Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
The Devil's Resolve
 
Agrandissez cette image
 

The Devil's Resolve

11 mars 2012 | Format : MP3

EUR 7,12 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 18,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
1
7:17
2
4:55
3
4:32
4
7:29
5
6:21
6
5:18
7
4:59
8
5:55

Détails sur le produit

  • Label: Peaceville Records
  • Copyright: (c) 2012 Peaceville Records
  • Durée totale: 46:46
  • Genres:
  • ASIN: B00AVCKLWY
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)

Commentaires en ligne 

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Osmakoff on 28 avril 2012
Format: CD Achat vérifié
Curse of the Dead River était une plutôt bonne surprise, même si, je dois le reconnaître, je n'aimais vraiment que les excellentes bonus tracks comprises dans la superjewell box... Avec un casting comme celui ci, j'étais tout de même un peu obligé de suivre l'actualité du groupe (même si les all stars session ont rarement beaucoup d'avenir). En laissant mijoter la formule, le groupe a réussi à se détacher de son influence "Opethienne" pour devenir quelque chose de plus unique, plus marquant et plus entraînant que sur le précédant album.
Alors, Barren Earth, ça ressemble à quoi finalement ? C'est du Death Prog', un peu folk sur les bords, un peu tout ce qu'on veut en fait... Chaque morceau représente un vrai travail d'équipe et possède sa petite beauté, sa mélancolie, sa mélodie et sa violence. La production de l'album aussi a été revue à la hausse de sorte à avoir un tout nettement plus harmonieux, plus cohérent, ainsi, la voix Death ne fait plus autant hors sujet qu'avant.

Sans rentrer trop dans les détails, c'est réellement agréable de voir comme chaque morceau est différent l'un sur l'autre, ayant chaque fois un riff, une ambiance et un ton différent. Certains morceaux auront un chant essentiellement clair, d'autres surtout growlés. De plus, chose importante, le chant clair n'est pas aussi monocorde que peut l'être celui d'un Opeth, il y a des vraies mélodies et ça ne s'éternise jamais. Une fois de plus, tout est question d'harmonie.

Alors, à qui conseiller cet album ? Bah... à un peu tous les métalleux je pense.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS on 11 mars 2012
Format: CD
Barren Earth, c'est un peu le super groupe finlandais. On y trouve le vocaliste Mikko Kotamäki (Swallow the Sun), les guitaristes Sami Yli-Sirniö (Kreator, Waltari) et Janne Perttilä (Rythmihäiriö, le moins connu de l'équipe), deux anciens Amorphis, Kasper Mårtenson (claviers) et Olli-Pekka Laine (basse) et enfin Marko Tarvonen (Moonsorrow) à la batterie. Beau CV, non ?
Alors, on le sait, c'est comme dans le football, il ne suffit pas d'aligner des noms sur le papier pour faire quelque chose d'intéressant. Mais là, si. Le premier album, Curse Of The Red River a été plutôt bien reçu par la critique et les fans un peu partout et voici donc l'heure, souvent révélatrice, du second album.

Déjà, on se rend compte tout de suite que l'association de ces musiciens n'était pas juste un projet monté de toutes pièces puisqu'on retrouve les mêmes protagonistes à la manoeuvre. Quoi qu'aient pu en penser certains, Barren Earth est bien un véritable groupe à part entière.
Second point : on reste dans l'esprit du premier album, à savoir qu'on est dans le voisinage musical de leurs compatriotes d'Amorphis. Sur le second titre, le single "The Rains Begin", c'est totalement évident. Mikko Kotamäki alterne passages en voix claires et voix Dark (comme sur le reste de l'album, ceci dit). La mélodie que se disputent guitares et claviers aurait pu être écrite par Amorphis.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique