Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
The Inconsolable Secret (Deluxe Edition)
 
Agrandissez cette image
 

The Inconsolable Secret (Deluxe Edition)

Glass Hammer
25 juin 2013 | Format : MP3

EUR 17,82 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 30,62 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
15:22
30
2
24:39
Disc 2
30
1
10:19
30
2
5:39
30
3
4:33
30
4
3:34
30
5
2:12
30
6
2:00
30
7
2:03
30
8
6:50
30
9
5:45
30
10
2:11
30
11
13:22
Disc 3
30
1
10:20
30
2
5:39
30
3
15:21
30
4
24:40
30
5
13:26
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 25 juin 2013
  • Date de sortie: 25 juin 2013
  • Nombre de disques: 3
  • Label: Sound Resources / Arion Records
  • Copyright: 2013 Sound Resources
  • Durée totale: 2:47:55
  • Genres:
  • ASIN: B00EP6LTFK
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 49.871 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 14 décembre 2008
Format: CD Achat vérifié
The inconsolable secret est un joli album,pas grandiose ,mais grandement sympathique. tout d'abord,le son: tout l'attirail du prog est bien là,la basse,"squierienne" en diable,rickenbacker pur jus,mais moins inventive et groovy que l'originale.

les claviers: hammond,mellotron,piano et moog"ouip-ouip" .la batterie,tres bien enregistrée,sans artifices,son trés sec période brufford! quand à la guitare,elle hésite entre yes (beaucoup) et génésis ou crimson (un peu) .pour le chant,hormis la jolie voix de la chanteuse aux sonorites celtiques,c'est un peu le parent pauvre de cet album.on a un peu l'impression par moments d'entendre joe jackson(un peu décalé pour du prog!),mais comme il y a plusieurs chanteurs il est difficile de savoir qui fait quoi! les plus grandes réussites étant dans les interventions vocales à plusieurs rappelant gentle giant ,voire écholyn. quand à la musique elle-même, la forme dépasse souvent le fond: influence principale yes,réminiscences emersoniennes par instants,rythmiques reprises d'écholyn période "as the world",passages violoneux très kansas.

cet album est donc un fourre-tout sympathique,genre catalogue prog-rock. il demande aussi un certain nombre d'écoutes,de part sa longueur et son foisonnement.

pour résumer mon impression,on peut se référer à la pochette:c'est du roger dean,mais l'inspiration ayant pas mal disparu;la musique de glass hammer procède de la même manière:grosse référence au passé,mais qualité de composition inférieure .malgré tout un album éminement conseillable si vous savez l'apprivoiser;
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bolteau VOIX VINE le 28 février 2009
Format: CD Achat vérifié
The Inconsolable Secret est un album fabuleux pour qui sait être patient : comme tous les très bons albums de musique progressive, de multiples écoutes sont nécessaires avant de se forger une idée précise sur la qualité des compositions. Schendel et Babb (les compositeurs) sont impressionnants de talent et les claviers "à la ELP" de Fred Schendel sont tout simplement fantastiques. Et que dire du charme de Miss Bogdanowicz, encore une fois à la hauteur comme sur chaque réalisation. Je conseille d'ailleurs les DVDs Live, malheureusement non distribués par Amazon France, on y découvre le vrai charme de Susie Bogdanowicz (et ses petites collègues) et le grand grand talent de Fred Schendel sur ses multiples claviers.
Le titre "The Knight Of The North" à lui seul vaut l'achat de cet album (25 minutes), un des morceaux "épiques" de l'album, tout en transition où alternent du rock, des accents jazzy, des rythmes africains, de la musique classique, des choeurs, bref, une profusion de courants musicaux très différents : totalement bluffant.
Cet album est fantastique, et tout simplement unique. Je suis un grand amateur de musique progressive et j'avoue ne jamais avoir entendu pareilles compositions.
Effectivement il y a du Yes, du ELP, du Kansas, du Gentle Giant, du Genesis, et bien d'autres grandes références puisées dans le passé glorieux du prog, mais ce que fait Glass Hammer reste unique et vraiment original. Il y a même une titre à l'intro d'influence musique baroque sacrée "The High Place", entierement décalé !!!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par prince saphir TOP 1000 COMMENTATEURS le 3 octobre 2011
Format: CD
C'est le huitième album des progmen de Chattanooga, Tennessee, et sans doute leur meilleur. Constitué de deux CD, c'est de loin le second qui retient le plus l'attention, magnifique tant au niveau des compositions que de l'accompagnement instrumental et orchestral (nombreux musiciens additionnels) ainsi qu'au niveau des voix toujours aussi splendides chez ce groupe (qui a embauché pour l'occasion plusieurs chanteuses dont une soprano).
Le premier disque regroupe deux morceaux seulement, l'un de un quart d'heure environ, l'autre de presque vingt-cinq minutes. Rien de vraiment marquant en ce qui concerne "A Maker of Crown"; "The Knight of the North" est plus intéressant, créatif. Dans l'ensemble, on a toutefois affaire à du prog symphonique relativement sans surprise, rappelant aussi bien Spock's Beard (en moins rock, plus subtil, et nettement moins ennuyeux) qu'E.L.P (en raison des nombreux solos d'orgue). Heureusement, il y a le deuxième disque et là, on est quasiment dans le chef-d'oeuvre : épique, symphonique, tout emprunt de mystère et de spiritualité, passionnant et même sidérant par moments.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique