undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Achetez Kindle Paperwhite Acheter Fire cliquez_ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles7
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

L’Amiral Geary fait du tourisme avec sa femme sur la terre de ses ancêtres, la Terre. Hélas cette dernière n’est pas plus épargnée que les autres par les intrigues politiques et il leur faut écourter leur séjour sous la menace des armes.

Ils découvriront alors l’envers du décors d’une Terre certes pacifiée et croulant sous les contrôles et les règlements mais tout aussi infestée de pirates. En l’occurrence ceux-ci proviennent de Mars et ils comptent bien monnayer chèrement les deux Officiers qu’ils ont réussi à kidnapper.

Cette aventure les mènera jusqu’à la surface d’Europa, la lune maudite à jamais interdite d’accès du fait de la contamination par un agent infectieux créé par l’homme.

Ce n’est que le premier des multiples obstacles qui vont se dresser de nouveau sur le chemin de Black Jack. Des missions impossibles, des moyens toujours insuffisants jusqu’à la révélation finale de l’arme secrète que les politiques de l’Alliance ont tous approuvé pour empêcher Black Jack de prendre un pouvoir qu’il ne veut pourtant pas … une arme taillée pour détruire Geary et sans doute celle qui aura le plus de chance d'y arriver.

Bon, si j'en dis plus, vous allez me haïr !

Un tome d’attente, voire de remplissage dans lequel l’auteur révèle enfin le secret de la Flotte secrète mais qui laisse le lecteur sur un énorme cliffhanger.

Il y aura des plaintes
66 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La flotte de l’Alliance est coincée au début du livre dans le système de Midway. En effet les forces fidèles aux Syndic sont bien trop puissantes pour que Geary abandonne le « nouveau » régime de Midway à son triste sort.

D’un autre côté le traité de paix signé avec les Syndic ne permet pas de régler simplement le problème comme le souhaiterait le capitaine Tanya Desjani : dans un torrent de missiles et de faisceaux de particules chargés …

En effet l’Alliance, comme l’occident actuellement (2013) en Syrie, n’a aucun droit d’intervenir dans les affaires intérieures de l’Empire Syndic, quel que soit son comportement vis-à-vis de ses populations.

Or, politiquement parlant, pour une population qui entrevoit la fin d’un siècle d’une guerre totale, il serait désastreux que la reprise des hostilités puisse être imputée à un élément de l’Alliance. Black Jack Geary a donc les mains liées et le CEO Boydens qui commande la force Syndic le sait parfaitement : il ne lui reste qu’à patienter pour que la rebelle Midway tombe entre ses mains !

Or, paradoxalement avec la fin de la guerre, les possibilités de Geary ont terriblement diminué, même ses hommes ne rêvent que de rentrer à la maison et vont le forcer à abandonner Midway.
Mais Drakon et Iceni ont bien plus à perdre encore et ils proposent un stratagème un poil grossier, quoique légal, pour résoudre cet épineux problème. Le moyen pour Geary d’échapper à la tentation d’utiliser quand même la force en maquillant les logs, car les troupes savent rester silencieuses … au prix de leur intégrité morale.

Petit à petit l’auteur distille dans cette série sa propre expérience de la guerre, des organisations censées la conduire et des conditions légales et politiques la permettant.
Il y décrit une organisation humaine, comme les autres, et les inévitables travers humains qui l’affectent.
C’est cet usage qui élève cette série au-dessus de la masse considérable de SF militaire pour qui les soldats sont simplement les gens qui appuient sur une gâchette.

La galerie de personnages secondaires s’enrichit régulièrement, donnant plus de profondeur et surtout de répondant à ce Héros qui n’est plus si absolu ni parfait qu’au début de la série.
L’inimitié cordiale qui règne entre la sénatrice Rione et la femme de Black Jack (et sa subordonnée directe) reste un régal, d’autant plus que toute trace de rivalité amoureuse a disparu. Ne reste que qu’une pure animosité (« cette femme », pour ne pas prononcer le nom de l’autre).
Surtout, Black Jack peut et doit dorénavant s’appuyer sur de nombreuses compétences qu’il ne possède pas : docteur, espion, politique, ingénieur, forces spéciales.

Et elles seront toutes mises à contributions dans un volume réjouissant : car voyez-vous, les Syndic n’ont pas l’intention de rouler sur le dos et présenter leur ventre blanc en signe de contrition. Ils savent que la paix est une très mauvaise nouvelle pour leur Empire, qu’elle risque de lever une partie de la chape de peur qui recouvre leurs administrés qui pourraient fort bien se passer d’eux !

Geary ne doit donc pas passer, son chemin du retour sera semé d’embûches sophistiquées, car voyez-vous-même les Syndic ont appris au contact de Black Jack.
Ce ne seront qu'attaques de forces "indépendantes" destinées à affaiblir la flotte, des infiltrations ou même des mines cachées dans les endroits les plus improbables.
Ces piqûres de moustiques réussiront, elles feront craquer l’armure de déontologie dans laquelle Geary s’était toujours drapé jusqu’à présent, faisant sauter une des dernières imperfections de la série : la perfection du Héros … hé oui, lorsque des amis proches périssent avec leur vaisseau, le tentation de la vengeance est forte, même envers des gens qui ne sont pas directement responsables.

Il ne faut pas que je vous révèle ce que contient le dernier tiers du livre, sachez cependant que vous y apprendrez le sort de la Terre ainsi qu’une partie des motivations des Araignées-aliens géantes, séquence émotion garantie.
Émotions également lorsque vous connaîtrez le sort de nos deux Kicks (les mini-boeufs) livrés à l'Alliance sous sédatifs pour empêcher leur suicide ...

Toujours sur une pente ascendante cette série, pourvu que ça dure !
44 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2014
La série lost fleet est hautement addictive, même si elle reprend toutes les grosses ficelles du genre: le super héro, infaillible, demi-dieu contre les (super) méchants de tout ordre. Il faut noter quelques réflexions politiques sur les différents systèmes et organisations humaines qui sont un peu simplistes mais méritent quand même d'exister. Le point fort étant les combats spatiaux et les opérations militaires qui sont d'un niveau bien supérieur à ce qui se fait habituellement. Ce dernier opus est dans la lignée de ce qui précède incluant des parties maintien de la paix et des aspects un peu différents des livres précédents
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2014
Jack Campbell boucle la boucle en reconduisant la flotte de l'alliance au sein de leurs mondes. Geary, le fils prodigue retourne à la maison. Mais comme toujours dans ces circonstances, il est de tradition de rendre visite à toute la famille. John Geary n'y échappe pas et doit rendre visite à la Terre d'où tout est parti des ages avant l'époque présente. Et bien sur, las ancêtres ne sont pas vraiment différents des hommes d'aujourd'hui.
Bien dans la ligne des précédents volumes de Jack Campbell. A lire et à déguster.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2014
The latest episode in a long series, the writing remains taut, clean and adventuresome. A complex universe requires a long time to describe, and while I prefer stories that wrap up fairly quickly, say two or three books, this is one of those narratives that requires greater depth and profound examination of characters.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2013
Lost Fleet est un Space opéra très bien réussi que l on dévore trop rapidement. A mettre dans toutes les mains des personnes qui aiment la SF.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juin 2013
Tres bon livre. On attends la suite ou la prochaine serie. Peut-etre avec le nouvel univers? ou avec les nouveaux extra-terrestres?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus