undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
 

The Dogs


Top albums


CD: €8.00  |  MP3: €10.99
CD: €8.00

Dogs : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 269
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de The Dogs

Biographie

Le « plus british des groupes français » naît au début des années 70 sur la côte normande. Si leurs deux premiers 45 tours, sortis chez Mélodie Massacre, passent un peu inaperçus, les Dogs, devenus un trio, font quelques passages très remarqués sur les scènes locales en 78-79. Le bouche-à-oreille aidant, leur poignée de fans grossit, et le groupe signe chez Philips à l'aube des années 80. Soigneusement en marge des modes musicales du moment, les Dogs revendiquent à pleins riffs des influences pop anglaise, « garage » américain et rock'n'roll. Different (1979), le premier opus, hargneux et ... Lire la suite

Le « plus british des groupes français » naît au début des années 70 sur la côte normande. Si leurs deux premiers 45 tours, sortis chez Mélodie Massacre, passent un peu inaperçus, les Dogs, devenus un trio, font quelques passages très remarqués sur les scènes locales en 78-79. Le bouche-à-oreille aidant, leur poignée de fans grossit, et le groupe signe chez Philips à l'aube des années 80. Soigneusement en marge des modes musicales du moment, les Dogs revendiquent à pleins riffs des influences pop anglaise, « garage » américain et rock'n'roll. Different (1979), le premier opus, hargneux et réussi, tout comme Walking Sha-dows, à l'atmosphère plus pesante, intègrent avec brio cet éclectisme musical.
English connection. En 1980 s'ouvre la « période Epic », durant laquelle les Dogs donnent une petite centaine de concerts par an, jusqu'au Japon, en Scandinavie, en Suède et au Portugal. En 1983, ils effectuent une tournée anglaise en première partie de Dr Feelgood. Côté studio, les Normands disposent enfin de vrais moyens matériels et traversent la Manche quatre fois pour enregistrer leurs albums avec de grands producteurs. Ainsi, Vic Maile (Kinks, Dr Feelgood) a travaillé sur Legendary Lovers (1983) et Colin Fairley (Elvis Costello, Madness, Echo & The Bunnymen) a collaboré à More More More (1986) et, sept ans plus tard, à Three Is A Crowd. Depuis 1973, les Dogs distillent sans relâche leur rock'n'roll mordant, racé et « made in France » ; ils ont gagné le c½ur de plusieurs générations, tout en semblant n'appartenir à aucune.

A.G.

©Music Story Copyright 2009 Music Story

Le « plus british des groupes français » naît au début des années 70 sur la côte normande. Si leurs deux premiers 45 tours, sortis chez Mélodie Massacre, passent un peu inaperçus, les Dogs, devenus un trio, font quelques passages très remarqués sur les scènes locales en 78-79. Le bouche-à-oreille aidant, leur poignée de fans grossit, et le groupe signe chez Philips à l'aube des années 80. Soigneusement en marge des modes musicales du moment, les Dogs revendiquent à pleins riffs des influences pop anglaise, « garage » américain et rock'n'roll. Different (1979), le premier opus, hargneux et réussi, tout comme Walking Sha-dows, à l'atmosphère plus pesante, intègrent avec brio cet éclectisme musical.
English connection. En 1980 s'ouvre la « période Epic », durant laquelle les Dogs donnent une petite centaine de concerts par an, jusqu'au Japon, en Scandinavie, en Suède et au Portugal. En 1983, ils effectuent une tournée anglaise en première partie de Dr Feelgood. Côté studio, les Normands disposent enfin de vrais moyens matériels et traversent la Manche quatre fois pour enregistrer leurs albums avec de grands producteurs. Ainsi, Vic Maile (Kinks, Dr Feelgood) a travaillé sur Legendary Lovers (1983) et Colin Fairley (Elvis Costello, Madness, Echo & The Bunnymen) a collaboré à More More More (1986) et, sept ans plus tard, à Three Is A Crowd. Depuis 1973, les Dogs distillent sans relâche leur rock'n'roll mordant, racé et « made in France » ; ils ont gagné le c½ur de plusieurs générations, tout en semblant n'appartenir à aucune.

A.G.

©Music Story Copyright 2009 Music Story

Le « plus british des groupes français » naît au début des années 70 sur la côte normande. Si leurs deux premiers 45 tours, sortis chez Mélodie Massacre, passent un peu inaperçus, les Dogs, devenus un trio, font quelques passages très remarqués sur les scènes locales en 78-79. Le bouche-à-oreille aidant, leur poignée de fans grossit, et le groupe signe chez Philips à l'aube des années 80. Soigneusement en marge des modes musicales du moment, les Dogs revendiquent à pleins riffs des influences pop anglaise, « garage » américain et rock'n'roll. Different (1979), le premier opus, hargneux et réussi, tout comme Walking Sha-dows, à l'atmosphère plus pesante, intègrent avec brio cet éclectisme musical.
English connection. En 1980 s'ouvre la « période Epic », durant laquelle les Dogs donnent une petite centaine de concerts par an, jusqu'au Japon, en Scandinavie, en Suède et au Portugal. En 1983, ils effectuent une tournée anglaise en première partie de Dr Feelgood. Côté studio, les Normands disposent enfin de vrais moyens matériels et traversent la Manche quatre fois pour enregistrer leurs albums avec de grands producteurs. Ainsi, Vic Maile (Kinks, Dr Feelgood) a travaillé sur Legendary Lovers (1983) et Colin Fairley (Elvis Costello, Madness, Echo & The Bunnymen) a collaboré à More More More (1986) et, sept ans plus tard, à Three Is A Crowd. Depuis 1973, les Dogs distillent sans relâche leur rock'n'roll mordant, racé et « made in France » ; ils ont gagné le c½ur de plusieurs générations, tout en semblant n'appartenir à aucune.

A.G.

©Music Story Copyright 2009 Music Story


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.