EUR 28,99 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par EliteDigital FR

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,59

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

The Division Bell Import


Prix : EUR 28,99
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par EliteDigital FR.
6 neufs à partir de EUR 24,90 21 d'occasion à partir de EUR 1,62 1 de collection à partir de EUR 21,75

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pink Floyd

Discographie

Image de l'album de Pink Floyd

Photos

Image de Pink Floyd

Vidéos

Q&A Pink Floyd 2014

Biographie

Roger Waters fait la connaissance de Nicholas Mason et de Richard Wright en 1962 à Londres. Passionnés de musique (blues et jazz), ils forment vite un groupe. Le répertoire est essentiellement composé de reprises de blues comme « Louie, Louie » ou « Roadrunners ». En 1966, Roger «Syd» Barrett, un ami de Roger Waters, ... Plus de détails sur la Page Artiste Pink Floyd

Visitez la Page Artiste Pink Floyd
149 albums, 20 photos, videos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

The Division Bell + A Momentary Lapse Of Reason (Discovery Edition) + The Final Cut (Discovery Edition)
Prix pour les trois: EUR 48,97

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 1970)
  • Date de sortie d'origine: 13 mai 1994
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: EMI
  • ASIN : B000025G7A
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  Mini-disque  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (58 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 35.644 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Cluster one
2. What do you want from me
3. Poles apart
4. Marooned
5. A great day for freedom
6. Wearing the inside out
7. Take it back
8. Keep talking
9. Coming back to life
10. Lost for words
11. High hopes

Descriptions du produit

Description du produit

The Division Bell est un album de Pink Floyd sorti en 1994, probablement leur dernière création en tant que groupe sous la houlette de David Gilmour, le deuxième depuis le départ de Roger Waters. C'est pour cet album que Richard Wright est revenu avec le groupe. Il a même chanté sur sa propre composition Wearing The Inside Out, ce qu'il n'avait pas fait depuis Dark Side Of The Moon. Le titre de The Division Bell fait référence à la cloche du parlement britannique qui sépare ses membres lors des votes. Cet album fut suivi d'une tournée gigantesque ainsi que de l'album en spectacle P·U·L·S·E. The Division Bell est considéré comme l'anti-Wall car il traîte de la communication, ce qui est l'inverse de The Wall. Sur la pochette de l'album, on peut voir deux masques de profil, l'un à gauche, l'autre à droite. Cette disposition provoque un effet d'optique, donnant l'impression que les deux masques ne font qu'un visage. Sur le dos de l'album, cet effet d'optique est plus accentué du fait que les deux profils sont sur un fond noir.

Amazon.fr

Alors que la carrière solo de Roger Waters plonge dans un narcissisme suspect et stérile, son ancien groupe donne un des plus grands spectacles itinérants de la planète. En revanche, le travail studio du Floyd laisse de plus en plus à désirer. Depuis Dark Side Of The Moon, chaque album est censé développer un thème fondamental. Ainsi, The Division Bell traiterait vaguement de niveaux de séparation (à bon entendeur...). Les piques adressées une nouvelle fois à Waters sont beaucoup plus explicites. On a l'impression que le groupe use et abuse des vieux filons et sacrifie la créativité sur l'autel de la futilité (voix synthétisée du Dr Stephen Hawking en intro, enregistrements des craquements de la couche terrestre : même Rage Against The Machine n'avait pas osé). "Cluster One", en ouverture de l'album, a par son minimalisme hypnotique un charme envoûtant qui se dissout trop vite dans un blues insipide du nom de "What Do You Want From Me". David Gilmour, troisième leader du groupe, guitariste renommé pour son lyrisme, brille ici par son manque total d'inspiration. On retrouve cependant çà et là des bribes du grand Pink Floyd d'antan, mais ces moments sont trop rares. The Division Bell donne la triste impression que Pink Floyd n'est plus que l'ombre de lui-même. --Jerry McCulley

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

35 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eusebe Sylvain sur 18 novembre 2007
Format: CD
Cet album reste pour moi un excellent opus du Floyd.
Il y a des chansons fortes en sensation comme High Hopes ou A Great Day for Freedom, des chansons fortes en émotions telle Coming Back to Life, et des chansons plus rythmées: What do you want from me ou Keep Talking par exemple.
La richesse est tout aussi présente, certes il n'y a pas l'innovation qui a pu caractériser des albums légendaires comme Meddle et Atom Heart Mother, mais le son Pink Floyd est là et bien là!

La polémique vient seulement du fait que l'on est fan de Waters ou fan de Gilmour.

Sans entrer dans ce jeu, il est objectif de dire que les derniers titres de Waters pour le Floyd, que ce soit déjà dans Animals, dans The Wall perdent en Amour et Espoir: ce sont des chansons (magnifiques) mais très sombres qui révèlent la colère d'un homme: Roger Waters...
Le problème est qu'avec The Final Cut en 1982, cette colère est tellement forte (voir les paroles de la chanson Not Now John) que l'album en perd toute sa structure et que le groupe se désolidarise.

A l'âge de 20 ans j'ai écouté des dizaines de fois l'ensemble de l'oeuvre Pink Floyd: de Piper at the Gates of Dawn à Pulse et en ajoutant les albums solo de chacun des membres: Syd Barrett, Rick Wright, Nick Mason, David Gilmour et Roger Waters.

The Division Bell est un véritable opus du Floyd et est un album que les gens auront plaisir à découvrir et à re-écouter!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par john sur 19 juillet 2014
Format: Album vinyle Achat vérifié
Je ne vais pas faire comme tout le monde. Je ne vais pas parler du groupe ou de la qualité des compositions. Chacun a son avis et il y a des milliers d'articles et livres à disposition pour ça.

- Le packaging est splendide :
Comparée à la version vinyle précédemment éditée par SONY, la pochette ouvrante brillante est splendide. Il n'y a aucune écriture hormis sur la tranche. La 1ère de couverture a été retravaillée : il n'y a plus de nuage, l'herbe est devenue verte, les 4 lumières ont disparu et la cathédrale fait plus vraie.
Les 2è et 3è de couverture représentent les 2 statues qui se font face(2 en métal et 2 en pierre) La 4è représente les 2 statues en pierre.
Les 2 pochettes intérieures sont imprimées en couleurs brillantes (toujours les 2 statues, en gros plan)
La pochette contient un petit sticker avec un code permettant de télécharger la version numérique en 320 Kbps + le livret.
Parfait !
- Le son est magnifique : tout en finesse, la musique n'agresse jamais les oreilles. L'enregistrement et le mixage sont de très haute volée (c'est vrai, ce n'est pas une surprise)
- Les titres : il s'agit des mêmes que sur la version sortie en 1994 avec quelques légères différences. Le minutage est exactement le même.

Ce disque est indispensable pour tout collectionneur, ne serait-ce que pour le packaging somptueux et le son exceptionnel. Le petit plus, c'est la version numérique à télécharger gratuitement avec son livret.

Amitiés à tous ceux qui étaient place des Quinconces à Bordeaux le 11/08/1994 à 21H30 et qui, comme moi, se sont réveillés 20 ans plus tard.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par 李小龍 sur 28 juillet 2014
Format: Album vinyle
TDB est un album magnifique, plus floydien que la période après Animals. Cet album entièrement dirigé envers waters est un message de gilmour qui lui demande pourquoi tant de haine et de mépris envers le floyd ? L'album est très émouvant ! On sent les 3 membres du floyd qui veulent que waters réintégre le groupe mais sans aucun espoir... TDB à un son planant façon Meddle et wish you Were here. Vivement octobre 2014 pour découvrir le nouvel album "The Endless River" le 15eme !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par fabmeq sur 14 juin 2013
Format: CD Achat vérifié
Pink Floyd n'est pas n'importe quoi. The Division Bell est une oeuvre magnifique du début à la fin. Pour moi il y a une suite et un thème de fond que je perçois encore une fois comme dans The Dark side of the moon et Echoes. Je viens de me remettre dans Pink Floyd après tant d'années d'interruption. Leur musique est à classer dans les plus belles qu'un homme n'ait jamais fait. Elle est à élever au niveau du patrimoine de l'humanité. Écoutez et réécoutez cet album vous ne serez pas déçus. Voyez aussi PULSE 1994 à Londres . Quelle Beauté, quelle douceur et quelle pureté. À en pleurer. Mes préférés Poles Apart ( Hey you ! je l'écoute à l'instant extraordinaire Gilmour , Wright et La batterie je suppose que c'est Nick Mason , on voudrait qu'il n'en finisse pas ) Marooned ( beau, spacial loin de tout), Wearing the Inside Out un Jazz Rock chanté par Rick Wright  et un choeur féminin et le trompettiste Dick Parry superbes, mais les morceaux de guitare de Gilmour sont fabuleusement grandioses
Toute la fin à partir de Take it back   je la connaissais par le concert PULSE cité plus haut, à voir et à revoir et à rerevoir, ...... . Les musiques et chants ont d'ailleurs été renouvelés dans PULSE avec un apport magnifique sur la guitare de Gilmour. Mais dans The Division Bell une marque de jeunesse et de grande beauté sur tous les titres a été donnée par ce groupe hors du commun
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?