Quantité :1
The Clash (1er album) a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • The Clash (1er album)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

The Clash (1er album)


Prix : EUR 9,98 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
27 neufs à partir de EUR 5,14 15 d'occasion à partir de EUR 4,08

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Clash

Discographie

Image de l'album de The Clash

Photos

Image de The Clash
Visitez la Page Artiste The Clash
103 albums, 11 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

The Clash (1er album) + London Calling (New Version) + Never Mind The Bollocks, Here'S The Sex Pistols
Prix pour les trois: EUR 29,94

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (4 octobre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Columbia
  • ASIN : B00002MVQF
  • Autres éditions : Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.398 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Disque 1 piste 1
2. Disque 1 piste 2
3. Janie jones
4. Remote control
5. I'm so bored with the u.s.a.
6. White riot
7. Hate & war
8. What's my name
9. Deny
10. London's burning
11. Career opportunities
12. Cheat
13. Protex blue
14. Police & thieves
15. 48 hours
16. Garageland

Descriptions du produit

Descriptions du produit

1 - Janie jones
2 - Remote control
3 - I'm so bored with the u s a
4 - White riot
5 - Hate & war
6 - What's my name
7 - Deny
8 - London's burning
9 - Career opportunities
10 - Cheat
11 - Protex blue
12 - Police & thieves
13 - 48 hours
14 - Garageland

Amazon.fr

Avant les Clash ça ne se faisait pas d'appeler une chanson "Career Opportunities" ("Offres d'emploi"). Ça se faisait encore moins de dire qu'on n'en avait rien à foutre des offres d'emploi et de tout ce que le capital avait à offrir. Ça ne se faisait pas tellement non plus d'enregistrer un album en deux ou trois week-ends. L'époque avait ça de bon, après le meurtre symbolique des pères (Elvis, Stones et Beatles), qu'on pouvait faire tout ce qu'on voulait, même et surtout ce qui ne se faisait pas : confier la basse à un débutant fou de dub, prôner l'émeute violente, reprendre un tube reggae récent ("Police & Thieves") et en donner une longue version dépouillée et abrasive. Les Clash étaient des stylistes : des chemises bariolées à la Pollock aux arrangements de guitare, tout était réfléchi, soupesé, avec maladresse et naïveté parfois, mais avec une sincérité indéniable. On ne peut en dire autant des Sex Pistols, manipulés à l'envi par un manager diabolique. Les révolutions, hélas, profitent plus souvent aux cyniques qu'aux utopistes. Il reste cet album qui, à l'origine, faisait trente-trois révolutions par minute. Devenu CD, il tourne plus vite et brûle plus encore. --Hubert Deshouse

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 9 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par megaotal TOP 1000 COMMENTATEURS le 6 avril 2014
Format: CD Achat vérifié
Fan de punk depuis mes 16ans,je n'ai jamais étais vraiment fan de THE CLASH et je ne ressors que trés rarement les 3skeuds que je posséde de ce groupe.Mais le 1er album du groupe est véritablement géant.Sortit en 1977,l'année du punk anglais ce disque est un cri de révolte délivré par un groupe visionnaire et réaliste sur les problémes sociaux qui parcourent l'angleterre.Le résultat est une bonne claque de 35 minutes de rock furieux et contestataire sur fond de guitares saturées jouées en 3,4 accords,un groove super (la basse est trés audible) et la voie de joe possédé par ses coléres,ses frustrations et son méssage face à une société en pleine décomposition ou gronde la révolte du peuple.Cette révolte s'entend sur chaque notes de ce pavé balancé à la 1ére ministre anglaise de l'époque,et aux jeunes anglais qui trouvent ici un son de rassenblement pour lutter contre l'adversité de l'avenir causé par le chomage et les émeutes raciales qui envahissent la "perfide albion" à la fin des 70's.Vous l'aurez compris le contenu de "the clash" se veut volontairement politique,mais la premiére chose qui compte est la musique...et elle est éxcéllente!!!Ce n'est pas furieux comme les SEX PISTOLS ou "hardcore" comme THE EXPLOITED,mais cette galette keupone (le seul album vraiment punk du gang) se doit de figurée en bonne place chez les amateurs du genre.Un message,du gros son et une vraie réussite pour un 1er album c'est tout ça "the clash"!!!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Cyrille VOIX VINE le 23 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
L'année du bac fut remplie de disques. Ce qui est tout à fait normal, puisque entre l'éveil à la sexualité, les amitiés naissantes et le saut dans l'inconnu après quelques mois d'été, c'est l'heure du choix : être le nouveau petit requin ou s'entêter à ne pas grandir, profiter de toute opportunité ou se vêtir du costume de responsable. L'ouverture vers le monde et l'affirmation, la définition de soi, se décident souvent pendant cette période charnière. En tant que liant social, décréter quels groupes / genres / mouvements musicaux nous siéent le mieux s'avère donc primordial. Du coup on a écouté plein de disques avant et pendant le baccalauréat. Et encore plus après.

L'année précedente, nous découvriions The Police en profondeur. Là, ce fut The Clash, via un double best of assez complet. L'ingénuité de ces années me manque. Prêts à tout, nous n'étions pas endoctriné comme les fans de hard ou les fans de new-wave. Nous n'étions rien, ou d'anciens croyants en pleine mutation (les cheveux longs c'est has-been gros), et aucun mot ne nous faisait peur, pas même le mot punk. Il était temps de laisser tomber Dire Straits et Phil Collins, il était temps d'attraper une conscience, une ligne, une direction globale.

Contrairement à leurs précurseurs les Sex Pistols, The Clash offrent un positivisme constant, reprenant du reggae, écrivant des ponts (aériens / suspendus) clairs et ne lésinant pas sur les choeurs. Et ce dès leur premier album, The Clash.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Il s'agit en fait du premier disque PUNK que j'ai apprécié. Nous étions alors en 1982 et je l'avais acheté à la FNAC après avoir laissé infuser plusieurs mois durant SANDINISTA et LONDON CALLING que je venais de découvrir avec une délectation non feinte, j'en étais même tombé en pâmoison, c'est dire.

De plus, j'ignorais tout de ce 33 tours. Etait-il bon ou était-ce un LP dispensable, voire mauvais ? Toutefois, la photo réussie de la pochette laissait augurer qu'il était le reflet de la première hypothèse. En effet, je fus bien inspiré et pour cause !

Le premier CLASH a constitué pour moi une claque magistrale. Truffé d'hymnes et de paroles politiques dévastatrices qui ont encore du sens aujourd'hui, il révélait l'incroyable talent de compositeur de la paire STRUMMER/JONES, laquelle enfilait comme un collier de perles classique sur classique. Au delà de l'aspect musical, il aura été un véritable détonateur pour la jeunesse anglaise d'alors dont les perspectives d'avenir étaient au moins aussi étroites qu'un vagin de pucelle.

Il existe deux versions : l'européenne comprenant 14 titres et l'US 15 titres. En effet, à sa sortie, cet opus fut banni du marché américain, l'oncle Sam ayant peu goûté au titre "I'm so bored with the USA". De fait, il n'était disponible qu'en import et s'est écoulé quand même à plus de 100000 exemplaires, ce qui était énorme pour un groupe comme CLASH. Il est apparu officiellement sur ce marché en 1979 avec une setlist différente.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?