Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
The Heart of Saturday Nig... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 4,99

The Heart of Saturday Night

4.2 étoiles sur 5 4 commentaires client

44 neufs à partir de EUR 5,66 16 d'occasion à partir de EUR 3,24
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Tom Waits


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Heart of Saturday Night
  • +
  • Closing Time
  • +
  • Blue Valentine
Prix total: EUR 24,51
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (15 novembre 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Elektra
  • ASIN : B000002GXS
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.009 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. New coat of paint
  2. San diego serenade
  3. Semi suite
  4. Shiver me timbers
  5. Diamonds on my windshield (looking for)
  6. The heart of saturday night
  7. Depot, depot
  8. Drunk on the moon
  9. The ghosts of saturday night (after hour

Descriptions du produit

CD


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Durant cette période de gestation de ses trois premiers albums, Tom Waits se calque sur le style de vie décrit dans ses chansons : Il boit et fume beaucoup. La musique des albums "The Heart of Saturday Night" (1974) et "Nighthawks at the Dinner" (1975) est teintée de folk, de Jazz-bluesy dans un style piano-bar, et les influences Beatnik de Waits se traduisent par la peinture d'un monde de bohème, de loosers, de gueules cassées et de prostituées, le tout très inspirés de moments de sa vie.
Considérée comme un bond par rapport à Closing Time, The Heart Of Saturday Night était en comparaison d'un matériau plus embryonnaire. Ce fut aussi confirmé par la critique et couvert d'éloges pour la force de chansons comme " San Diego Serenade ", " Shiver me Timbers ", et la vigueur de l'ode à la nuit américaine, chanson intitulée " The Heart of Saturday Night ".
Les influences musicales de Tom Waits sont pour le moins hétéroclites. Il dit lui-même aimer les tangos classiques d'Astor Piazzola, Yma Sumac (capable d'imiter le vent ou les animaux de la jungle, on se doute que cette forme de "monstruosité vocale" doit lui plaire !), mais aussi Edith Piaf, Dinah Washington, Louis Prima, Wagner ou Les Pogues, bon sang irlandais ne saurait mentir. Et le blues bien sûr...
Ames romantiques tourmentées,ne pas s'abstenir
Remarque sur ce commentaire 8 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
En 1974, Tom Waits publie "The Heart of Saturday Night", un album qui, tout en se situant dans la continuité de son premier disque "Closing Time", dénote une montée en puissance affirmée vers la force d'expression inouïe dont il fera preuve ensuite. Au niveau de la voix, rien n'est encore très annonciateur de la rugosité à venir, mais on ressent une détermination accrue dans la mise en relief des textes, notamment lorsqu'ils sont déclamés plutôt que chantés. Le style des compositions, quant à lui, reste ancré dans cette alchimie savoureuse mêlant blues, jazz et complainte folk, le tout délivré sur un ton de confidence qui interpelle l'auditeur en plein cœur. L'enrobage musical (guitare, piano, cuivres) demeure sobre sur le plan des arrangements, mais s'impose en permanence par la justesse des ambiances sonores déployées autour du jeu de Jim Hughart à la contrebasse, impeccable dans son rôle de fil conducteur. A vrai dire, l'incontournable attrait émanant de "The Heart of Saturday Night" me semble principalement résider dans le mode "affectif " qui préside à la construction et à la cohésion de l'album. Evoquée de superbe façon par le dessin de la pochette (à voir en format vinyl si vous en avez la possibilité), cette priorité donnée à l'incarnation des sentiments est magistralement assumée par le chanteur tout au long des 12 titres, sans la moindre trace de fadeur ou de niaiserie. Dans le registre musical en question, le matériel proposé ne craint aucune comparaison avec toute la production enregistrée des 40 dernières années, et ce qu'offre ici Tom Waits vous révélera à quel point il s'agissait déjà d'un artiste d'exception à l'époque.
Remarque sur ce commentaire 6 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Le voyageur immobile TOP 500 COMMENTATEURS le 11 février 2012
Format: CD
Tom Waits est né de parents enseignants à L.A. en Décembre 49. Son père, Frank (auquel il rendra par après hommage sur le plan musical), fut prof d'espagnol et joua de la guitare, mais fut surtout un boit-sans-soif, un pilier de bar, un alcoolique. Sa mère, Alma, conservatrice et rigide, en fait une bigote évangéliste, chanta et le fit chanter, dans son église. En 59, Frank partit se faire voir ailleurs et Alma s'installa à San Diego (à 30km de Tijuana) avec Tom et ses deux sœurs. Après avoir fait plein de petits boulots pour faire bouillir un peu plus la marmite familiale, Tom, qui ne s'intéressa guère aux études, mais savait jouer du piano et de la guitare, composait et écrivait, et chantait, démarra, sans trop se presser, une carrière de pianiste de bar et de chanteur de saloon : né dans une famille de profs et de pasteurs, l'homme qui a toujours l'air d'avoir fait la noce toute la nuit, le 'bad boy' pince-sans-rire, petit et maigrelet, à l'allure bizarre et à la tignasse en bataille, au timbre rauque et rocailleux, l'artiste un peu autiste, authentique, avec des tics, habilement planqué derrière son personnage de bohémien clodo, devint le peintre des déviants, des marginaux, des pochards titubants, du monde des bars louches et des rues sans issue, des nuits qui n'en finissent pas et des blondes que l'on écrase à cinq heures du mat', moins un chanteur qu'un conteur d'ailleurs, et plutôt timide, introverti et réservé dans la vie, contrairement à son personnage un peu hâbleur sur scène.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Deuxième album de Tom Waits et pour commencer, une somptueuse pochette qui décrit à elle seule l’univers dans lequel évolue Waits sur ses premiers albums et qui deviendra sa marque de fabrique. On parle ici de bars, de fins de soirée, du gin qui coule à flot, le tout sur un fond de piano qui rutile… « The Heart… » se devait de confirmer les espoirs nées avec « Closin’ Time », c’est chose faite et Tom s’installe parmi les grands auteurs-compositeurs de sa génération. Le titre s’ouvre sur un « new coat of pain » qui annonce les hostilités avec une batterie à grosse caisse et un piano qui se charge des chorus. Si la suite est moins clinquante, elle demeure intense. A noter le « Diamonds on my Windshield » qui, s’il n’est pas le meilleur, deviendra malgré tout un titre phare de la discographie du chanteur. Pas le meilleur de Waits mais celui-ci prend forme…
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x9c5b157c) étoiles sur 5 94 commentaires
91 internautes sur 95 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9c47efc0) étoiles sur 5 Are you alone? 24 janvier 2002
Par Ronald Battista - Publié sur Amazon.com
Format: CD
If so, get a jug of wine, sit on the floor and let this cd slip into your soul. A suffocating, stately meditation on missed connections. Why this isn't a staple on the jukebox of every crummy dive bar in America, I have no idea. Its about going out or away because thats what you know best-and feeling the emptiness that it invites. Piano, sax, crooning, the West Side Highway,your beat up car, 4am at the bodega, its all here. Waits has got to be the most eloquent articulator of loss Ive ever heard.
43 internautes sur 47 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9c484030) étoiles sur 5 Legendary ! 24 août 2002
Par RTC - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This is some of the saddest music I've ever heard. Tom's second disc still holds up magnificantly. Back in his early years he was the bourbon/blues piano playing sad sack who could put into words what few others could. Yeah, we all know how he's changed his style over the years, but for me, this lounge lizard's first few disc's are what I consider some of the best music ever written. A timeless classic!
28 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9c484468) étoiles sur 5 Great For Lonley Nights Or With A Special Friend 12 janvier 2005
Par Jeb Nome - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This album has see me through many sad lonely nights. But the real time this music works its magic is when you have a woman to share it with. I'm telling you guys, put this on in the background and they swoon. Any girl who doesn't simply isn't worth the trouble.

And if you just love Tom Waits, well that's enough of an excuse in my mind. It's jazzy, it's bluesy, it's Waits! And that alone can't be beat.
15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9c484834) étoiles sur 5 Don't Waits to get this one! 12 juin 2000
Par Un client - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I see Tom Waits as having 3 "periods". His mellow bluesy, folky period, which this and Closing time are from. Then he went to his beatnik, Kerouac thing with some added blues and jazz which was Foreign Affair, Blue Valentine, Small Change, and Heart Attack and Vine. Then he went to his insane, original, way off the beaten path, anti-commercial period starting with SwordfishTrombones, Frank's Wild Years, and the rest of the later stuff, which got way too bizarre for me. If you like his later stuff you won't like this album if you are expecting the same thing. He hadn't even tried his Louie Armstrong 9 pack a day gravel voice yet on this album. I really like the songs on this album, which I think are his best, but many would probably disagree. I think he started out writing music that he thought people would like and gradually started caring less and less as his career spanned the decades. He really is one of the most talented artists ever to make a record and you have to admit he's a genius even if he might be "too far out there" to connect with, at least his later 90's stuff. This album is very tame compared to all the others, even his beatnik stuff. I don't think Tom ever had a Billboard top 100 song as far as I know, but a few songs on this album probably had the best chance of any of them. Well, as a conclusion, if you don't have a Tom Waits cd you really are missing one of the best writers out there!
14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9c4845c4) étoiles sur 5 into the heart of the matter. 8 décembre 1998
Par Un client - Publié sur Amazon.com
Format: CD
On Wait's second release his "hobo drinking carousing poet image" starts to form. Later he will undergo more changes, each one brilliant. But "Heart of Saturday Night" is his most romantic album. Be it the love of a truck driving man (Semi Suite), a beautiful ballad of yearning (San Diego Serenade) to one of the best sea analogy love songs ever written (Shiver Me Timbers), Tom delivers. Great musicianship, personal and emotional singing... all make this a wonderful addition to any music fan's collection. And you get this line to boot: "if I excorcised my devils, I'm afraid my angels would leave too". How can you resist that?
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?