Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Prix conseillé : EUR 15,55
  • Économisez : EUR 5,21 (34%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
The Final Frontier a été ajouté à votre Panier
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: L'article n'est pas dans sa boîte d'origine. Film plastique manquant, les codes d'activation pour le contenu bonus en ligne peuvent être manquants ou expirés. Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 5,99

The Final Frontier CD single

CD inclus dans notre offre Bestsellers à moins de 10€
3.8 étoiles sur 5 81 commentaires client

42 neufs à partir de EUR 7,06 9 d'occasion à partir de EUR 6,10
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Iron Maiden


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Final Frontier
  • +
  • A Matter Of Life And Death
  • +
  • Dance of Death
Prix total: EUR 32,37
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (16 août 2010)
  • Date de sortie d'origine: 26 août 2010
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD single
  • Label: EMI
  • ASIN : B003QHYHEY
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 81 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.959 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
8:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
2
30
6:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
3
30
5:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
4
30
5:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
5
30
4:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
6
30
9:06
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
7
30
7:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
8
30
9:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
9
30
8:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,19
 
10
30
11:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 2,59
 

Descriptions du produit

Description du produit

Début 2010, Iron Maiden s'est retrouvé avec son fidèle producteur Kevin "Caveman" Shirley, aux Compass Point Studios de Nassau pour enregistrer leur nouvel album avant de se rendre à Los Angeles pour le terminer et le mixer. Le groupe connaît bien Compass Point puisqu'il y a enregistré "Piece Of Mind" (1983), "Powerslave" (1984) et "Somewhere In Time" (1986).
"Il règne exactement la même ambiance qu'en 1983 dans ce studio, rien n'a changé ! commente Bruce Dickinson. Jusqu'à ce store qui ne fonctionne plus dans le coin" C'est aussi le même tapis" C'en est presque effrayant. On s'est sentis à l'aise dans ce contexte familier et je pense que ça se ressent dans l'exécution et l'atmosphère du disque." Trente ans après la sortie de son premier album éponyme en avril 1980, "The Final Frontier" est le quinzième album studio d'Iron Maiden. En moyenne le groupe a donc publié un album tous les deux ans depuis trois décennies, écoulés à plus de 80 millions d'exemplaires. " 'El Dorado' donne un avant-goût de l'album, explique le chanteur Bruce Dickinson. Nous jouerons cette chanson dans le cadre du Final Fontier World Tour, et avons estimé que ce serait super de remercier les fans en les mettant dans l'ambiance de l'album juste avant qu'il sorte et que la tournée commence."

Critique

Cela ne rajeunit personne, mais on évoque ici le quinzième album en studio d’Iron Maiden, et convenons qu’on n’a pas vu le temps passer depuis 1975. S’appuyant toujours sur les poutres maîtresses que constituent le bassiste Steve Harris et Dave Murray à la guitare (Bruce Dickinson de retour au micro de chanteur depuis désormais plus de dix années), Iron Maiden aurait légitimement pu revendiquer une livraison de fonctionnaires. Sauf que….

Sauf que, voulu comme une délicate synthèse entre des rocks sans arrière-pensée (i.e. en chamboule-tout) et des pièces à l’instrumentation plus complexe, voire épique, The Final Frontier trouve le combo au meilleur de sa forme. Même si (Harris ayant jadis annoncé que son groupe réaliserait quinze productions, point final), le programme – et son intitulé définitif – ne laissent pas de soulever de profondes interrogations dans le cœur des fans, ce disque s’avère avant tout éléphantesque. Dans sa durée, car avec plus de 75 minutes de musique, on ne peut nier que ces musiciens blanchis sous le harnais aient rechigné à leur peine. Et dans son approche musicale, car, entraînée par deux titres finalement assez conventionnels (le solide « El Dorado » en premier single, et l’onirique « Satellite 15…The Final Frontier »), la sélection s’avère d’une redoutable efficacité en matière d’union (pas si contre-nature que cela) entre l’implacable brutalité du heavy metal, et le caractère savant et la virtuosité de la musique progressive.

Aucun groupe jusqu’alors n’avait marié avec autant de talent chant dévastateur (« Coming Home ») et bande originale de film d’horreur (« Mother Of Mercy »), sens de la cavalcade (« The Alchemist »), et goût du risque (« Isle Of Avalon » et sa mélodie décalée). L’auditeur se retrouve cerné par les deux guitares en rets à petites mailles, et le chant modulant à merveille entre murmures et hurlements, jusqu’au pandémonium des onze minutes conclusives de « When The Wild Wind Blows » (d’après le roman apocalyptique et éponyme de Raymond Briggs).

A son niveau de carrière (considérons que le groupe n’a plus rien à prouver), Iron Maiden prend ici le risque d’un disque à l’univers profondément original, exigeant car situé quelque part entre le mélodique Brave New World et la brutalité belliciste d’un A Matter Of Life And Death. Les fans vont adorer. Et tous les autres aussi, d’ailleurs, grâce à un album que plus personne, laudateurs ou simples spectateurs, ne pouvaient encore espérer.

- Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Vincent VZT VOIX VINE le 4 mai 2011
Format: CD
je dois reconnaître que je ne suis pas rentré dans ce disque. malgré plusieurs écoutes, je n'ai pas réussi à y trouver mon compte. les longues intro, pas toujours intéressantes, plombent l'album, les riffs n'ont plus rien de metal, le groupe évoluent franchement dans un style rock progressif.
la fougue et l'énergie d'antan ont laissé place à la mélodie certes, mais aussi à l'ennui. alors bien sûr, ici et là, on, retrouve quelques passages qui nous rappelle que l'on a affaire avec iron maiden, mais il ne s'agit pas de sa production la plus fameuse.
il semblerait que cet album divise: on aime ou on aime pas. il semblerait aussi que la musique, devenue moins accessible, mérite de longue écoutes et des trésors de patience pour se révéler...
je veux bien le croire, mais malgré tout, je n'y arrive pas. je lui redonnerai sa chance plus tard, en attendant, je suis tout de même déçu!
2 commentaires 6 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
je ne vais pas entrer dans les détails, d'autres l'ont déjà fait et avec talents.......j'avais un peu décroché de MAIDEN depuis le départ de bruce...depuis quelques années les guitares se faisaient moins agressives moins présentes,la voix de bruce prenant peu à peu le dessus...il y a depuis quelques années 3 guitares et plus il y en a , moins on les entend...dommage...c'est pour moi le point négatif de cet album....et des 5 derniers.Et puis j'écoute ce "final frontier"...1,2,..9...,11.. fois et j'entre peu à peu dans l'ambiance et j'accroche..bien sûr nous ne sommes plus dans les ambiances de meurtre et de mystère des 4 ou 5 premiers albums dans lesquels les guitares étaient tranchantes et aux avants postes et oû la voix de bruce était au top(alors que maintenant elle s'atténue doucement)..mais j'aime cet album mélodique dans lequel on retrouve des solos de guitares un peu plus élaborés qu'auparavant, même s'il manque le bon vieux riff derrière tous ça...MAIDEN change c'est sûr, est ce une évolution?..seul ACDC et MOTORHEAD ont gardé leur style gravé dans le marbre(dans le métal..de préférence),immuable.
1 commentaire 7 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Le titre résume assez bien la difficulté à évaluer cet album : si vous avez aimé "Seventh Son..." et l'évolution prise par le groupe depuis le retour de Dickinson (ce qui est mon cas), vous aimerez "The Final Frontier" et toutes ses prises de risque (solo "rock", morceaux très progressifs) avec pour seul bémol la longueur exagérée de certains titres. Si vous êtes restés bloqués à "Powerslave", de toute façon vous ne lisez déjà plus les chroniques de Maiden !!! Et c'est dommage pour vous !
Remarque sur ce commentaire 11 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Tout est dans le titre, pour apprécier ce maiden--ci, il faut aimer le metal progressif !

Et la vierge de fer nous l'annonce dès le premier morceau de cet album : L'introduction est excessivement longue et le "déclenchement" se fait attendre, mais quel déclenchement ! L'attente vaut largement la chandelle pour le morceau "Satelite15... The final frontier".

Le morceau el dorado s'écoute très bien également, il me semble qu'il a été nommé meilleur morceau de metal de l'année 2010 ou 2011, information à confirmer !

Nous en venons aux points faibles de cet album : Mother of mercy, coming home, the alchemist. Je veux bien légitimer "coming home" dans cet album en temps que seule balade, elle fait également penser à "Tears of the dragon" d'un album solo de Bruce Dickinson, cependant ces 3 albums font un peu fausse note dans un Final Frontier qui partait très bien, c'est dommage.

Et voilà la partie "croustillante", la partie progressive. Certains fans vont m'incendier j'imagine ... Il s'agit la entièrement d'une question de goût selon moi. Pour ma part j'apprécie autant le maiden des années 80' que le maiden à partir des années 2000, j'aime ce léger changement de direction, j'aime le fait de prendre des risques et de tenter d'autres choses, mais je comprend tout à fait que certains n'apprécient pas.

En bref, les derniers morceaux sont plutôt long, mais tous intéressants, ensuite chacun aura son avis sur chacun de ses morceaux. Je trouve que "when the wild wind blows" manque de rythme, mais en contrepartie j'ai un faible pour le riff final de "Isle of avalon".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je ne m'attendais pas à être aussi comblé par ce nouvel album d'Iron Maiden, 4 ans près un A Matter of life and Death aussi chargé de bonnes idées que de moins bonnes. Pour faire court, je pense qu'avec The Final Frontier le groupe qui se cherchait un peu sur les précédents, arrive à maturité dans son nouveau style de musique, moins facile d'accès que dans les années 80. Passé les premiers morceaux, à partir de Mother of Mercy, l'album est véritablement intéressant, bien qu'un nombre d'écoutes assez important s'impose, pour entrer dans l'ambiance et assimilé les morceaux. Parfois bluesy, sombre, cristallin, moderne ou celtique, Iron Maiden varie les plaisir tout en gardant sa patte, reconnaissable entre mille, et nous offre une belle surprise. A noté que Bruce est bien plus en voix, je trouve, que sur A Matter of Life and Death.
Remarque sur ce commentaire 19 sur 24 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?