• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
The Eye of the World a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Ships from the USA; Allow 15-20 business days for delivery. May take as long as 25 days. With pride from the Motor City. Book has appearance of only minimal use. All pages are undamaged with no significant creases or tears.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 5 images

The Eye of the World (Anglais) Poche – 1 novembre 1990

4.2 étoiles sur 5 18 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 77,77 EUR 71,54
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,60
EUR 4,99 EUR 2,22
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,13 EUR 23,15
Cassette
"Veuillez réessayer"
EUR 45,84 EUR 33,32

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Eye of the World
  • +
  • The Great Hunt
  • +
  • The Shadow Rising
Prix total: EUR 29,02
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Book by Jordan Robert

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Robert Jordan (de son vrai nom James Oliver Rigney) est né en 1948 à Charleston en Caroline du Sud. A l'âge de cinq ans, il lisait déjà Jules Verne et Mark Twain. Diplômé de l'Ecole militaire de Caroline du Sud, la Citadelle, il a servi dans l'armée et a été envoyé au Vietnam d'où il est revenu décoré de nombreuses médailles. Curieux et hyperactif, il était amateur de chasse, de pêche, de voile mais aussi, de poker et d'échecs. Il écrivait depuis 1977 (roman historique, western et fantasy avec la série des Conan) et poursuivait son best-seller mondial, La Roue du Temps, avant d'être fauché par une maladie en 2007. Ses fans lui ont rendu hommage dans le monde entier.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Romur TOP 500 COMMENTATEURS le 12 juin 2010
Format: Poche
J'ai achevé le tome 10 de l'édition anglaise de La roue du temps (il doit y en avoir deux fois plus dans l'édition française). Comme je ne compte pas faire une critique de chaque volume, l'analyse qui suit jette un regard d'ensemble sur La roue du temps, et pas seulement sur le tome 1.

Les débuts ont une ressemblance très marquée avec le Seigneur des anneaux : le petit village tranquille, les chevaliers noirs sans visage, l'attaque de la cabane de nuit (par des orcs rebaptisés trollocs), la fuite avec une magicienne, la traversée en bac, le grand méchant qui se réveille (au nord et non à l'est)... Mais Jordan affirme progressivement l'originalité de l'univers qu'il construit et qui prend une ampleur et une complexité fascinante au fil des tomes : c'est moins manichéen et politiquement plus complexe que le Seigneur des anneaux.

Autre trait qui se manifeste dans les premiers tomes : Robert Jordan était parti (sans doute) sur une trilogie et les éléments de prophétie initiaux sont rapidement accomplis. Mais le succès de la série et les pistes qu'ouvre sans cesse Jordan pour enrichir son univers l'ont conduit à partir vers 6 tomes, puis douze, puis...
Du coup des incohérences apparaissent. Par exemple le héro (Rand) bien que jeune et inexpérimenté va triompher de Baalzamon présenté comme le plus redoutable des « méchants » dans un duel grâce à quelques cours d'escrimes qu'il a pris auprès d'un guerrier au tome 1.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Atahana TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 16 juin 2012
Format: Format Kindle
J'ai entamé ce livre en ne sachant pas grand chose de la trame si ce n'est qu'il y avait de très nombreux tomes et que Brandon Sanderson, auteur que j'apprécie, avait écrit les derniers tomes, l'auteur étant décédé en 2007.

J'ai été charmée par ce livre qui présente un combat classique, à ce stade de la série, du Bien contre le Mal. Les méchants le sont vraiment, les héros sont très jeunes quand débute cette aventure (16/17 ans) et donc assez naïfs et démunis.

J'ai aimé qu'il n'y ait pas un héros potentiel mais plusieurs, amis de surcroît et qui vont chacun devoir probablement suivre leur destinée. Vous avez au choix le berger, Rand, son malicieux compagnon Mat ou Perrin le maréchal-ferrand sérieux. Et les filles ne sont même pas oubliées: il y a plusieurs personnages féminins. Point de place dans cette saga pour les timorées, faibles et sans défense. Les femmes aussi sont des combattantes! Et ça c'est agréable.

Il y a quelques passages un peu longs au départ, le temps de poser l'intrigue et les personnages principaux subissent au départ les péripéties avant de s'étoffer un peu et de devenir acteurs à part entière. Les actions et épreuves s'enchaînent ensuite à un rythme soutenu.

Que dire de plus sinon que j'ai commencé le 2e tome et que j'ai de la sympathie pour beaucoup de personnages, ce qui est pour moi un critère important?
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Voici le premier livre de La Roue du Temps, une très longue série de fantasy - treize volumes publiés à ce jour, alors que le quatorzième et dernier est en cours de rédaction - caractérisée par un univers extrêmement riche. On sent très vite qu'on s'embarque dans une aventure au long cours, pleine de rebondissements, de mystère et d'intrigues secondaires qui participent de l'épaisseur du récit. Jordan peut même se payer le luxe, dès ce premier volume, de présenter et d'utiliser un certain nombre d'éléments fondateurs de son monde - une armée disparue qui a traversé l'océan voilà quelques siècles, de vieilles citées hantées par de redoutables créatures, des Voies abandonnées qui servaient jadis au voyage - que d'autres auraient peut-être soigneusement distillé au fur et à mesure de l'avancement de la série. On sent ici qu'on en a pour son argent, et il ne fait pas de doute que la trame du monde est un matériau propice pour l'écriture des volumes à venir.

Pourtant, "The Eye of the World" collectionne les clichés sur la fantasy, et compte un nombre incalculable de références à l'œuvre de J.R.R. Tolkien. La Roue du Temps n'est clairement pas une œuvre très originale - en tout cas pas dans ce premier texte. La plupart des personnages ont des alter ego dans
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?