Votre bibliothèque
  Panier MP3
The Glorious Burden

The Glorious Burden

9 juin 2006

EUR 8,99 (TVA incluse le cas échéant)

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
4:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
4:06
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
4:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
5:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
4:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
4:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
5:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
8
30
4:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
9
30
12:13
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
10
30
7:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
11
30
12:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 9 juin 2006
  • Label: Steamhammer
  • Copyright: (C) 2004 Steamhammer, a division of SPV GmbH
  • Durée totale: 1:10:29
  • Genres:
  • ASIN: B00280EZ38
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 78.976 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par TheRipper sur 7 mars 2004
Format: CD Achat vérifié
J'ai decouvert Iced Earth par cet album. Il faut dire que j'ai ete agreablement surpris.
Le concept derriere cet album est tres interessant. C'est un peu comme un cours d'histoire en musique. John Schaffer manie les mots d'une main de maitre. Les compositions sont geniales. Ca faisait tres longtemps que je n'avais pas ecoute un album aussi bien produit avec des compositions d'une telle qualite. Musicalement: irreprochable.
La trilogie "Gettysburg (1863)" est un incontournable. Trois chansons totalisant pres de 30 minutes de musique. Trente minutes, ca peut parraitre long. Cependant, la musique et les paroles en font une piece magnifique. Une experience musicale exceptionnelle.
Je trouve que la voix de Tim "Ripper" Owens donne beaucoup de puissance aux compositions. Son travail sur cet album est excellent. Les albums qu'il a enregistre avec Judas Priest sont excellent. Sur "The Glorious Burden" il est au top de sa forme.

Je recommande cet album a tout vrai fan de Metal.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Carpe Diem sur 27 janvier 2004
Format: CD
Le nouveau Iced Earth est une bombe! L'arrivée de Tim Owens au chant était risquée, c'est une réussite totale. Il hurle comme jamais, s'adaptant parfaitement au style si caractéristique d'Iced Earth. Son interprétation est différente de celle connue dans Judas Priest (dans lequel il fut intérimaire sur deux albums), surtout plus variée. Les deux premiers morceaux sont assez différents du reste de l'album, on prend une grosse claque dès "The Reckoning", un hymne ultime. Autres grands moments, "Greenface" et "Red Baron", très puissants. Et que dire du morceau de 32 minutes qui clôt l'album, symphonique et intense. "The Glorious Burden" contient des morceaux plus mélodiques (l'excellent "Hollow Man"), l'équilibre étant respecté.
Le nouveau Iced Earth est épique et heavy, jetez vous dessus!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Arnaud sur 15 juin 2004
Format: CD
Enfin ! Après 3 ans d'attente, voici enfin venir le 7ème album studio du guitariste Jon Schaffer et de sa bande. Un album attendu avec une certaine appréhension: Matthew Barlow, le charismatique chanteur du groupe depuis l'obscur Burnt Offerings, a en effet quitté le groupe, préférant dorénavant officier dans une carrière judiciaire, qu'on lui souhaite bien évidemment positive. Bienvenue donc à Tim Owens, plus connu sous le doux pseudonyme de "Ripper" au sein de Judas Priest, le temps de deux brillants albums (Jugulator et Demolition).
La question se pose d'emblée: le timbre de voix du nouveau chanteur étant radicalement différent de celui de Matthew, quelles sont donc les répercussions sur les compositions de cette nouvelle galette ? Le résultat est sans équivoque: Tim a un chant qui colle remarquablement bien avec les nouveaux titres d'Iced Earth, même si l'on note que deux morceaux de cet album ("Attila" et "Waterloo") étaient vraiment destinés au chant si particulier de Matthew. Normal, il les a co-écrits avant de partir.
Après le chant vient le point le plus important: l'album en lui-même. Alors ? Le résultat, plus que positif, est néanmoins entaché par quelques points noirs, qui font pencher par moments la balance vers le bas.
En premier lieu, il faut savoir que l'album est sorti en 3 versions:
- l'édition américaine, qui compte l'intro "The Star-Spangled Banner" (l'hymne Américain), ainsi que le titre "Greenface".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Docteur sur 11 mars 2010
Format: CD
Bon, j'étais pas un grand fan de Iced Earth jusqu'ici, surtout à cause du timbre de voix de Barlow (ouh là! je vais me faire étriper...). Quand j'ai appris que Tim Owens avait rejoint la formation (réduite à minima en fait), j'étais surpris, pas terriblement pressé pourtant car ses prestations chez Priest ne m'avaient pas franchement impressionné (je n'ai que Jugulator, acheté par excès d'optimisme...). Mais une fois l'album démarré, PAFF DANS LA GUEU.... Impressionnant ce chanteur!!! Il y a une atmosphère très percutante sans être à 200 bpm, la section rythmique s'écoute d'un bout à l'autre sans lassitude, et les vocalises vous arrache des émotions violentes... Ah? déjà fini l'album? 78 minutes??? pas vu le temps passé!!! allez, je me le remets encore. A bon entendeur...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Demonizer sur 30 septembre 2006
Format: CD
Le changement de chanteur est toujours une étape délicate pour un groupe et Iced Earth a fait le bon choix avec le stupéfiant Tim "Ripper" Owens (qui avait osé remplacer Rob Halford au sein de Judas Priest). "Declaration Day", "The Reckoning", "Greenface", "Attila", "Red Baron", "Hollow Man" et "Waterloo" accrochent dès les premières écoutes. Et puis vient la claque avec Gettysburg : un morceau en 3 parties (+ de 30 mn) qui décrit une bataille clé de la guerre entre nordistes/sudistes ! Risquée au possible, cette composition se révèle non seulement digne d'une musique de film mais également particulièrement épique et gorgée de métal.

Une réussite malgré un pro-américanisme un peu marqué (When The Eagle Cries / The Star-Spangled Banner)!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique