The Dubliners


The Dubliners : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 1668
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de The Dubliners
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

The Dubliners ont démarré leur longue carrière chez O'Donoghue's, célèbre pub de Dublin, en 1962 sous le nom de Ronnie Drew Folk Group. Formé par quatre musiciens, Ronnie Drew (chant, guitare), Luke Kelly (chant, banjo à 5 cordes), Barney MacKenna (banjo à 4 cordes, mandoline, mélodéon, voix) et Ciaran Bourke (chant, guitare, flûte, harmonica), ce groupe enregistre un premier album en 1963 après avoir participé au festival d'Edimbourg. Avec l'arrivée de John Sheahan (violon, flûte, mandoline, concertina, guitare, chant,) en 1965, prend forme la mouture originale des Dubliners.

Les musiciens ... Lire la suite

The Dubliners ont démarré leur longue carrière chez O'Donoghue's, célèbre pub de Dublin, en 1962 sous le nom de Ronnie Drew Folk Group. Formé par quatre musiciens, Ronnie Drew (chant, guitare), Luke Kelly (chant, banjo à 5 cordes), Barney MacKenna (banjo à 4 cordes, mandoline, mélodéon, voix) et Ciaran Bourke (chant, guitare, flûte, harmonica), ce groupe enregistre un premier album en 1963 après avoir participé au festival d'Edimbourg. Avec l'arrivée de John Sheahan (violon, flûte, mandoline, concertina, guitare, chant,) en 1965, prend forme la mouture originale des Dubliners.

Les musiciens des Dubliners peuvent paraître à l'époque simplement comme de joyeux buveurs et de sérieux fêtards. Mais leur destinée se trouve soudain transformée lorsque leur chanson « Seven Drunken Nights » devient un tube grâce à une radio pirate qui la diffuse avec les Rolling Stones, les Who et Jimmi Hendrix. Nos saints-buveurs de Dublin, projetés dans le tourbillon du « swinging London », ne cessent de tourner et d'enregistrer jusqu'en 1974. Cette année-là, la vie du groupe est marquée par deux événements : Ciaran Bourke, victime d'une hémorragie cérébrale en plein concert, doit arrêter son activité de musicien pendant plusieurs mois et Ronnie Drew décide de faire une pause. Jim McCann devra assurer pour les deux absents.

1979 marque le retour de Ronnie, qui a enregistré entre temps deux albums solo, et conséquemment le départ de Jim. Mais c'est au tour de Luke Kelly de s'effondrer en scène. Après plusieurs opérations d'une tumeur au cerveau, il reprendra les tournées et sa vie de bâton de chaise qu'il n'a jamais voulu quitter. C'est son vieil ami Sean Cannon qui le remplace durant sa maladie et après sa mort en 1984.
En 1987, The Dubliners sont à nouveau dans les charts grâce à « Irish Rover », chanson qu'ils ont enregistrée avec The Pogues à l'initiative d'Eamonn Campbell. Ce dernier devient membre permanent des Dubliners en 1988, l'année du millénaire de la ville de Dublin et de la disparition de Ciaran.

En 1992, The Dubliners fêtent dignement leur 30ème anniversaire avec un double CD et une longue tournée. Mais en décembre 1995, dans un coup d'éclat imprévu, le fondateur historique Ronnie Drew quitte définitivement le groupe. Les autres membres parviennent à convaincre l'Américain Paddy Reilly de les rejoindre et The Dubliners reprend ses tournées. En 1996 sort un nouvel album, Further Along, et en 1997 un double CD, Alive Alive O ; ils viennent compléter une discographie de plus de trente albums.

Music Story Copyright 2014 Music Story

The Dubliners ont démarré leur longue carrière chez O'Donoghue's, célèbre pub de Dublin, en 1962 sous le nom de Ronnie Drew Folk Group. Formé par quatre musiciens, Ronnie Drew (chant, guitare), Luke Kelly (chant, banjo à 5 cordes), Barney MacKenna (banjo à 4 cordes, mandoline, mélodéon, voix) et Ciaran Bourke (chant, guitare, flûte, harmonica), ce groupe enregistre un premier album en 1963 après avoir participé au festival d'Edimbourg. Avec l'arrivée de John Sheahan (violon, flûte, mandoline, concertina, guitare, chant,) en 1965, prend forme la mouture originale des Dubliners.

Les musiciens des Dubliners peuvent paraître à l'époque simplement comme de joyeux buveurs et de sérieux fêtards. Mais leur destinée se trouve soudain transformée lorsque leur chanson « Seven Drunken Nights » devient un tube grâce à une radio pirate qui la diffuse avec les Rolling Stones, les Who et Jimmi Hendrix. Nos saints-buveurs de Dublin, projetés dans le tourbillon du « swinging London », ne cessent de tourner et d'enregistrer jusqu'en 1974. Cette année-là, la vie du groupe est marquée par deux événements : Ciaran Bourke, victime d'une hémorragie cérébrale en plein concert, doit arrêter son activité de musicien pendant plusieurs mois et Ronnie Drew décide de faire une pause. Jim McCann devra assurer pour les deux absents.

1979 marque le retour de Ronnie, qui a enregistré entre temps deux albums solo, et conséquemment le départ de Jim. Mais c'est au tour de Luke Kelly de s'effondrer en scène. Après plusieurs opérations d'une tumeur au cerveau, il reprendra les tournées et sa vie de bâton de chaise qu'il n'a jamais voulu quitter. C'est son vieil ami Sean Cannon qui le remplace durant sa maladie et après sa mort en 1984.
En 1987, The Dubliners sont à nouveau dans les charts grâce à « Irish Rover », chanson qu'ils ont enregistrée avec The Pogues à l'initiative d'Eamonn Campbell. Ce dernier devient membre permanent des Dubliners en 1988, l'année du millénaire de la ville de Dublin et de la disparition de Ciaran.

En 1992, The Dubliners fêtent dignement leur 30ème anniversaire avec un double CD et une longue tournée. Mais en décembre 1995, dans un coup d'éclat imprévu, le fondateur historique Ronnie Drew quitte définitivement le groupe. Les autres membres parviennent à convaincre l'Américain Paddy Reilly de les rejoindre et The Dubliners reprend ses tournées. En 1996 sort un nouvel album, Further Along, et en 1997 un double CD, Alive Alive O ; ils viennent compléter une discographie de plus de trente albums.

Music Story Copyright 2014 Music Story

The Dubliners ont démarré leur longue carrière chez O'Donoghue's, célèbre pub de Dublin, en 1962 sous le nom de Ronnie Drew Folk Group. Formé par quatre musiciens, Ronnie Drew (chant, guitare), Luke Kelly (chant, banjo à 5 cordes), Barney MacKenna (banjo à 4 cordes, mandoline, mélodéon, voix) et Ciaran Bourke (chant, guitare, flûte, harmonica), ce groupe enregistre un premier album en 1963 après avoir participé au festival d'Edimbourg. Avec l'arrivée de John Sheahan (violon, flûte, mandoline, concertina, guitare, chant,) en 1965, prend forme la mouture originale des Dubliners.

Les musiciens des Dubliners peuvent paraître à l'époque simplement comme de joyeux buveurs et de sérieux fêtards. Mais leur destinée se trouve soudain transformée lorsque leur chanson « Seven Drunken Nights » devient un tube grâce à une radio pirate qui la diffuse avec les Rolling Stones, les Who et Jimmi Hendrix. Nos saints-buveurs de Dublin, projetés dans le tourbillon du « swinging London », ne cessent de tourner et d'enregistrer jusqu'en 1974. Cette année-là, la vie du groupe est marquée par deux événements : Ciaran Bourke, victime d'une hémorragie cérébrale en plein concert, doit arrêter son activité de musicien pendant plusieurs mois et Ronnie Drew décide de faire une pause. Jim McCann devra assurer pour les deux absents.

1979 marque le retour de Ronnie, qui a enregistré entre temps deux albums solo, et conséquemment le départ de Jim. Mais c'est au tour de Luke Kelly de s'effondrer en scène. Après plusieurs opérations d'une tumeur au cerveau, il reprendra les tournées et sa vie de bâton de chaise qu'il n'a jamais voulu quitter. C'est son vieil ami Sean Cannon qui le remplace durant sa maladie et après sa mort en 1984.
En 1987, The Dubliners sont à nouveau dans les charts grâce à « Irish Rover », chanson qu'ils ont enregistrée avec The Pogues à l'initiative d'Eamonn Campbell. Ce dernier devient membre permanent des Dubliners en 1988, l'année du millénaire de la ville de Dublin et de la disparition de Ciaran.

En 1992, The Dubliners fêtent dignement leur 30ème anniversaire avec un double CD et une longue tournée. Mais en décembre 1995, dans un coup d'éclat imprévu, le fondateur historique Ronnie Drew quitte définitivement le groupe. Les autres membres parviennent à convaincre l'Américain Paddy Reilly de les rejoindre et The Dubliners reprend ses tournées. En 1996 sort un nouvel album, Further Along, et en 1997 un double CD, Alive Alive O ; ils viennent compléter une discographie de plus de trente albums.

Music Story Copyright 2014 Music Story


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page