Amazon rachète votre
article EUR 2,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

The Cure Pornography Broché – 3 mars 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,95 EUR 20,00

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

En à peine soixante dix page, sans illustration en dehors des microsillons de la couverture, en noir ou blanc, ce petit livre présente un disque univers du temps du vinyle. « Discogonie », titre de la collection, est la contraction de « discographie » et « de cosmogonie ». Philippe Gonin, musicologue et musicien [voir notre chronique] connaît bien son sujet. Il a déjà écrit sur Jimi Hendrix, Magma et Pink Floyd. Une courte introduction quasi médiologique sur l'objet qu'est l'album rock, avant de resituer l'histoire du groupe, le contexte de création très littéraire de l'album par Robert Smith, et par l'ingénieur du son Phil Thornalley. Puis sur des pages noires, la description commentée de la pochette recto verso interno [sic], et aussi du disque dans l'équilibre des plages. Retour à la page blanche pour reprendre les quatre titres de la face A, séparés des quatre titres de la face B par une double page noire. Sobre et minimal. Pour chaque titre, entre deux et six pages, les mots et les sons, la structure, le jeu des musiciens, les instruments (violoncelle, boite à rythmes et synthés divers) dans les arrangements, et l'art de l'enregistrement. Le tout très documenté, en particulier par les échanges de l'auteur avec l'ingénieur du son. On apprend ainsi que Robert Smith était sans doute le seul vraiment torturé du studio, et que l'ambiance n'était pas forcément sinistre, même si les horaires de nuit pendant deux mois ont joué un rôle sur l'ambiance de ce disque sombre et halluciné, de fin du monde, de drogue et de paradis perdu. Que Smith joue sans doute sur une seule corde de son violoncelle accordée plus grave... Bien d'autres choses encore sur chaque morceau, y compris celui, très expérimental, composé pour le film projeté pendant la tournée de 1982. Et la suite, beaucoup moins aboutie, des productions du groupe. Lancée en mars 2014, cette nouvelle collection « Discogonie » comprends aussi un titre consacré à « Neil Young : Harvest » par Christophe Pirenne. [voir notre chronique]. On peut consulter le site de la collection pour écouter des extraits musicaux et accéder à des bonus. --Alain Lambert, Musicologie.org, 16 avril 2014

On ne rencontre guère sur le marché d'ouvrages en langue française consacrés à des albums musicaux (on trouve ce genre de choses en anglais avec la collection 33 1/3). Deux livres, à la confection particulièrement soignée, viennent de paraître dans une toute nouvelle collection Discogonie. On y découvre Harvest de Neil Young mais surtout pour de ce qui m'intéresse, Pornography de The Cure. Depuis mes années de collège c'est l'album de Cure (avec Disintégration) que j'ai écouté avec un intérêt égal (des albums comme The Top ou Kiss Me... sont désormais relégués aux oubliettes de mes jeunes années). Ce petit livre a la vertu de s'attacher au processus de création (son contexte, ses thématiques mais aussi la fabrication du son). L'auteur Philippe Gonin est maître de conférences à l'université de Bourgogne. Il aurait pu nous livrer une étude ardue. Ce n'est cependant pas l'esprit de la collection, qui demande à des spécialistes (ici des musicologues) une approche vulgarisatrice (même si quelques passages sur les références au matériel et instruments ou le chapitre sur le morceau "The Figurehead" s'adressent principalement aux musiciens). Apportant des informations que l'on ne retrouve pas dans les ouvrages biographiques "de journalistes", ce livre accompagnera l'écoute pour l'enrichir. Il ravira ceux qui apprécient cet album mais ne modifiera pas foncièrement la donne pour les autres. --Humming Days sur EklaBlog, 29 mars 2014

The Cure Pornography inaugure la série Discogonie avec le témoignage exceptionnel et inédit de son producteur : Phil Thornalley, qui a bien voulu répondre aux questions de Philippe Gonin. Des questions que de nombreux fans n'ont cessé de se poser depuis la publication de cet album. --Lettre MSH Dijon, avril 2014

Biographie de l'auteur

Maître de Conférences à l'université de Bourgogne et chercheur au centre Georges-Chevrier, Philippe Gonin est spécialisé dans l'histoire et l'analyse des musiques actuelles. Ouvrages parus : « Jimi Hendrix, l'explorateur des sons », Symétrie 2007 ; « Magma, décryptage d'un mythe et d'une musique », Le Mot et le Reste, 2010 ; « Pink Floyd, Atom Heart Mother », Scérèn-CNDP, 2011


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,50
Vendez The Cure Pornography contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?