Quantité :1
The Dandy Warhols Come Do... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 14,49
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Leisurezone
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • The Dandy Warhols Come Down
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

The Dandy Warhols Come Down


Prix : EUR 9,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
26 neufs à partir de EUR 4,36 15 d'occasion à partir de EUR 3,71
CD inclus dans la promotion CD à petits prix 6.99€ CD inclus dans la promotion CD à petits prix 6.99€


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Dandy Warhols

Discographie

Image de l'album de The Dandy Warhols

Photos

Image de The Dandy Warhols

Biographie

Fondés en 1992, les Dandy Warhols sont des piliers de la scène musicale « arty » de leur ville natale : Portland (Oregon). Le groupe est d'abord composé du fantasque Courtney Taylor-Taylor (chanteur, guitare et leader), de Peter Holmström (guitariste), de la belle Zia McCabe (claviériste et joueuse de Moog) et du batteur Eric ... Plus de détails sur la Page Artiste The Dandy Warhols

Visitez la Page Artiste The Dandy Warhols
38 albums, 5 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

The Dandy Warhols Come Down + Thirteen Tales From Urban Bohemia + Welcome To The Monkey House
Prix pour les trois: EUR 26,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (12 janvier 1998)
  • Date de sortie d'origine: 30 juin 1997
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Capitol Music
  • ASIN : B000002U2S
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 20.986 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Be-In 7:00EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Boys Better 4:31EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Minnesoter 3:01EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Orange 5:40EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. I Love You 4:12EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Not If You Were The Last Junkie On Earth 3:11EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Every Day Should Be A Holiday 4:00EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Good Morning 4:59EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Whipping Tree 3:49EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Green 3:10EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. Cool As Kim Deal 3:02EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter12. Hard On For Jesus 4:36EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter13. Pete International Airport 5:57EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter14. The Creep Out 8:58EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

THE DANDY WARHOLS COME DOWN

Critique

Co-produit par Tony Lash, qui y joue aussi des percussions et des claviers, The Dandy Warhols Come Down est né pour ainsi dire de la plume du seul Courtney Taylor-Taylor. La synergie entre les membres du groupe, ralliés derrière leur fantasque leader, permet ce miracle d’une musique tendue et captivante, qu’on dirait conçue comme la bande-son d’une orgie à l’ancienne ou d’un long rêve lysergique (« Orange »).

Cela déborde de chants scandés comme des mantras (« I Love You »), de fortes nappes de claviers, de guitares éthérées et de rythmiques pulsantes : une sorte de revival 70’s. Rien à voir, cependant, avec un Lenny Kravitz : le passé ne les accapare pas. D’ailleurs, les Dandys font référence à leur présent à eux : la drogue. Vue à travers son prisme (ce qui est reconnu et assumé : « heroin is so passé », dans « Not If You Were The Last Junkie On Earth ») et traduite en accords et mélodies, la réalité ambiante n’en est à vrai dire guère plus supportable pour autant.

Mais au moins passe-t-on du bon temps grâce à ce disque, plus réfléchi et construit qu’il n’en a l’air, avec deux longues plages qui l’ouvrent et le ferment (« Be In » et « The Creep Out »), entourant une moisson de titres forts, très accrocheurs et même dansants.  

Frédéric Régent - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par crocodile-duffy le 16 septembre 2006
Format: CD
Débarqués de nulle part (Portland, Oregon) après un premier album passé totalement inaperçu, les Dandy Warhols créent l'une des grosses sensations de l'année 1997 avec ce « Come Down » étonnant, bordélique et génial. Tout commence dans une forêt de sons électriques qui montent lentement pendant une bonne minute avant que la rythmique ne se mette en place. Le son est riche et résolument psychédélique, il y a des effets partout, les guitares tournoient dans la stéréo, la basse est lourde. Arrive alors la voix traitée et fainéante de Courtney Taylor Taylor qui emmène tout dans la stratosphère. Dire que ça plane est un euphémisme ! En plus, à l'inverse de la plupart des groupes psychédéliques de ces dernières années, les Dandies ne se contentent pas de soigner leur son, ils écrivent avec ce « Be-in » d'ouverture une vraie chanson composée dans les règles de l'art.

On a à peine le temps de se remettre de cette transe de près de sept minutes que résonnent déjà les premiers accords de guitare et l'orgue « Doorsien » de « Boys Better », chanson pop incroyable sur laquelle les Dandies, en ces temps de politiquement correct, se permettent même la petite provoc' machiste drôle et crétine (« Les filles faites attention, les garçons sont meilleurs »).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 9 octobre 2000
Format: CD
Dernier album rock hallucinogène du siècle ! On se croirait presque de retour dans le Londres psychédélique de 68. Plus mature que "Dandys rule OK !", plus british que "13 tales...", à la fois hypnotisant, euphorisant, planant ou dansant... On ne se lasse pas du voyage.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Camehl Jean-marc le 14 août 2006
Format: CD
Le chaînon manquant entre les Pixies et Sonic Youth se devait de débuter sa discographie par un album culte. Trop facile de ramener la filiation au Velvet Underground que les Dandy Warhols adorent. Un rock jouissif, il faut écouter Be In et se remettre quand se termine The Creep Out. Un album amené à passer en boucle, qui s'en plaindra ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 21 septembre 2010
Format: CD
... sur la platine. Qu'est-ce que vous imaginiez ? Quoique que dans le cas des Dandy Warhols, toxicos ultimes produisant de la musique de toxicos pour ... tout le monde, on peut tout imaginer.
L'insuccès relatif du groupe venu de nulle part, enfin de Portland, Oregon, ce qui revient au même, reste une des plus grandes énigmes des dernières années. Car ceux-là avaient tout bon dès ce « ... come down », leur second disque. De leur nom en hommage au Velvet Underground et à son mentor (dont il reste peu de traces dans la musique), de leur capacité à écrire des tubes (que pas grand-monde a entendus), de leur sens de l'humour redoutable et particulier (fallait oser des titres comme « Not if you were the last junkie on Earth », « Hard on for Jesus », « Boys better », « Cool as Kim Deal » ...), de la mégalomanie galopante de leur leader Courtney Taylor, ... ils présentaient dès le départ des caractéristiques autrement plus intéressantes que, au hasard, Radio... (non, je l'ai pas dit ...).
Fraîchement signés sur Capitol, et donc avec quelques moyens, les Dandy Warhols vont réaliser avec ce « ... come down » le disque parfait. Enfin, mieux que ça, le disque de rock déglingué parfait, à savoir un vaste foutoir, où au milieu de traits de génie imparables se pavanent quelques titres sans trop d'intérêt (des choses comme « Orange », « Wheeping tree », les instrumentaux de la fin comme du Hawkwind endormi ).
Ce disque est un disque de drogués ... comme ceux du Brian Jonestown Massacre, avec qui ils partageront l'affiche d'un film documentaire (« Dig ! »). Ou plus tard ceux des Warlocks.
Lire la suite ›
7 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par BN le 19 mai 2011
Format: CD Achat vérifié
J'ai suivi aveuglément les commentaires élogieux sur cet album, et je crois que tout y est dit.
C'est un disque qui sent les 70's, les relents pop, la défonce aussi. Un disque qui fait plaisir, et qui fait planer!
Moins pop-rock que l'album suivant, j'avoue que la saveur de cet opus est toute particulière, à mi-chemin entre refrains entêtants et délires psyché.
Magnifique!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?