy stuff to star travel is a reaffirmation of the old ‘ it’s an ill wind…blah…blah’ adage. I definitely like Wilson’s style, however, so I’ve just ordered ‘Blind Lake’. Watch this space…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2011
J'ai lu 6 des livres de cet auteur, et ils ont tous la meme structure: Une partie science fiction tres bien pensee, et mise dans un contexte social. Il y a toujours le personnage "principal", qui est le conteur, et dans la plupart des cas le vrai personnage principal qui arrive a sauver la situation, et qui est gay (soit homme, soit, dans le cas des Chronolithes, femme). Autour de ces personnages sont construites des situations familiales suscitant une forme d'empathie de la part du lecteur. Genre: Personnes autistes, le pere qui n'aime pas ses enfants, ou qui s'en sert, la mere alcoolique et lesbienne (Spin), la mere cinglee (Chronolithes), des divorces, familles recomposees, etc. Cerise sur le gateau, on peut avoir aussi des references a des sujets d'actualité polemiques: religion/atheisme (Julian Comstock), evacuation d'arabes de Jerusalem (Chronolithes)... Enfin, tout ce qui peut choquer et attirer l'attention. Meme si je trouve les idees sci-fi de l'auteur tres bien, je n'en peux plus de me faire manipuler d'une maniere tellement evidente avec des sujets "chocs". Dommage que l'auteur consomme son talent de telle sorte.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,49 €
14,99 €