undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Plus d'options
The English Riviera (bonus track)
 
Agrandissez cette image
 

The English Riviera (bonus track)

11 avril 2011 | Format : MP3

EUR 6,99 (TVA incluse le cas échéant)

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
0:37
30
2
4:05
30
3
3:30
30
4
4:37
30
5
3:51
30
6
4:46
30
7
4:50
30
8
3:31
30
9
3:16
30
10
6:03
30
11
5:58
30
12
5:17
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Il y a des disques qui, dès la première écoute, diffusent un sentiment irrépressible de force et de beauté réunies, des disques qui vous rappellent pourquoi la musique est importante, qui vous font vous sentir vivants et qui font que vous vous souviendrez toujours des circonstances dans lesquelles vous les avez entendus pour la première fois. Après - parmi quelques autres, et dans des genres parfois très différents - "Violent Femmes", "Ok Computer" ou "Funeral", "the English Riviera" m'a fait cet effet-là, ni plus ni moins, cette impression de pénétrer par surprise dans un univers nouveau, différent, surprenant certes, mais dont on aurait déjà les clés. Le sentiment d'avoir rencontré une nouvelle musique qui nous sera chère, essentielle peut-être même si tout se passe bien... Et cette fois, on parle d'une musique suave, à la beauté timide mais pourtant indubitable, d'une construction complexe mais toujours lumineuse, avec cette capacité exceptionnelle de créer des univers nouveaux (comme cette "riviera" anglaise virtuelle, qui quelque part existait déjà dans nos coeurs avant que Metronomy ne lui donne formes et couleurs) et de porter nos rêves. C'est du prog-rock low fi, de l'ambient-pop, mais aucune étiquette, aussi maligne soit-elle, ne colle vraiment à un disque aussi déroutant que précis. Disque de l'année ?
Remarque sur ce commentaire 18 sur 19 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Personnellement j'avais zappé "Nights Out et Pip Paine",l'actualité discographique etant assez chargée ,il faut savoir faire des choix.Et puis il a quelques mois,déboule une espèce de "tube" a la fois inquiétant,dérangé ,dansant et sutout entetant ,le bien nommé "She Wants" et sa vidéo chargée des memes qualificatifs.Ma curiosité me pousse a y voir un peu plus clair sur le devenir de cet "English Riviera"prometteur..Et finalement ,je tombe sur "The Look" et sur "The Bay" plus polissés que "She Wants" mais tout aussi prenants.Le reste de l'album est du meme calibre,on y retrouve une pop a vocation dansante et non le contraire,ce qui signifie une évolution et une mutation dans la jeune carrière du groupe qui ,au travers de cet album ,devrait réconcillier les Popistes purs et durs et les amateurs des dancefloors,un peu comme l'avaient compris New Order ,quelques années auparavant."We broke free,Loving Arm,et Corinne" viennent se joindre a la "Perfect list" de cet album taillé pour durer.Un peu comme "The great escape" de Blur,on sent bien que "The English Riviera" est le sésame d'entrée dans la cour des grands de la PoP.Merci pour la fraicheur,le tonus,gardez le cap,et régalez-nous encore de vos pépites....A noter dans la voix de Joseph Mount un certain manierisme déjà entendu dans la voix de Win Butler d'Arcade Fire qui fait illusion sur le dernier morceau de l'album "Love Underlined".Visa pour un podium 2011 (On parie!!!Chiche!!!)
Remarque sur ce commentaire 16 sur 18 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 3 mai 2011
Format: CD Achat vérifié
Le précédent opus de Metronomy, le groupe de Joseph Mount, Nights Out, était une oeuvre difficile et peu engageante, surfant sur la vague electro-minimaliste. Changement complet d'ambiance ici : les rideaux ont été tirés, le soleil est entré et Metronomy nous délivre un trésor d'album, de l'électro-pop jouissive, subtile et élégante comme on n'en a plus entendu depuis New Order - ou Hot Chip, parfois.
Difficile de résister à des pépites comme 'Everything goes my way' ou 'The look' : comme ces merveilles de simplicité, ces petites ritournelles toutes bêtes parviennent-elles à toucher les tympans les plus blasés et à renouveler le genre le plus éculé? C'est l'éternel mystère de la pop music, ici brillamment approfondi et préservé.
Remarque sur ce commentaire 13 sur 15 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Voilà un band qui s’est tranquillement construit une carrière pour se porter au niveau des meilleurs groupes pop.
Mais grand dieu, où ces gars-là vont-ils chercher un son pareil ?
Dans quel cimetière des éléphants du rock ont-ils déterré ces mix improbables ? Au fond de quelles chambres d’échos ont-ils inventé une telle cohésion sonore ? D’où leur viennent toutes ces trouvailles qui émaillent chacun de leurs titres ? Violons, harmonium, et puis la résurrection pure et simple des modulateurs Moog qui avaient sombré corps et biens il y a trente ans.
On pourrait crier au parjure. Exiger un renouvellement immédiat du matériel. On aurait bien tort, car nos quatre acolytes nous offrent rien que de l’excellent : des compositions inspirées, des arrangements malins, des lyrics efficaces. De la grande couture anglaise comme on l’aime.
METRONOMY est le genre de groupe à rôder perpétuellement autour d’une vieille théière, armé de petites cuillers. Ils sont radicalement Britons. Encore un de ces groupes qui aurait mis le général de Gaulle en colère. Satanés Britanniques qui ne font rien comme les autres, mais qui le font toujours avec la plus grande classe.
Joseph Mount a fait ses études à Brighton : lieu mythique des affrontements entre mods et rockers dans les années 60. Il a dû tamiser le sable de la plage pendant les nuits de pleine lune, pour retrouver un peu de cette inspiration des années qui précédèrent les premiers pas de l’homme sur l’astre céleste. Et il y est arrivé !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique