undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:12,36 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 juin 2011
Ce 3ème album signé chez "MGM" marque un retour à la rythmique "Rockab" de la jeunesse de Roy Orbison lorsqu'il a débuté 10 ans auparavant chez "Sun Records" mais avec toute l'expérience (tant sur le plan musical que vocal) en plus.
On se bouge donc un peu plus les fesses que sur ses 6 précédents albums construits comme des arias symphoniques (surtout sur "Crying" et "In dreams" les plus "célèbres"). Ici, tout l'aspect dramatique constitutif du style Orbisonnien est conservé mais les titres sont souvent plus nerveux, rappelant les rythmes de Rockabilly de ses années 50. Sauf qu'entre temps le Monsieur est devenu en plus d'un interprète divin, un songwriter des plus affûtés. Il faut se pincer pour redescendre après l'écoute d'une "You'll never be sixteen again" d'une "Wait" et surtout de "Twinkle toes" Rockab' et baroque en même temps....jamais Elvis n'a sorti un titre aussi fort que cette chanson là. Et puis il y a "Pantomime"...peut-être la plus grande chanson de Roy. Comment 1 tel disque n'est il pas devenu avec le temps 1 classique absolu ? les mystères de la notoriété...
Peut-être que les chansons de Roy étaient trop "typées" et il est vrai qu'en replaçant ce disque dans son époque (fin 1966) il semble vraiment trop éloigné de ce qui "cartonnait" à l'époque. On sent bien que Roy Orbison comme se suffisant à lui seul, ne cherchait plus qu'à progresser par rapport à lui même, sa musique des années 65/67 semble isolée sur une planète à part. C'est ce qui, rétrospectivement, en fait une oeuvre majeure de la musique populaire de la 2ème moitié du XXième siècle.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles