Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 15,81
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock.
Livré et vendu par dodax-online-fr dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ».
Quantité :1
EUR 15,81 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 16,28
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : zoreno-france
Ajouter au panier
EUR 16,28
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : nagiry
Ajouter au panier
EUR 18,27
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : Assai_france
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

The Head On The Door

4.3 étoiles sur 5 14 commentaires client

17 neufs à partir de EUR 15,79 3 d'occasion à partir de EUR 26,57
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Cure


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Head On The Door
  • +
  • Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me
  • +
  • Disintegration
Prix total: EUR 41,79
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (2 décembre 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Fiction
  • ASIN : B000091EQO
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.349 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
2:59
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:36
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:50
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

The Cure - The Head On The Door - Fiction Records FIXH11 from 1985 vinyl excellent in very good cover with lyric inner

Critique

Ce disque a constitué une énorme surprise, pour les fans de The Cure, mais aussi pour les autres (qui allaient le devenir). Tout d’abord parce que The Top, le cinquième album du groupe paru l’année précédente était un album de transition, pas franchement réussi et qu’il ne laissait pas vraiment présager d’un futur radieux. Et puis, le groupe était connu pour la morbidité autodestructrice de ses albums du début des eighties.

The Head On the Door tourne le dos à tout cela : c’est l’album le plus pop et le plus limpide de The Cure. Robert Smith et ses musiciens sont en grande forme : Simon Gallup, le bassiste chéri est de retour et Lol Tolhurst reprend les claviers. Les morceaux sont tous très accessibles et partent avec bonheur dans toutes les directions : guitares flamenco (« The Blood »), claviers japonisants (« Kyoto Song »), etc.

Positif et éclectique, ce disque regorge de hits immédiats, « In Between Days » et « Close to Me » en tête, sans oublier les climats romantiques chers à Robert Smith (« Six Different Ways »). Pour la première fois, les singles ressemblent à l’album (à moins que ce ne soit le contraire) et tout le monde ou presque est d’accord, surtout en France (n°6 du Top 50) : même si certains anciens fans du groupe crient à la trahison, c’est le disque de la consécration commerciale.

- Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Inconditionnel des Cure, j'ai découvert ce groupe qui m'accompagne depuis , avec " The head on the door " .....Pour être plus précis avec le single " In between days ", que j'ai écouté à la radio, avec la sensation étrange et prémonitoire que ce groupe allait me marquer à jamais .....
Aprés cette introduction personnelle, qui ne vous aura pas beaucoup aidé à vous faire une opinion sur le disque, mais dans laquelle je suis sûr que certain(e)s se retrouveront, je vous donne mon avis , puisque c'est le but : un grand disque .....
C 'est sûr , il n'a pas la même aura qu'un album de la trilogie glacée ( le blanc de Seventeen Seconds, la grisaille de Faith ou le rouge sang de Pornography ), ou même que Disintegration, et pourtant quel disque !!!....Un disque pop, soit disant , ce qui dans l'esprit de certains , et s'agissant d'un disque de The Cure, est vaguement péjoratif.....Si c'est cela la pop, j'en veux bien soir et matin .....Ce n'est pas de la pop, c'est du Cure, à son meilleur : mélodique , travaillé , sombre juste ce qu'il faut, plus lumineux par endroit, génial de bout en bout .....Un bijou, qui n'a pas pris une ride, et qui n'en prendra jamais .....Les diamants sont éternels, et ce disque en est un , brut de brut ....Rien a retirer, rien à rajouter, ni trop long ni trop court, pas de titre baclés .....Une intégrité dans la composition ....Un respect des auditeurs, que Robert Smith considère assez fins pour apprécier à sa juste valeur la qualité de son travail et et de celle de son groupe .
C'est mon cas, je suis sûr que c'est déjà ou que cela va être le vôtre.....
Remarque sur ce commentaire 6 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 19 avril 2015
Format: CD Achat vérifié
L'ultime classique ou l'album de la compromission pop, de la trahison à cette musique sombre qui avait fait leur justifiée libération ? C'est un peu le dilemme de ce The Head on the Door, un bon album indéniablement, mais pas ce que leur fidèles attendaient de Cure, pas ce que les connaisseurs espéraient comme nouveau développement stylistique... Mais un bon album, ça oui.
Il faut dire qu'on comprend sans peine que Robert Smith et Cie aient besoin d'un peu d'oxygène, d'un peu de légèreté après avoir enquillé, pour le bonheur d'une légion de corbacs fidélissimes, deux de leurs plus noires galettes : Pornography et The Top, un chef d'œuvre et un autre, plus ardu, dira t'on (oui, Pornography, un peu indigeste tout de même). Du coup, avec une production remise au goût du jour et des compositions qui ne demandent qu'au groupe de les jouer avec naturel et bon humeur, ça donne un tout autre Cure, un Cure qui, forcément, déçoit sa fan-base mais qui, surtout gagne moult parts de marché auprès d'un public MTVisé et touché en plein cœur (les chiffres de vente suivront d'ailleurs, dépassant les plus folles espérances du groupe, de son management et de sa maison de disque, c'est dire l'ampleur du truc).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 26 septembre 2001
Format: CD
C'est cet album qui m'a fait découvrir l'univers de Cure. Depuis, j'ai comme un attachement sentimental très fort pour ce disque que j'écoute très régulièrement, comme une sorte de point de repère, un phare musical au milieu d'un océan de nouveautés. Et je suis sûr que je ne suis pas le seul dans ce cas.
Remarque sur ce commentaire 12 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Moment étonnant où l'alchimie particulière d'un créateur et d'une musique arrive à son zénith, et rencontre l'inconscient de tout une génération. En 1985, The Cure arrive à l'équilibre idéal entre la noirceur angoissante de ses tourments post-adolescents et le rose acidulé de ses comptines pop... et tous les lycéens de France décident de se transformer en clones de Robert Smith ! Il est facile d'en rire, certes, mais ce petit objet parfait, à la fois furieusement maladif et joyeusement animé, n'a toujours guère de concurrence dans notre discothèque.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jussac le 8 novembre 2012
Format: CD
Premier album acheté à 13 ans maintenant j'en ai 40 et il n'a rien perdu, un groupe fabuleux, un album exceptionnel qui a fait découvrir The Cure au monde entier, à posséder en urgence.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par oumebaba TOP 1000 COMMENTATEURS le 19 août 2014
Format: CD
Maintenant, on va être un peu sérieux et se remémorer ce que fut le Cure à leur zénith, à cette époque, mid-eighties.

Tout d'abord, le retour de Simon Gallup et des retrouvailles sereines avec Robert ; un Lol Tolhurst impliqué et bien dans ses baskets qui trafique à merveille les synthés dans la nouvelle place qui est la sienne (ex batteur) ; l'officialisation du talentueux guitare player Porl Thomson, multi casquette, un vrai artiste ; le super batteur, quoique moins inventif que Jason Cooper (le best absolu de la 3eme période), Boris Williams ; et enfin Robert aux commandes avec dix nouvelles perles.

1985, la Curemania existe partout, mais le grand public n'a toujours pas remarqué l'existence du groupe.

Avec l'incroyable perfection de cet album et le bouche à oreille, tout va changer.

Un mixage métallique chromé brillant de mille feux, une assurance inédite, des compos modernes, explosives et variées... Avec une joie de jouer inespérée pour un tel combo déraillant en permanence vers tous les excès. Pas, pas de laisser aller cette année là, pour un Smith habituellement lymphatique et destructeur. On tient bien là le disque royal. Comme l'écrivait le journal Best l'été 85 "The Cure est en fête, champagne pour tout le monde".

Mais qu'est-ce qu'on a donc dans ce disque ?

Les singles "Inbetween days", avec son clip délirant et sa guitare en bandoulière, et "Close to me" qu'on ne présente plus, star des dance club de l'été 86, assorti lui aussi d'un clip ultra cool.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?