undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles21
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un très bon Gaiman de fantasy contemporaine, orienté pour jeunes lecteurs de 11 à 111 ans... C'est aussi bon (et aussi inquiétant) que Coraline, c'est moins "jeune" que Nobody Owens (que j'ai adoré aussi) et c'est un peu la même ambiance que Stardust par la présence de créatures féeriques (mais je trouve "The Ocean..." plus réussi que Stardust).

Bref, c'est encore un très bon Gaiman, à lire si vous êtes sensible à ce mélange de fantaisie, de poésie, de narration, de personnages attachants et d'ambiance un peu intimiste... J'aime sans réserve.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 7 décembre 2013
Revenant pour assister à des obsèques dans la petite ville où il a passé son enfance, un homme se sent attiré vers la ferme où vivait autrefois son amie Lettie Hempstock. Derrière la bâtisse s'étend une mare que la fillette nommait "océan". Alors qu'il la contemple, l'homme se souvient tout à coup de l'aventure incroyable et terrifiante qui lui est arrivée l'année de ses sept ans...

"The ocean at the end of the lane" avait a priori tout pour me plaire. Je suis depuis plus de vingt ans fan de l'imaginaire et de l'écriture de Neil Gaiman. Je considère "Neverwhere" et "American Gods" comme de véritables chefs-d'oeuvre de la littérature - pas de la fantasy, mais de la littérature tout court. Et puis, la dissociation entre enfance et âge adulte, c'est un thème qui me parle très fort, tout comme l'impuissance des enfants face à la cruauté des adultes et du monde en général.

Pourtant, j'ai eu l'impression de survoler "The ocean at the end of the lane" sans jamais m'y immerger vraiment (ha ha). Peut-être à cause de sa brièveté et de la simplicité de son intrigue. Peut-être à cause de son décor champêtre: j'ai bien plus d'affinités avec les histoires urbaines. Peut-être parce que pour m'inspirer de l'effroi, une créature doit se rattacher à une mythologie bien définie et non pas être une entité sortie d'on ne sait où, on ne sait quand, on ne sait pas trop pourquoi. Seule la fin surprenante, magnifique de maîtrise narrative, a réellement su me toucher.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2013
Depuis neverwhere Neil Gaiman n'avait pas vraiment réussi à sortir une œuvre personnelle et originale. Mais cette fois a été la bonne. J'irai même jusqu'à dire que ce livre surpasse neverwhere.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 10 février 2016
Je n'avais lu qu'un seul Gaiman, Neverwhere. En français il y a longtemps et j'avais beaucoup aimé.
Quand j'ai acheté celui ci je ne m'attendais pas à grand chose. Je pensais même être un peu déçue à la lecture du résumé.
Mais bon sang waouh j'ai été soufflée dès les premiers chapitres et je n'ai plus été capable de décrocher.
On lit ce livre comme on vit un cauchemar, oppressés, dans un malaise constant, une fantaisie dont la frontière avec la réalité est très très mince.
Gaiman a tapé parfaitement juste, en ce qui me concerne et je relirai ce roman avec un grand plaisir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2013
Un nouveau Neil Gaiman c'est toujours un bonheur et celui là ne déroge pas à la règle.
Dans un passé semi-autobiographique Gaiman nous fait découvrir le clan des femmes Hempstock qui vont marquées à vie notre héro, un enfant de 7 ans sans ami et qui n'aime rien plus que ces livres.
La mare au bout du chemin est un souvenir d'enfance qui peut ouvrir la porte des souvenirs.
Un roman plein d'émotions.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2016
Envoi rapide, soigné, livre excellent d'un auteur que je savoure toujours autant. Un peu de magique mais pas trop, de la nostalgie enfantine permettant de pousser plus loin la limite du réel avant de la franchir à pieds joints.
On en ressort avec l'impression d'un souvenir d'enfance et d'après midi de jeux à a fin de l'été, juste avant la prochaine rentrée et l'automne.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2015
Un adulte se souvient d'un épisode de son enfance, empreint de merveilleux. Comme toujours chez Gaiman on est dans le fantastique, le vrai, celui où la fantasy et le réel sont indissociables. Le roman parle d'épreuves, d'amour, de solidarité, de sacrifice.
Il est extrêmement émouvant et évite la mièvrerie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2013
J'ai lu tout ce que Neil Gaiman a écrit, je dois bien admettre une chose : ce roman cache sous ses dehors courts et apparemment simples des sentiments qui ont la profondeur et la force de l'océan. On se retrouve à sourire et à pleurer sans comprendre pourquoi.
Et c'est très bien comme ça.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2013
Le style de Gaiman est difficile à qualifier. Ce n'est pas vraiment de la fantasy dans le sens classique du terme. Ce livre est enchanteur un peu comme un rêve. Il parle de l'enfance, de l'amitié de la famille et de la trahison. Je le recommande vivement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2013
This book reminds me a bit of one of Gaimans earlier stories, Coraline, but then, it's not at all Coraline. I enjoyed reading it, it's imaginative, respectful of the characters and readers, all the things I've come to like in Gaimans writing.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

4,87 €
4,10 €
4,95 €
4,69 €