EUR 35,50 + EUR 2,49 (livraison)
En stock. Vendu par musikdrehscheibe

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
dvdpromo Ajouter au panier
EUR 34,90
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

The Complete Live At Sin-é (Coffret 2 CD+ DVD) [Import]

Jeff Buckley CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix : EUR 35,50
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par musikdrehscheibe.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Jeff Buckley

Discographie

Image de l'album de Jeff Buckley

Photos

Image de Jeff Buckley

Biographie

Né le 17 novembre à Orange County, en Californie (États-Unis), Jeff Scott Buckley est le fils du compositeur et interprète Tim Buckley, mort d'une surdose d'héroïne en 1975, et de la pianiste Mary Guibert. Son père - qu'il ne recontrera qu'une fois dans sa vie, à l'âge de huit ans -, est pour lui est inconnu depuis ... Plus de détails sur la Page Artiste Jeff Buckley

Visitez la Page Artiste Jeff Buckley
57 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

The Complete Live At Sin-é (Coffret 2 CD+ DVD) + Sketches for my Sweetheart the drunk
Prix pour les deux : EUR 45,50

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Détails sur le produit

  • CD (22 septembre 2003)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Import
  • Label: Columbia
  • ASIN : B0000AM6RO
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 80.200 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Disque 1 piste 1
2. Be your husband
3. Lover, you should've come over
4. Mojo pin
5. Monologue - duane eddy, songs for lovers
6. Grace
Voir les 19 titres de ce disque
Disque : 2
1. Monologue - nusrat, he's my elvis
2. Yeh jo halka saroor hae
3. Monologue - I'm a ridiculous person
4. If you see her, say hello
5. Monologue - matt dillon, hollies, classic rock radio
6. Dink's song
Voir les 16 titres de ce disque
Disque : 3
1. Interview with jeff buckley
2. The way young lovers do
3. Kick out the jams
4. New year's eve prayer

Descriptions du produit

Critique

L'histoire du rock, c'est comme la grande Histoire. Il y a ceux qui la font, et ceux qui la vivent. Ceux qui inventent en pleine lumière, et ceux qui créent dans leur coin. Les chefs-d’œuvre officiels (de Blonde on Blonde à l'album-banane du Velvet) et les grands disques méconnus. Depuis vingt-cinq ans, Positive touch, oublié des palmarès et classements en tous genres, a pris ses quartiers dans la deuxième catégorie. Là où l'ont trouvé ceux qui savent maintenant qu'il constitue (et on omettra ici la traditionnelle expression «toutes proportions gardées», puisqu’il s’agit justement de remettre ce disque à sa juste place, très haut) le London calling des Undertones. Soit un des meilleurs disques des années 80, tout simplement.

Comme pour le Clash deux ans avant, l'année 1981 marque une rupture pour les cinq de Derry. Un an après Hypnotised, ils ne veulent plus se contenter d’être les petits frères britanniques des Ramones. Il est temps pour eux de donner libre cours à leurs nouvelles influences. En écoutant pour la première fois Positive touch, on a parfois l'impression que les Undertones, partis enregistrer aux Pays-Bas, ont échangé dans un coffee-shop leur collection de singles des Ramones contre une dizaine de vinyles des années 60-70. Joyeux bordel : les membres du groupe citeront pêle-mêle comme influence le glam (T-Rex en tête), Love, l’album blanc des Beatles, les Stones psychédéliques de Between the buttons, ou l'indispensable compilation de garage américain Nuggets… Influences qui se mélangent quarante minutes durant avec un rare bonheur. Car, si l'imagination des Nord-Irlandais part dans tous les sens, leurs chansons gardent un formidable sens de la concision. Grâce en soit rendue à Roger Bechirian, assistant de Nick Lowe sur plusieurs chefs-d'oeuvre d'Elvis Costello (de This year's model à Trust) et fidèle collaborateur du groupe. Son œuvre sur Positive touch : un son complexe, très riche, et pourtant étonnamment précis. Comme sur un certain London calling, tiens...

Dès l'ouverture, « Fascination », les ponts sont en tout cas définitivement rompus avec l'ancien style Undertones, ce punk-pop nerveux et juvénile. Les chœurs cascadent, les voix s’enchevêtrent, la guitare est toujours aussi énergique, mais des claviers omniprésents viennent apporter de la couleur au morceau. La couleur, justement… Michka Assayas donnera le résumé le plus juste de la beauté de Positive touch en écrivant en juin 1981 dans Rock'n'Folk : « Tout se passe comme si, à présent, après deux années de T.S.F., les Undertones venaient subitement de se procurer la télévision en couleurs. Ils tripotent les boutons, essaient des trucs, et réussissent du premier coup à obtenir une image nette, contrastée, parfaite, sans regarder la notice ».

Preuve renversante, le morceau suivant, et premier single, « Julie Ocean », dans lequel on se baigne toujours avec le même émerveillement : une berceuse ouatée, aquatique, où la voix de velours de Feargal Sharkey emmène l’auditeur dans la plus belle des rêveries. « Julie Ocean », à qui les Tones donnent plus loin deux petites soeurs tout aussi jolies, les langoureuses «Y ou’re welcome » et « Sigh & explode », sur lesquelles les influences soul du groupe se révèlent. Autres teintes de l'arc-en-ciel Positive touch: une power pop nerveuse et bondissante, parfois teintée de cuivres (« His good looking girlfriend », « It's going to happen »), des embardées psychédéliques (« Life’s too easy », et ses claviers en pagaille, « The Positive touch »), un rock sec et brut (« Boy wonder » ou « When Saturday comes », souvent présenté comme le « Paint in black » des Undertones)... On en passe et des meilleures : de toute façon, il faudrait citer les quatorze chansons du disque (ainsi que les faces B de l'époque, tout aussi renversantes) pour ne pas être injuste. Le public, lui, l'avait été, puisque le troisième album des Undertones ne connaîtra pas le même succès commercial que les deux premiers. Positive touch est donc un disque de perdants. Magnifiques, les perdants.

Vincent Gilot - Copyright 2014 Music Story

Descriptions du produit

THE COMPLETE LIVE AT SIN-É (COFFRET 2 CD+ DVD)

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une véritable perle ... 18 novembre 2003
Format:CD
Que dire de cet album si ce n'est que j'en avais rêvé... Ecouter les débuts de Jeff est très émouvant; sa voix puissante et religieuse relègue aux oubliettes 99% des groupes actuels . Le son de cet album est qui plus est de grande qualité pour un live ... En fermant les yeux , on pourrait se croire dans la même salle. Et puis imaginez Jeff chantant " Calling You" de J.Steele , ou encore blaguant sur un "the end" des Doors ... Le 1er titre du cd "Be your husband" est vraiment génial , Jeff y fait une fois de plus des prouesses vocales. Et puis la version inédite de "lover you should ..." est purement sublime. J'en fait sûrement trop , mais il vous faut cet album qui ne ressemble en rien à son précedent ( avec Gary Lucas )quelques peu décevant pour le non fan absolu ... Celui ci est une véritable perle , jettez vous dessus ...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du pain béni à savourer religieusement!!! 8 avril 2004
Format:CD
J'attendais à vrai dire un nouveau "produit Jeff Buckley", comme c'est devenu la coutume chaque année. Etonnant d'ailleurs que ce skeud ne soit pas sorti à Noël?! Le label Columbia (c'est à dire Sony Music), et surtout la mère de Jeff, Mary Guibert, avaient judicieusement sorti le magnifique live à l'Olympia l'année dernière. Peut-être vont-ils nous sortir tous ses concerts, coupant l'herbe sous le pieds aux bootlegs?! Ces derniers avancent en tout cas la valeur documentaire des dites prestations scéniques de notre artiste fétiche...chacun jugera comme il entendra la démarche. Toujours est-il que je ne crache pas sur cette nouvelle galette, fan pur et dur que je suis, je l'attendais même avec impatience, car tout nouveau testament sonore de Jeff est, il faut le dire, étonnant. Mary Guibert insiste sur la valeur d'archive dans le livret intérieur, en soulignant que ce témoignage nous permettra, nous les fans, de mieux comprendre comment Jeff en est arrivé à créer son premier et dernier album (avant de mourir bêtement, et alimentant de ce fait le mythe de l'artiste génial mais maudit), le sublime "Grace". Ce double cd, "Live at Sin-E" reprend les titres du fabuleux EP du même nom, sorti en complément de l'album, mais en proposant l'intégralité de 2 soirées, soit 2 concerts, soit 34 titres (+ 1 DVD Bonus pour les puristes): Jeff est ici seul avec sa guitare, imaginez le dans un petit café de New York, le public à peine à 1 mètre de lui, les bruits de verres, le brouhaha du troquet du coin, et finalement...les applaudissements. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Viens Jeff, t'es pas tout seul 7 août 2012
Par M. Cyrille TOP 1000 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
J'aime les plaisirs simples. Je m'émerveille toujours devant l'anodin, le retour du printemps, les rires d'enfants, les magnétoscopes qui fonctionnent correctement. Je cultive le goût du moment, de l'instantané, j'ai une partie de ma bibliothèque mentale uniquement consacrée à ces instants bénis de mon existence qui intègrent deux critères drastiques : ne pas dépasser les trois secondes et définir un sentiment profond.

Par exemple, il m'arrive plus ou moins régulièrement de rencontrer des gens. Je parle d'inconnus, de têtes jamais vues. Parfois nos chemins ne se croisent que le temps d'un Gare de l'Est - Strasbourg Saint Denis, parfois il s'agit de futurs compagnons de longue durée. Une aura semble s'installer juste avant de commencer à lire le langage de leur corps, avant de parler. Il peut advenir n'importe quoi. La plupart du temps, les instants qui suivent plombent l'ambiance, les promesses du destin déçoivent. Mais parfois, c'est le contraire, la complicité ou la surprise s'installe, hourra, la journée n'aura pas été vaine.

Qu'ont donc pensé ces buveurs de café en voyant débouler Buckley, qui n'avait encore rien sorti à cette époque ? Ce petit ténébreux à la moue travaillée et au regard nonchalant. Allait-il gémir de la folk, aligner des recettes pop ? Pas du tout.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 les debuts du geni 2 octobre 2004
Format:CD
S'il on ne doit retenir qu'un album de JB, ca serait Grace. tt simplement parceque c'est le premier. mais apres ecouter et réécouter cet album en boucle, on veut écouter ce qu'il a fait d'autre.
je pense donc que ce live est le 2eme enregistrement qu'il faut posseder sur jeff buckley. cet enregistrement en puiblic dans un pub, devant des gens qui ne savaient aps a qui ils avaient a faire.
Rien n'est a jeter dans ce live. on pleure en ecoutant "if you knew" de nina simone, on rigole en l'ecoutant imiter jim morrison et van morrison...on a des frissons en ecoutant le dernier hallelujah et lover you should've come over. on est etonné en ecoutant la reprise de nusrat...
mais une chose est sur, c'est que l'on regrette tous que ce géant soit parti trop tot.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?